Khao Phansa, quand la Thaïlande entre dans le carême bouddhique

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 07/07/2006 à 00:00 | Mis à jour le 14/10/2022 à 05:51
Photo : Jean-Louis DUZERT (archives) - Khao Phansa marque le début du Carême Bouddhique : pendant trois mois, les moines devront rester dans les temples et se consacrer à l'étude et à la méditation
Moines-novices-Thailande

Lundi et mardi prochains seront fériés pour les Thaïlandais. Lundi, jour de pleine lune, on célèbrera Asalaha Bucha tandis que le lendemain marquera Khao Phansa, le carême bouddhique. Une occasion nouvelle d'assister dans tout le pays à des cérémonies traditionnelles hautes en couleur, comme le Tak Bat Dok Mai à Saraburi

Lundi sera le jour d'Asalaha Bucha, date anniversaire oùl'on commémore le sermon du Bouddha à ses cinq premiers disciples dans le jardin des gazelles à Sarnath, près de Bénarès/Varanasi en Inde.

Le lendemain, mardi 11, ce sera Khao Phansa, le premier jour de la période du Carême Bouddhique qui marque l'entrée dans la saison des pluies, période pendant laquelle le déplacement quotidien des bonzes pour quémander leur nourriture, notamment à travers les campagnes, devient difficile.

Commence alors pour eux une sorte de retraite : pendant trois mois ils ne quitteront pas l'enceinte du temple et devront se soumettre à diverses règles plus strictes que de coutume tout en se consacrant à l'étude et à la méditation. C'est aussi à cette période que les jeunes thaïlandais entrent provisoirement au monastère, d'innombrables cérémonies d'ordination ont alors lieu d'un bout à l'autre du pays.

Le Carême Bouddhique se termine le jour de la pleine lune d'octobre nomméAuk Phansa («Auk »signifie «Sortir»comme «Khao »veut dire «entrer »).

Tak Bat Dok Mai, le rite des fleurs de Khao Pansa

Khao Phansa sera l'occasion d'assister ou même de participer à des cérémonies traditionnelles d'acquisition des mérites durant lesquelles les fidèles apportent dans les temples des offrandes de plats cuisinés accompagnés de riz, d'encens de bougies et autres objets sacrés.

A une centaine de kilomètres de Bangkok, à Saraburi, le Tak Bat Dok Mai est un rituel apparemment propre à la région qui consiste à apporter des fleurs toutes spéciales appelées Dok Khao Phansa (fleurs de Khao Phansa). Ces fleurs typiques de Saraburi ont en effet la particularitéde fleurir précisément àla même période que le Carême, d'oùleur nom.

La cérémonie de Tak Bat Dok Mai a lieu au Wat Phra Buddhabat Woramahaviharn temple de l'empreinte sacrée (Shrine of the Holy Footprint) dans le district Phra Buddhabat dans la province de Saraburi.

Attention, lundi et mardi, la vente d'alcool devrait en principe être interdite.

Patrick Limon vendredi 7 juillet 2006

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale