THEATRE - La Troupe des deux mondes : un projet entre amis qui réussit

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 10/11/2006 à 00:00 | Mis à jour le 04/05/2022 à 04:46
Photo : Michel Chollet et Stéphane Bertrand, dans "Hôtel des deux mondes"d'Eric-Emmanuel Schmitt, au printemps 2005 àl'Alliance française (Photo courtoisie "Troupe des deux mondes")
Cpg%202%20mondes%202

La Troupe des deux mondes prépare déjàsa quatrième pièce. Après moins de deux ans d'existence seulement, la première troupe de théâtre francophone de Bangkok a atteint un nouveau stade de maturité
Lorsque Katia, Anne-Sophie et Stéphane ont créé"La Troupe des deux mondes"en janvier 2005, ces 3 amis n'imaginaient pas qu'un an plus tard ils monteraient 3 pièces et travailleraient avec des professionnels.
"Tout est néd'une simple envie de faire du théâtre entre copains"nous confie Anne-sophie Jumelle, une des initiatrices du projet. Dans les jours qui suivent, la rencontre avec Michel Laval, metteur en scène professionnel, qui partage son temps entre Thaïlande et Canada, accélère les choses. Enthousiasmépar leur projet il décide de les guider dans l'aventure. Peu après, Marie Cipolli, qui a fait du théâtre au conservatoire, les rejoint et épaule Michel àla mise en scène. Et enfin l'Alliance Française (AF) qui leur fournissait déjàune salle, se prête au jeu et leur ouvre les portes de son auditorium.
Forte du succès de sa première pièce, Hôtel des deux mondes, en avril 2005, la troupe s'agrandit encore et s'adjoint le concours de Nathalie Sprenger, comédienne professionnelle qui s'occupe de la mise en scène en l'absence de Michel Laval. Nathalie dit ne pas avoir de conception préconstruite de la mise en scène et préférer travailler directement avec les acteurs, la matière vivante. "Cela laisse une grande part àla participation de chacun et àun vrai travail de création en groupe".

La troupe n'entend proposer qu'une pièce par an, mais l'afflux de comédiens requiert une situation exceptionnelle. Après Edouard et Agrippine et Soirée bourgeoise en juin dernier dans le cadre de La Fête, la troupe prépare pour le mois de novembre Trois versions de la vie de Yasmina Reza.

Du conte de fée àla maturité
Si le montage de la première pièce s'est déroulé"comme dans un conte de fées"selon Anne-Sophie Jumelle, la troupe a fait face àses premières difficultés cette année.
"Le choix des textes et des rôles est devenu un peu plus compliquécar il a fallu assumer la transition, nous confie-t-elle, jouer entre copains et jouer avec des gens qu'on ne connaît pas n'est pas tout àfait pareil. Et puis un engagement sérieux est demandémême si nous sommes des amateurs."
Par ailleurs, le nombre des comédiens, 13 aujourd'hui, multiplie les séances de répétitions ce qui complique le partage de l'auditorium avec les autres activités de l'Alliance, laquelle engage aussi des dépenses pour financer les activités de la troupe : décors, accessoires, affiches, tickets et salaires des techniciens.
En contrepartie, le théâtre est un très bon outil de promotion de la langue française. "C'est le meilleur moyen de parfaire sa prononciation"affirme Noï, qui a appris le français àl'Alliance et fait parti de la troupe. Par ailleurs, le texte des pièces est aussi transmis aux universités par le SCAC : en juin 40 étudiants thaïs sont venus assister àla représentation.

Cyril Blin 11 novembre 2006

Pratique
Représentations de «3 versions de la vie »de Yasmina Reza, les 25 et 29 novembre prochain.
Billets : 250 bahts;150 (membres et étudiants)
En vente àla médiathèque de l'Alliance Française
Renseignements au 02 670 42 30

Contact de la troupe : Anne-Sophie Jumelle anne-sophie.jumelle@alliance-francaise.or.th

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale