TEST: 2238

Le Thaïlandais PTT va prendre la suite de Total en Birmanie

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 16/03/2022 à 00:00 | Mis à jour le 16/03/2022 à 03:36
Photo : REUTERS/Charles Platiau - TotalEnergies détient actuellement une participation de 31% dans le champ gazier de Yadana
Total-Energies

La société thaïlandaise d’exploitation pétrolière et gazière PTT Exploration and Production a annoncé lundi qu'elle prendrait à partir de juillet la suite des opérations sur le champ gazier de Yadana en Birmanie après la sortie du français TotalEnergies.

Les géants Chevron et TotalEnergies ont pris la décision de se retirer de Birmanie en janvier, invoquant l'aggravation de la situation humanitaire après le coup d'État militaire l'année dernière.

PTTEP "reconnaît qu'un accès équitable à l'énergie est un droit humain fondamental auquel tout le monde peut prétendre", a déclaré le groupe dans un communiqué.

"Après la décision de TotalEnergies de se retirer du projet de Yadana, PTTEP a considéré avec minutie de prendre la succession en tant qu’opérateur afin de garantir la non-interruption de l'approvisionnement en gaz naturel", a-t-il ajouté.

La Birmanie traverse une nouvelle période de grande instabilité depuis que l'armée a renversé en février 2021 le gouvernement élu et réprimé dans le sang les manifestations anti-junte.

Des milliers d'opposants ont été arrêtés et les militaires, confrontés à la résistance de milices, ont été accusés de bombarder et de mener des frappes aériennes sur des zones civiles. La junte soutient qu’il s’agit d’une lutte contre des "terroristes".

"Prévenir toute perturbation vis-à-vis de la demande d'énergie"

PTTEP, une unité de la société publique PTT Pcl, a déclaré qu'elle estimait important de "prévenir toute perturbation vis-à-vis de la demande d'énergie", décrivant Yadana comme une "source essentielle d'approvisionnement en gaz naturel dont dépend la subsistance des habitants de Birmanie et de Thaïlande".

TotalEnergies détient actuellement une participation de 31% dans le champ gazier de Yadana.

Selon PTTEP, une fois la transition complétée le 20 juillet, le groupe thaïlandais devrait détenir une participation de 37,1 %, la société d'État Myanma Oil and Gas Enterprise 21,8 %, et une filiale de Chevron 41,1 %.

Un peu plus du quart (environ 28%) de ce que produit quotidiennement le champ gazier de Yadana permet de répondre à la moitié de la demande en gaz pour la production d'électricité en Birmanie, a déclaré PTTEP.

Le reste est exporté vers la Thaïlande et alimente 12 centrales électriques, représentant environ 11 % de la demande en gaz du royaume.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale