Samedi 18 septembre 2021

Les premiers touristes sans quarantaine profitent de leur "bac à sable" de Phuket

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 05/07/2021 à 01:48 | Mis à jour le 06/07/2021 à 11:58
Photo : REUTERS /Jorge Silva - La famille Kalmar, venue d’Israël, profite des joies de la piscine dans leur hôtel de Phuket, le 2 juillet 2021, au lendemain de leur arrivée sur le sol thaïlandais
Une famille de touristes dans une piscine en Thailande dans le cadre de la Phuket Sandbox

Les touristes étrangers fraichement arrivés sur l'île thaïlandaise de Phuket ont été autorisés à se déplacer librement sans quarantaine vendredi, une première depuis plus d’un an.

Les premiers touristes ayant pris part au programme "Phuket Sandbox" (bac à sable de Phuket) semblaient ravis vendredi de leur premier jour de vacances sur la plus grande île thaïlandaise.

Phuket Sandbox est un projet pilote qui marque le début de processus de réouverture de la Thaïlande sans quarantaine. Il s’agit d’accepter les voyageurs venant de l’étranger qui ont été préalablement vaccinés sans leur imposer la quatorzaine sanitaire en vigueur pour le reste du pays depuis l’an dernier. Le port du masque facial dans la plupart des lieux publics reste toutefois obligatoire, ainsi qu’un certain nombre d’autres règles sanitaires.

À Phuket, ce week-end, on pouvait voir des familles nager dans les piscines d’hôtels et d’autres touristes se promener le long des plages de cartes postales après avoir reçu comme prévu le résultat de leur test Covid-19 dans les 24 heures suivant leur arrivée.

"C'est l'endroit idéal pour se détendre et faire un peu le vide dans notre esprit, dans nos têtes, après une longue période", a déclaré, allongée au bord de la piscine, Sigal Baram arrivée la veille d'Israël avec son mari et des amis. Le groupe a été parmi les premiers à arriver dans le pays.

 

Des touristes sur des transat dans un hotel de Phuket
Arrivées d'Israël le 1er juillet, Sigal Baram, 54 ans, et Vered Bar-on, 53 ans, ont pu profiter le lendemain de la piscine dans le cadre de la "Phuket Sandbox". Photo REUTERS/Jorge Silva

 

Mais alors que les hôtels et restaurants cinq étoiles se réjouissent de pouvoir accueillir de nouveau les touristes, les vendeurs de rue, eux, ne s’attendent pas à bénéficier de l’opération, du moins ses débuts, les touristes fréquentant principalement les grands hôtels.

"Il n'y a aucun moyen que les vendeurs de rue récolte de l'argent des touristes de l’étranger, il ira plutôt dans les hôtels et les restaurants", estime Yupin Papor, une masseuse qui a perdu son emploi pendant la pandémie et est devenue une vendeuse de nourriture sur la plage.

La Thaïlande a perdu environ un peu plus de 40 milliards d’euros de revenus touristiques l'année dernière, les arrivées étrangères ayant chuté de 83%.

Phuket a été particulièrement touchée par les pertes d'emplois et les fermetures de commerces.

"Je vois les magasins fermés. C'est une grande différence pour moi par rapport à avant", a déclaré Omar Alraeesi des Émirats arabes unis, qui vient à Phuket chaque année.

Envions 10 millions de personnes se rendaient à Phuket chaque année avant la pandémie et le gouvernement et le secteur du tourisme espèrent que ce premier pas vers la réouverture du pays aidera à sauver l’économie en grande difficulté.

Le gouvernement s'attend à ce qu'environ 100.000 touristes étrangers visitent Phuket au troisième trimestre et génèrent 8,9 milliards de bahts (234 millions d’euros) de recettes. Les prévisions initiales portaient sur 129.000 visiteurs.

Si la "Phuket Sandbox" se passe bien, les autorités prévoient de reproduire le programme dans d’autres destinations prisées comme Krabi, Koh Samui ou encore Chiang Mai.

Le Premier ministre Prayuth Chan-O-Cha a fixé comme objectif pour la Thaïlande d’ouvrir sans quarantaine aux voyageurs vaccinés à partir de la mi-octobre, estimant qu’il est temps d’apprendre à vivre avec le Covid-19. 

La Banque de Thaïlande (BoT) a estimé fin juin que l'économie devrait revenir aux niveaux d'avant la pandémie vers le premier trimestre 2023.

La banque centrale avait quelques jours plus tôt réduit ses prévisions de croissance pour 2021 à 1,8% contre 3,0% précédemment, estimant que le nombre de touristes de l’étranger cette année ne dépasserait pas les 700.000 visiteurs. Pour 2022, la BoT prévoit une croissance de 3,9% et 10 millions de visiteurs étrangers.

0 Commentaire (s) Réagir