TEST: 2238

Le moral en berne, les industriels thaïlandais demandent la levée du Test&Go

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 11/03/2022 à 02:32 | Mis à jour le 11/03/2022 à 11:50
Photo : Reuters
Arrivee-voyageurs-aeroport-Thailande-covid

Le moral des industriels thaïlandais est retombé en février pour la première fois en six mois, en raison de la politique sanitaire, de la flambée des prix du pétrole et de l'invasion russe en Ukraine, a déclaré jeudi la FTI.

 

La Fédération des industries thaïlandaises (FTI) a fait savoir jeudi que son indice de confiance chez les industriels (TISI) était tombé à 86,7 en février, contre 88,0 le mois précédent.

Le TISI s’inscrit sur une échelle de 0 à 200. Lorsqu’il est inférieur à 100, cela tend à indiquer que les acteurs industriels sont pessimistes, autour de 100 qu'ils perçoivent la situation comme étant relativement stable, et au-dessus de 100 qu’ils pressentent une amélioration de la situation.

Les industriels interrogés dans le cadre du sondage mensuel de la FTI se disent préoccupés par tous les facteurs, de l’économie mondiale à la situation nationale en passant par la volatilité des taux de change, a déclaré le président de la FTI, Supant Mongkolsuthree, lors d'une conférence de presse.

La crise ukrainienne a eu un impact aussi direct qu’indirect, notamment sur les prix de l'énergie et des matières premières, a-t-il dit, demandant que le gouvernement déploie des mesures d’aides supplémentaires et continue d’amortir la hausse des prix de l'énergie en réduisant davantage les droits d'accise.

"De nombreuses usines rencontrent des problèmes pour réduire leurs coûts. Elles risquent sans doute de supprimer des emplois et se tourner vers la technologie", a indiqué Supant Mongkolsuthree.

 

Lever les restrictions sur le voyage

Supant Mongkolsuthree a également déclaré que les restrictions sur le tourisme et autres activités commerçantes pour contenir la propagation du variant du SARS-CoV-2, Omicron, beaucoup moins virulent que son prédécesseur le Delta, contribuait aussi grandement à affecter le moral des industriels.

La FTI a exhorté le gouvernement à lever purement et simplement le programme Test&Go et permettre aux voyageurs de l’étranger d’entrer en Thaïlande en montrant simplement leur certificat de vaccination.

Censé permettre un accès plus facile à la Thaïlande pour les touristes et autres visiteurs après plus d’un an de quarantaine obligatoire, le Test&Go est décrié par les usagers et les professionnels du tourisme comme un vrai parcours du combattant administratif et sanitaire.

La semaine dernière, le Comité mixte permanent du commerce, de l'industrie et de la banque (JSCCIB), a abaissé ses prévisions de croissance pour 2022 à 2,5-4,5% contre 3-4,5% auparavant.

Mardi, le ministre des Finances a reconnu que la croissance du PIB thaïlandais cette année pourrait se situer sous la fenêtre des 3,5 - 4,5% prévue par le gouvernement, pointant l'impact de la crise ukrainienne sur le tourisme, le commerce et la consommation.

Mercredi, la chambre de commerce thaïlandaise a déclaré que l’indice de confiance des ménages avait chuté en février à son plus bas en 5 mois en raison de l'épidemie de coronavirus et du conflit russo-ukrainien.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale