La flambée du prix du pétrole provoque des ruptures d’approvisionnement au Laos

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 17/05/2022 à 00:00 | Mis à jour le 17/05/2022 à 02:55
Photo : Dan Lundberg CC -
Vientiane-Patuxai-Dan-Lundberg-745

Le Laos a connu ces derniers jours de sérieuses perturbations dans son approvisionnement en essence alors que les prix flambent, provoquant la fermeture de nombreuses stations-services

Le groupe pétrolier thaïlandais PTT, qui exploite plusieurs dizaines de stations-services au Laos a déclaré lundi que l'approvisionnement en essence au Laos pourrait connaître "des coupures", à l’issue d’une réunion d'urgence convoquée par le gouvernement pour faire face à la flambée des prix et à la ruée vers les pompes du pays.

De nombreuses stations-service ont été fermées la semaine dernière, selon les médias locaux, obligeant les habitants à faire la queue pendant des heures pour faire leur plein de carburant. Le Laos est dépendant pour la majeure partie de son pétrole des importations depuis la Thaïlande voisine.

La société PTT Oil and Retail Business, qui exploite 53 stations-service au Laos, a indiqué qu'elle prévoyait de distribuer son carburant comme d'habitude, tout en concédant qu'il pourrait y avoir des "coupures".

"Dans certains cas, s’il y a beaucoup de clients, il pourrait y avoir des coupures, mais nous allons essayer de gérer la situation", a déclaré Songpon Thepnumsommanus, un responsable marketing sans donner plus de détails.

Avec une population d'un peu plus de 7 millions d'habitants, le Laos, pays enclavé, est l'un des plus pauvres de la région et vise une croissance économique annuelle de 4 % jusqu'en 2025.

Le Vientiane Times soulignait la semaine dernière que l’affaiblissement de la monnaie du pays, le kip, combiné à la forte inflation et à l’instabilité du marché mondial du pétrole empêchent les importateurs de carburant de répondre à la demande publique.

"Il est difficile de trouver des stations-services ouvertes", déplorait lundi Kham Goodman, un habitant de la capitale Vientiane, après avoir publié des vidéos sur les réseaux sociaux montrant des personnes en file indienne attendant de remplir des bouteilles en plastique avec du carburant.

Vendredi, le gouvernement laotien a tenté de minimiser la situation, affirmant qu'il ne s'agissait "pas tant d'une crise que ça", mais a toutefois tenu une réunion d'urgence et demandé à la population de ne pas paniquer.

"Je vous assure que mon entreprise et l'Association laotienne du carburant et du gaz fourniront le carburant nécessaire, il n'y aura pas de pénurie", a déclaré Chanthone Sitthixay, président de Petroleum Trading Lao Public Company, dans un discours public.

Photo Dan Lundberg sous licence Creative Commons https://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0/ 

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale