Lundi 27 septembre 2021
TEST: 2238

Les hôpitaux de Bangkok au bout du rouleau face au nombre de malades du Covid-19

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 30/07/2021 à 00:00 | Mis à jour le 30/07/2021 à 09:53
Photo : REUTERS /Athit Perawongmetha - Une équipe médicale est à l’œuvre pour soigner un malade du COVID-19 dans l'unité de soins intensifs du King Chulalongkorn Memorial Hospital à Bangkok, le 11 mai 2021.
Une equipe medicale en tenue hazmat en action dans une unite de soins intensifs de Bangkok

Les hôpitaux de Bangkok et des provinces voisines souffrent d’une pénurie de lits pour les malades du Covid-19, a déclaré jeudi un responsable, alors que l’épidémie fait toujours plus de victimes.

 

La Thaïlande prise d'assaut par le variant Delta 

Depuis début avril, la Thaïlande est aux prises avec la plus forte épidémie de Covid-19 que le royaume ait connue jusqu’ici, provoquée par le très contagieux variant Delta, détecté pour la première fois en Inde.

Le centre de gestion de la situation du Covid-19 (CCSA) a signalé jeudi son plus lourd bilan, avec 17.669 cas d’infection au coronavirus et 165 décès, dont 21 à domicile, alors que la capacité hospitalière de la capitale est arrivée à saturation.

"Nous ne savons plus où mettre les malades, les [salles d'urgence] de nombreux hôpitaux doivent être temporairement fermées car elles n'ont plus de lits disponibles", a déclaré le Dr Somsak Akksilp, chef du département des services médicaux, lors d’une conférence de presse.

À Bangkok et dans les provinces voisines, plus de 1.200 personnes attendaient un lit d'hôpital tandis que la ligne directe pour demander un traitement a reçu plus de 6.000 appels au cours de la semaine dernière, ont indiqué les autorités sanitaires.

 

Hôpitaux surchargés, les autorités thaïlandaises mettent en place des alternatives

Jusqu’au mois dernier, toute personne infectée par le coronavirus était admise dans des hôpitaux, mais les autorités ont mis en place il y a quelques semaines l’isolement à domicile, ce qui concerne plus de 30.000 personnes à Bangkok et dans les provinces environnantes, a expliqué jeudi le Dr Somsak Akksilp.

Le gouvernement a également converti certains lieux publics de Bangkok en hôpitaux de campagne temporaires, alors que le nombre de personnes en détresses chez elles, notamment les plus précaires, augmentent, plusieurs rapports faisant état de sans-abris morts dans la rue ou dans des squats.

Le bond des infections accroit davantage la pression sur le gouvernement pour qu'il accélère le rythme de la vaccination, alors que moins de 6% de la population est complètement vaccinée.

0 Commentaire (s) Réagir