GASTRONOMIE – La Tour d’Argent dresse la table de Rama V à l’Oriental

Par Lepetitjournal Bangkok | Publié le 24/06/2008 à 02:00 | Mis à jour le 05/11/2018 à 17:17

Célèbre pour ses mets raffinés à la fois traditionnels et créatifs, la Tour d'Argent illustre depuis des décennies la haute gastronomie française. Les chefs du restaurant parisien prennent possession des cuisines de l'Oriental Hôtel à Bangkok. Une venue qui met l'eau à la bouche

Dans le cadre du festival français La Fête, l'Oriental Hôtel de Bangkok invite les Chefs de l'emblématique restaurant parisien : la Tour d'Argent. Les cuisiniers de cette institution gastronomique française, vieille de plus de 400 ans, proposeront à partir de demain et jusqu'au 29 juin, le même menu dégusté par le Roi Chulalongkorn (Rama V) lors de sa venue à Paris en 1907, sans oublier d'autres spécialités de ce restaurant étoilé au Guide Michelin.

Du 28.000e au millionième Canard au Sang !
En 1907, lors de son second voyage en France, le Roi Rama V amateur de gastronomie est invité à la Tour d'Argent. Il y découvre alors la spécialité de la maison française : "Le Canard au Sang"également appelé "Caneton Tour d'Argent". Le mets qui fait déjà la réputation du restaurant depuis la fin du XIXe siècle, séduit le Souverain qui ramènera recette et ustensile (une presse est nécessaire à sa préparation – voir la vidéo) en Thaïlande pour en faire profiter ses convives. Anecdote originale : la Tour d'Argent comptabilise chaque "Canard au Sang"qu'elle sert dans son restaurant. Rama V se serait donc délecté du 28.348e caneton préparé pour l'occasion. En 2003, l'institution dépasse le millionième gibier servi à la table de son restaurant pour l'intronisation de son nouveau directeur André Terrail. Lors de la venue cette semaine des Chefs de la Tour d'Argent à L'Oriental Hôtel de Bangkok, ce chiffre devrait augmenter, mais Stéphane Haissant, Chef des cuisines du restaurant parisien, nous a promis d'autres surprises qui mettent l'eau à la bouche…

La Tour d'Argent à Bangkok
"Nous proposerons les plats emblématiques de la Tour d'Argent tels que : "le foie gras des Trois Empereurs", "les Quenelles de brochet d'André Terrail", "les crêpes Belle Epoque"ou encore "le Caneton Tour d'Argent", nous explique Stéphane Haissant. Le cuisinier se déplace avec une équipe de cinq professionnels, composée d'un Chef de Partie (assistant du Chef), d'un pâtissier, du premier Maître d'hôtel de la Tour d'Argent et bien sûr un canardier. Cette équipe en démonstration devrait faire "rayonner le savoir-faire et le prestige de La Tour d'Argent à Bangkok", estime Stéphane Haissant.
Et si l'expérience culinaire permettra aux Thaïlandais de goûter aux prestigieuses spécialités gastronomiques françaises, elle sera aussi l'occasion de nouvelles découvertes pour l'équipe de Stéphane Haissant : "Cette semaine s'annonce très intense puisque nous allons beaucoup travailler, mais [nous allons] également apprendre et découvrir encore de nouvelles saveurs. N'oublions pas que la cuisine thaïe est la plus ancienne du monde", conclut le chef.
Aurélien BARBIN. (www.lepetitjournal.com/bangkok.html) mardi 24 juin 2008

La Tour d'Argent une institution vieille de plus de 400 ans
La création de la Tour d'Argent remonte à 1582 par le grand Chef Rourteau. Très courtisée par les Rois ou Seigneurs de la capitale française, Henri IV ou Richelieu se délectaient déjà des "poules d'Afrique"ou autres "anguille de bois". Au début du XXe siècle, la maison est reprise par André Terrail, grand-père de l'actuel dirigeant, qui en fera une affaire familiale. L'homme d'affaire obtient sa troisième étoile au Guide Michelin en 1933. En 1947, son fils Claude reprend l'affaire. Passé maître dans l'art des grandes réceptions, il reçoit entre autres l'Empereur du Japon Hirohito, la reine Élisabeth II, John Kennedy, Orson Welles, John Wayne, Errol Flynn, Ava Gardner, ou encore Marilyn Monroe. Néanmoins, le Guide Michelin lui retirera une étoile en 1996, puis une seconde en 2006. Un déclassement imputé au fait que la Tour d'Argent ne ferait pas suffisamment évoluer sa carte aux yeux du Guide. Depuis 2003, la Tour d'Argent est dirigée par André Terrail. A.B. (
www.lepetitjournal.com/bangkok.html)

En savoir plus
Le site de L'Oriental Hôtel de Bagkok
Le site de la Tour d'Argent
Vidéo de la préparation du canard au sang
Le site de l'ordre des canardiers

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale