TEST: 2238

3 QUESTIONS - Matthieu Haudot, fondateur des glaces La Vanille

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 13/10/2009 à 01:00 | Mis à jour le 04/06/2020 à 05:29
Photo : Matthieu Haudot a séduit en quelques mois le marché de la glace haut de gamme (Photo Quentin Weinsanto)
Matthieu-Haudot-La-Vanille-Bangkok

Un peu plus d'un an après avoir fondé La Vanille, entreprise spécialisée dans la production de glace et de purée de fruits haut de gamme, Matthieu Haudot vient d'ouvrir son premier magasin à Emporium. Fort d'un franc succès en Thaïlande, le jeune entrepreneur entend bien conquérir une bonne partie de l'Asie

Lepetitjournal.com : Après un peu plus d'un an d'existence, quel bilan faites-vous, comment voyez-vous l'avenir pour La Vanille ?

Matthieu Haudot : Etant une entreprise relativement récente, nous n'avons pas eu de mal à augmenter notre chiffre d'affaire malgré la crise. Nous prévoyons donc de nous étendre au-delà des frontières thaïlandaises en ouvrant une nouvelle branche au Laos aux alentours du mois de novembre, avec des magasins situés en plein centre de Vientiane. Nous assurerons aussi la livraison en glace et en purée de fruits des hôtels, tout comme nous le faisons à Bangkok. J'ai par ailleurs un important projet d'usine de 1.000m² à New Delhi. Le but est de s'attaquer au marché indien et ses alentours, en réunissant tous les services que l'on propose en un seul et même endroit. Je prévois aussi d'ouvrir plusieurs magasins à travers l'Inde et si tout se passe bien, le projet devrait voir le jour en mars 2010.

LPJ : Quelles sont les raisons d'un tel succès ?

Matthieu Haudot : J'ai toujours essayé de proposer des ingrédients de qualité supérieure qui se différencient des glaces italiennes souvent faites à base de poudres. Le produit final doit donc être de la même qualité que celui d'un chef [de cuisine]. Aujourd'hui, cette idée a du succès puisque je livre environ la moitié des hôtels 5 étoiles de Bangkok, la majorité des restaurants français de Thaïlande ainsi que des chefs italiens qui s'intéressent à nous depuis peu. Souvent, ces établissements n'ont pas le moyen de produire de la glace eux mêmes, et ils cherchent un produit fiable. Mais ce qui fait avant tout notre force, c'est que nos glaces contiennent au moins 60% de fruits, contre 20% pour les productions industrielles, et nous n'ajoutons aucun arôme ou couleur artificiels. Les Thaïlandais font désormais la différence, et lorsque par exemple nous proposons des glaces au durian, il n'est pas rare d'écouler 20 litres en une journée ! A ce jour, nous disposons par ailleurs d'une large gamme de parfums et nous faisons sur commande des mélanges spéciaux : j'ai récemment eu à faire une glace au lait frais, une autre au piment rouge ou encore à la tomate basilique.

LPJ : Pourquoi avoir ouvert votre premier magasin à Emporium ?

Matthieu Haudot : Il y a environ une dizaine de glaciers au 5ème étage d'Emporium, je n'espère donc pas réaliser de réels bénéfices dessus. Le but est de se faire une place en tant que marque, il s'agit donc principalement d'une question d'image, et Emporium est l'endroit idéal. Lorsqu'un client voit notre nom quelque part, cela le rassure dans son investissement. Néanmoins, pour le moment, je ne veux plus ouvrir de magasins en mon nom propre. Je préfère en effet développer le système de franchise, ce qui est beaucoup plus avantageux et intéressant. A ce jour, nous avons d'ores et déjà une quinzaine de propositions de magasins en sous-traitance, dont un à Samui qui devrait ouvrir en fin d'année.

Propos recueillis par Quentin WEINSANTO jeudi 8 octobre 2009

Pratique :
La Vanille Societe Anonyme
134/106 Moo 5, Kubon 27, Yak 17 road, Tharang, Bangken, Bangkok, 10220 THAILAND
+66(0)2 949 5611-12
+66(0)2 949 5613
087 087 5432
Contact@lavanille.co.th
www.lavanille.co.th

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale