Mardi 23 juillet 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Petit lexique de la culture maorie

Par Marion Gabrié | Publié le 18/07/2018 à 11:34 | Mis à jour le 09/03/2019 à 12:29
Photo : © University of Canterbury
langage maori traduction culture

Te Reo Maori (la langue maorie) a une place centrale dans la culture néo-zélandaise. Après la colonisation du XIXème siècle, elle a été étouffée. C'est au prix de nombreuses luttes que le Maori devient langue officielle en 1987, aux côtés de l'anglais et de la langue des signes. Certains mots et termes maoris sont depuis intégrés dans le langage commun. Kia Ora, Iwi ou Marae, leur signification n'est pas toujours évidente. Quels sont-ils ? Que nous apprennent-ils ?

Aotearoa    

C'est un des mots les plus connus, le nom Māori de la Nouvelle-Zélande : ao (=nuage) tea (=blanc) roa (=long). Le pays du long nuage blanc est la traduction la plus courante. On pourrait toutefois le traduire par la longue lumière, ou la longue aube.

Hangi  

Le hangi est un plat traditionnel maori, cuit à l'étouffée pendant trois à quatre heures par des pierres brûlantes dans un trou creusé dans la terre. Vous vous demandez quels aliments sont préparés dans ce four ? Eh bien... la réponse est tout, sauf les fruits de mer !Traditionnellement, les maoris y cuisaient poisson, poulet et légume-racine comme le kumara. Aujourd'hui on y trouve du porc, mouton ou agneau, pomme de terre, citrouille, et chou. Ne refusez pas un hongi, c'est une expérience kiwie sociale plus que culinaire ! 

Hongi

Attention de ne pas confondre avec le Hangi ! Ce rituel de bienvenue consiste à toucher le nez de quelqu'un du bout de son nez en guise de salutation. C'est un peu la poignée de main, ou la bise maorie. Bien que ce geste peut être gênant la première fois, il symbolise le partage d'un " souffle de vie " et la rencontre de deux âmes.

Iwi

Traduit par la " tribu ". Littéralement ce mot signifie os. Il désigne la plus grande organisation sociale des maoris pré-colonisation. Les iwis sont très nombreuses en Nouvelle-Zélande, et sont rattachées à un territoire. Chacune comprend plusieurs hapu, clans ou groupes constitués de personnes apparentées, qui possèdent des terres définies dans le territoire de la tribu.   

Kia ora

Kia Ora ! Bonjour ! Hello ! Cette salutation orale ou écrite est aussi bien utilisée par les Maoris que par l'ensemble des Néo-Zélandais. On l'entend tous les jours. Ce qui est moins connu est son usage pour manifester une appréciation (pour féliciter ou souhaiter une belle vie et une bonne santé) ou un remerciement.      

Marae  

Le centre d'une communauté maorie est sa maison de réunion, sa marae. Traditionnellement ce lieu sacré est un emplacement clôturé avec en son centre un ou des bâtiments sculptés. Il sert pour les réceptions officielles et les rites traditionnels. Certaines marae sont de vraies oeuvres d'art.

 

Marae maison de reunion maorie
Waiwhetu Marae

 

Ta Moko 

En parlant d'art, Ta moko est celui du tatouage maori. Le rituel consiste à se faire tatouer sur le visage ou le corps. Aucun tatouage n'est le même, contrairement à ce qu'il n'y paraît. Chacun symbolise la généalogie, la connaissance et le statut d'un individu au sein d'un groupe.   

Pa    

Ces villages fortifiés n'existent quasiment plus aujourd'hui. Faits de bois et de terre, ils n'ont pas résisté au temps. Ils se trouvaient autrefois sur les lieux les plus escarpés et inaccessibles, entourés de palissades. La plupart des Maoris connaissent l'emplacement du Pa de leurs ancêtres. Des reconstructions permettent aux touristes de découvrir ses villages. Vous en trouverez notamment à Rotorua et Gisborne.   

Pakeha   

Néo-Zélandais d'origine européenne, en opposition aux Maoris / Néo-Zélandais d'origine maorie. 

Powhiri

La cérémonie d'accueil maorie était autrefois dédiée aux visiteurs de la Marae. Pour y être bienvenu, il faut d'abord être accueilli par ce Powhiri. Aujourd'hui, elle est réalisée dans plusieurs situations, telle que l'arrivée d'un nouvel employé dans une entreprise ou d'une célébrité dans le pays. Cette cérémonie peut prendre plusieurs formes, du haka, chants, danses, au partage d'un hangi.

 

Powhiri ceremonie d accueil maorie
Powhiri pour le Waitangi Day 2017 Credit Raymond Sagapolutele

 

Tapu

Ce mot est quelque peu similaire à notre " tabou ", tant par sa sonorité que par son sens. Il désigne ce qui est sacré ainsi que ce qui est interdit/inviolable. Tout ce qui est "tapu" ne doit pas être touché par la main de l'homme.

Whanau    

Si vous demandez à un Néo-Zélandais ce qu'il fait ce week end, il est possible qu'il vous réponde " Je pars avec la whanau ". En gros, cela revient à dire qu'il part en famille. Cependant par whanau, l'idée de famille n'est pas seulement celle du sang. Elle peut comprendre des personnes que l'on aime ou englober la tribu entière. Ainsi c'est plus un concept de parenté, de famille étendue voire choisie qu'il faut entendre.
      
 

Nous vous recommandons

Yif2EcLu_400x400

Marion Gabrié

Se nourrissant principalement de pain et de fromage, même à l'autre bout du monde, Marion est fraîchement diplômée de la Sorbonne. Quand elle n'écrit pas d'article, vous pouvez la croiser arpentant les coins perdus de la Nouvelle-Zélande.
0 Commentaire (s)Réagir