Samedi 31 octobre 2020

Nouvelle-Zélande : 761M pour moderniser les services d'eau potable

Par Madeleine Goujon | Publié le 09/07/2020 à 17:44 | Mis à jour le 11/07/2020 à 08:14
Photo : À Hawke’s Bay pour son annonce, la Première ministre a rappelé l’épidémie de campylobacter en 2016 liée à une contamination de l’eau potable (Photo Facebook Jacinda Ardern)
infrastructure hydrauliques eau NZ 761 millions NZD

La Première ministre Jacinda Ardern a annoncé mercredi 8 juillet un financement de 761 millions de dollars pour améliorer les infrastructures hydrauliques du pays. Le financement – conditionné – permettra la modernisation des services d’eau vieillissants de Nouvelle-Zélande.

 

 

Le Gouvernement compte investir 761 millions de dollars pour entretenir, renouveler et moderniser l’infrastructure hydraulique publique. « Au moins 34 000 Néo-Zélandais tombent malades chaque année en buvant de l'eau du robinet et de nombreuses communautés du pays ne peuvent pas boire leur eau sans la faire bouillir au préalable », a constaté la Première ministre néo-zélandaise. L’investissement annoncé le 8 juillet « donnera le coup d’envoi à des travaux indispensables pour mettre à niveau [les] infrastructures en matière d’eau potable, d’eaux usées et d’eaux pluviales »

À Havelock North pour son annonce, la Première ministre a rappelé l’épidémie de campylobacter en 2016 liée à une contamination de l’eau potable, entraînant la mort de quatre personnes et en rendant malades plus de 5 000 : « Nous ne voulons pas que cela se reproduise ». L’investissement financier fournira une aide aux conseils locaux qui possèdent et gèrent les services d’eau – jusqu’alors n'ayant pas les ressources suffisantes pour lancer les travaux. Le financement sera néanmoins conditionné « à l’adhésion des conseils locaux au programme plus large de réforme de l’eau du Gouvernement ». Des nouvelles normes en matière d’eau devraient être adoptées, créant notamment une autorité des services d’eau « Taumata Arowai ».

Investir dans les infrastructures hydrauliques, selon Jacinda Ardern, c'est investir dans la santé des Néo-Zélandais. 

Bien que cette nouvelle « apporte un soutien bienvenu aux réseaux d'eau en difficulté de la Nouvelle-Zélande », Peter Silcock, directeur général chez Civil Contractors NZ se désole qu’aucun calendrier de mise en œuvre n’ait été annoncé. Le financement « devrait commencer rapidement plutôt que d’être alimenté au goutte-à-goutte pour soutenir la récupération après le COVID-19, résoudre les problèmes systémiques et créer des emplois… c’est un bon début mais le problème reste énorme ».

 

Nous vous recommandons

Madeleine Goujon

Madeleine Goujon

Éprise de problématiques environnementales et culturelles, j’ai une double formation en droit et en journalisme. Pour le moment en télétravail depuis la France, j’espère rejoindre la Nouvelle-Zélande au plus vite.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Un garde du consulat de France à Djeddah attaqué au couteau

A Djeddah, en Arabie Saoudite, un garde du consulat de France a été blessé par un assaillant. Selon la télévision saoudienne, l’agresseur saoudien a été interpellé.

Sur le même sujet