TEST: 2237

Auckland : Un policier tué par arme à feu lors d’un contrôle routier

Par Madeleine Goujon | Publié le 19/06/2020 à 16:05 | Mis à jour le 19/06/2020 à 16:05
Photo : Andrew Coster, commissaire de police, partage les détails pour le moment disponibles sur les coups de feu tirés à Massey, entrainant la mort d’un officier de police (Capture d’écran Stuff).
policier tué Auckland

Un officier de police a été tué alors qu’il effectuait un « contrôle routier de routine » vendredi 19 juin matin à Massey, un quartier à l’ouest d’Auckland. Un autre officier de police et un passant grièvement blessés, actuellement en soins à l’hôpital d’Auckland dans un état stable.

 

 

D’après les informations dont dispose la police, une équipe d’officiers aurait voulu effectuer un contrôle routier routinier sur un « véhicule d’intérêt » vendredi 19 juin vers 10 h 30 du matin. Ne s’arrêtant pas, les officiers ont poursuivi le véhicule en question mais l’ont « rapidement perdu de vue ». La voiture a été retrouvée peu de temps après, « écrasée dans un autre véhicule »

Deux officiers – non armés – se sont alors rapprochés de la voiture mais un homme armé en est sorti et « a tiré à de multiples reprises » selon Andrew Coster, Commissaire de police. Un officier est décédé et l’autre a été grièvement blessé. Il se trouverait désormais dans un état stable à l’hôpital d’Auckland, avec un passant également blessé lors de la fuite du véhicule.

Le tireur serait par la suite monté dans une autre voiture avec une deuxième personne. Retrouvée « à un endroit proche », cette autre voiture a été abandonnée par les deux individus. La police aurait néanmoins localisé une « arme à feu d’intérêt » et parlé à « deux personnes d’intérêt », ainsi qu’un certain nombre d’autres personnes (témoins et voisins à Reynella Drive). L’enquête est en cours.

« C'est absolument la pire chose à laquelle nous devons faire face, nous avons perdu un collègue et un ami », a déclaré Andrew Coster. L’incident intervient le lendemain de la troisième lecture au Parlement du projet de loi sur les armes pour « imposer des contrôles plus stricts sur l'utilisation et la possession d'armes ». La Première ministre a présenté ses condoléances.

 

 

Madeleine Goujon

Madeleine Goujon

Éprise de problématiques environnementales et culturelles, j’ai une double formation en droit et en journalisme. Pour le moment en télétravail depuis la France, j’espère rejoindre la Nouvelle-Zélande au plus vite.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Auckland !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Nicolas Roger

Rédacteur en chef de l'éditon Auckland.

À lire sur votre édition locale