Mercredi 24 avril 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Kalymnos, l’île aux éponges et aux alpinistes

Par Marie Clément | Publié le 22/03/2019 à 11:20 | Mis à jour le 26/03/2019 à 13:00
Photo : © Nikolaos Smalios
kalymnos

Des îles grecques remarquables, résonnent souvent les noms fameux de Santorin, Corfou, Mykonos, Rhodes… Kalymnos, quatrième plus grande île du Dodécanèse et moins touristique, se fait plus discrète dans le palmarès des joyaux insulaires grecs. Pourtant, sa beauté naturelle et son histoire n’en sont pas moins appréciables.

Kalymnos - Un paysage pluriel

L’île sauvage, marquée par des siècles de rude labeur et de soleil ardent, embaume ses habitants à la peau dure et au cœur tendre d’un parfum d’origan, seule végétation, ou presque, des montagnes kalymniotes. Bien lésé celui qui serait rebuté par les premiers abords quelque peu hostiles de la dodécanésienne, aride et escarpée. Car Kalymnos recèle également de trésors que la nature n’a pas oublié de lui doter.

Chaque versant de l’île montagneuse nous offre autant de paysage singulier :

kalymnos paysages
© Nikolaos Smalios

Au Sud, le port de Pothia, capitale de l’île et ville principale, salue notre arrivée dans son amphithéâtre de maisons basses et colorées. Traversée de ruelles typiques, la ville s’étend avec largesse vers l’intérieur pour nous guider au cœur de l’authentique Kalymnos.

Sur les hauteurs du village de Kamari, la côte occidentale de l’île dévoile son panorama époustouflant, où les villages de la baie de Massouri avec leur lot de charmantes tavernes et chambres à louer, s’adossent à la montagne, les pieds dans l’eau.

kalymnos paysages
@ Marie Clément

En face, la paisible Telendos, petite sœur de Kalymnos, semble à quelques brasses – la légende raconte que les vestiges d’une cité seraient encore présents dans les profondeurs marines, témoignant de l’époque où les deux terres ne faisaient qu’une, avant le séisme de l’an 554. Chaque soir, le spectacle du soleil rougeoyant terminant sa ronde par un baiser sur le caillou d’en face nous régale.

Une longue route sinueuse à flanc de falaise traverse villages et ruches, égrainant de magnifiques bouquets de lauriers-roses dont l’éclat rivalise avec celui des eaux cristallines du dessous, pour nous mener jusqu’à la pointe Nord-Ouest de l’île. Là, nous attend un village de pêcheurs aux allures de bout du monde. Emborios enchante par sa plénitude, sa plage de galets sauvage, ses tavernes typiques ; le temps y semble suspendu dans une époque révolue.

kalymnos paysages
@ I love Kalymnos / Facebook

Le flanc Est, quant à lui, présente une belle répartie au paysage dominant en offrant la fraicheur d’une vallée fertile gorgée de citronniers, d’orangers, d’oliveraies et de vignes, fidèles au poste des vendanges annuelles. Il fait bon s’attabler dans la baie de Vathi, face à la danse des barques de pêche, sous les pergolas fleuries.

Partout sur l’île, sont visibles les traces des civilisations ayant peuplé jadis cette terre, charnière entre l’Occident et l’Orient. Ainsi, Kalymnos porte en elle les cultures minoenne, macédonienne, byzantine, vénitienne, ottomane et italienne, comme en témoignent les sites archéologiques, les forteresses, certaines architectures et autres lieux de culte…

Kalymnos - Un patrimoine naturel particulier

kalymnos éponges
@ Marie Clément

Les éponges

Que serait Kalymnos sans son activité ancestrale : la pêche et la vente d’éponges marines ? Dès l’arrivée au Port, des éponges naturelles de toutes tailles et formes s’amoncèlent sur des étals de bois vétustes, embaumant l’espace de leurs émanations salines. Ainsi, les Kalymniotes exposent fièrement le fruit de leur tradition héritée de l’Antiquité – Homère, déjà, affublait Pénélope de ces créatures marines pour faire reluire ses plats. L’île connut longtemps la gloire et la prospérité, bien au-delà des frontières grecques, grâce au courage de plongeurs partis des mois durant en quête du trésor des profondeurs, au péril de leur vie.

Mais les ressources s’épuisent, les hommes à l’équipement rudimentaire aussi et la concurrence du synthétique a sonné le glas de la glorieuse aventure des éponges naturelles à Kalymnos… Qu’à cela ne tienne, elle reste partie intégrante de son identité !

La roche

Kalymnos, ce rocher ocre émergeant des bleus profonds de l’Egée, est dotée d’une morphologie brute et singulière. La montagneuse de calcaire culmine avec sa chapelle du mont Prophète Ilias à 676m d’altitude et recèle d’admirables trésors naturels comme ses nombreuses grottes aux concrétions impressionnantes. Ces merveilles naturelles sont également chargées de spiritualité et de mythologie puisqu’elles constituaient des lieux de culte et furent aussi refuges pour les sirènes d’Ulysse.

kalymnos alpinisme
© Nikolaos Smalios

Ce paysage idéalement accidenté a d’ailleurs fait de Kalymnos un véritable terrain d’escalade à ciel ouvert. L’île a acquis une renommée internationale en matière d’alpinisme et accueille chaque année des milliers de grimpeurs venus des quatre coins du monde pour profiter de cet incroyable potentiel et de l’accueil chaleureux des autochtones.

Il faut dire qu’avec le déclin du commerce d’éponges, cette nouvelle forme de tourisme est une aubaine pour la population locale, principalement pour les hébergeurs et les restaurateurs. Ainsi, les Kalymniotes ont répondu à l’appel et des commerces se sont achalandés en équipements et cartes topographiques détaillées, qui serviront également aux randonneurs.

La mer

Turquoise, pures, cristallines, limpides… sont autant d’adjectifs évocateurs des eaux que nous offrent les contours de l’île. Préservée du tourisme de masse, Kalymnos nous promet, outre ses jolies plages plus ou moins fréquentées, de nombreuses anses et criques isolées.

Les fonds marins regorgent également de récifs colorés, de cavités impressionnantes, d’une vie sous-marine florissante et de vestiges à découvrir.

Accès et logements à Kalymnos

Tenté.e par l’expérience de Kalymnos ? Notre article dédié aux activités incontournables de Kalymnos (à paraître prochainement) vous en apprendra davantage sur ses sites culturels, ses plages, ses excursions… Mais voici d’ores et déjà comment y aller !

Comment y accéder ?

Le plus simple, pour se rendre à Kalymnos, est de transiter par l’île voisine de Kos. L’aéroport international de Kos, est situé à 10 minutes en taxi ou en bus du petit port de Mastichari où un bateau vous attendra pour vous mener à Kalymnos en une vingtaine de minutes.

Kalymnos est également pourvue d’un aéroport national depuis 2006. Il est ainsi possible de la rejoindre en avion, via une escale dans le pays.

Où loger ?

Il est possible de loger partout sur l’île (même sans réservation préalable) mais les endroits de prédilection sont la baie de Massouri (avec les villages de Melitsacha, Myrtiès, Massouri et Kasteli) et celle de Panormos (où se trouvent Kantouni, Linaria et Plati Gialos).

kalymnos paysages
@ I love Kalymnos / Facebook

Les petits hôtels et studios kalymniotes en escaliers ont préservé un certain charme, aux murs blancs et volets colorés. Il s’agit de chambres à louer avec kitchenette, de 2 à 6 personnes, pour la plupart, souvent pourvues de terrasses avec vue sur mer, à des prix très abordables (environ 30€ la nuit pour deux). La baie de Massouri en dénombre pas mal, ainsi que de jolies piscines, loin d’en faire, toutefois, une côte ultra touristique. Dans ces villages de bord de mer, on profite de jolies plages, de mignonnes petites échoppes et d’excellentes tavernes, comme la Aegean Tavern de Massouri à ne pas manquer !

Dans un plus haut standing, l’hôtel quatre étoiles Carian Hotel et son spa offre un style chic et épuré.

Bon à savoir : des bus font régulièrement le tour de l’île mais les horaires restent approximatifs.

Nous vous recommandons

Marie Clément

Marie Clément

Belge d’origine grecque, Marie Clément a enseigné le français à Bruxelles durant six années, avant de revenir s’installer aux sources pour goûter à l’authentique vie athénienne et apprécier sa vaste scène culturelle.
2 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Lore ven 12/04/2019 - 14:20

What a marvelous article !!!! Thank you !!

Répondre
Commentaire avatar

Niki KOKKINOS dim 24/03/2019 - 15:52

Kalymnos, l'île aux pêcheurs d'éponges, discrète, oui, mais pour combien de temps encore! Car l'auteur de cet article la rend attrayante à souhait, qu'elle vous donne le goût... d'y plonger, avant de l'escalader ! ;)

Répondre