Dimanche 7 mars 2021
Athènes
Athènes

Athènes : une ville comme un décor de cinéma

Par Lepetitjournal Athènes | Publié le 29/12/2020 à 22:59 | Mis à jour le 30/12/2020 à 09:49
Photo : GNTO/Y.Skoulas
Athenes capitale production films

Quand on parle de cinéma, on a une fâcheuse tendance à penser directement aux Etats-Unis, Hollywood, plus gros producteur mondial de films. Eh bien non. Enfin si, c’est vrai que les Etats-Unis arrivent en troisième position du classement, mais on oublie bien souvent qu’avant eux, il existe deux autres plus gros producteurs de films : l’Inde et le Nigeria (respectivement 1986 films en 2017 et 997 en 2011).


Alors, depuis quelques années, de nombreux pays et de villes à travers le monde s'organisent pour accueillir de plus en plus de tournages de films. Les retombées économiques induites par le séjour des équipes de tournage et des comédiens dans la ville, (retombées directes ou indirectes, emplois intermittents créés pendant le tournage etc.) sont souvent considérables. Il faudrait rajouter les retombées culturelles (animations ou événements organisés en parallèle avec le tournage du film) ainsi que les retombées en termes d'image et de notoriété, le cinéma étant parmi les genres artistiques le plus médiatique.

Si des films ont depuis toujours été tournés dans des villes, avec un positionnement plus "agressif" comme Londres, Chicago, Paris ou Toronto, certains pays ne laissent pas leur place dans le podium des productions à grand spectacle comme le Maroc par exemple. Ce pays compte à lui seul la plupart des films du boxoffice : Game of Thrones, Cléopâtre, Prince de Perse etc... L’utilisation de plus en plus fréquente de ces studios hors des villes dites agressives sur le marché de la production cinématographique, provient du fait de la congestion des rues, les coûts, les difficultés de réservation et de gestion des lieux de tournage dans le centre des villes. Dans ce combat des titans pour attirer les nouveaux producteurs comme Netflix ou Amazon, les villes doivent redoubler d’effort au niveau financier mais aussi faire de leur ville un décor de film attirant.

C’est l’argument mis en avant par la ville d’Athènes avec sa nouvelle agence, Office du film d’Athènes.

Athenes capitale production films

Depuis quelques mois Athènes est sur la carte mondiale des productions cinématographiques et télévisuelles grâce à l’Office du film d’Athènes, créé cette année par la municipalité d’Athènes et par l’intermédiaire de la Société pour le développement et la promotion du tourisme (EATA). Une vingtaine de productions audiovisuelles internationales et grecques ont déjà été réalisées dans la capitale. 

Parmi eux se trouvait la grande production internationale « Téhéran » produite par la chaine publique israélienne Kan11 et devenue depuis la propriété mondiale de Apple TV.

L’ambition principale de l’Office du film d’Athènes est de transformer Athènes en une « ville amie du cinéma », c’est-à-dire une ville favorable aux productions internationales de cinéma, de télévision et de publicité, en facilitant les processus de tournage et en offrant les meilleures conditions aux entreprises ainsi que des services de haut niveau pendant leur séjour dans la capitale.

Il convient de noter que l’AFO fait partie du plan d’action de la municipalité d’Athènes, avec un budget de 40 millions d’euros pour soutenir l’entrepreneuriat, l’emploi, la culture, le tourisme et l’avenir numérique.  

«Athènes entre de façon dynamique et organisée dans l’espace d’une industrie dont nous avons besoin aujourd’hui, plus que jamais. Et nous le faisons en créant cet outil très important appelé Athens Film Office. Un mécanisme qui a déjà donné des exemples pratiques, en pleine pandémie, non seulement pour la promotion de la ville mais aussi pour sa vie économique. Avec des mesures ciblées, nous ouvrons une nouvelle porte au monde entier " souligne le maire d’Athènes, Kostas Bakoyannis.

Mais jouer dans la cour des grands implique aussi de nombreuses responsabilités, une bonne gestion, une transparence des investissements et des revenus, un suivi administratif et professionnel sans faille. C’est là que le bas risque de blesser car il reste toujours difficile de rentrer en contact (par mail ou par téléphone) ou de discuter avec un service de la municipalité d’Athènes en Anglais. On peut donc toujours se demander combien de temps il faudra à Ken Burns ou David Lynch pour obtenir une réponse à leurs demandes.

 

lepetitjournal.com Athènes

Lepetitjournal Athènes

Le Petit Journal d'Athènes est un magazine d'information gratuit, en ligne et en français sur la Grèce.
0 Commentaire (s)Réagir