Retour sur la visite du prince héritier Mohammed Ben Salman en Grèce

Par Lepetitjournal Athènes | Publié le 30/08/2022 à 18:00 | Mis à jour le 31/08/2022 à 22:54
L'acropole vu de loin

En juillet, nous vous avions informé du déplacement en Grèce de Mohammed Ben Salman: voici ce qu'il a été décidé il y a un mois 

Cette visite a marqué le nouveau départ d'une coopération entre l’Occident et l’Arabie Saoudite après quelques années d'isolement pour le Prince. A la suite de l’affaire du meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi en 2018 à l'intérieur du consulat d'Arabie Saoudite à Istanbul, les accusations n'ont cessé et les dirigeants occidentaux ont préféré attendre que l'affaire se calme. Malgré cet éloignement, certaines visites sur le sol Saoudien ont eu lieu depuis 2021, notamment celle de Mitsotakis en octobre dernier.

Une rencontre en petit comité

Cette rencontre, la première sur le sol européen, a été tenue en comité restreint, les journalistes n’étant pas autorisés à assister et à interagir. Selon les responsables grecs, l'objectif était de développer davantage les relations bilatérales et d'obtenir un développement plus "dynamique" entre les deux pays. La visite a d’abord pris la forme d’une rencontre en tête-à-tête entre les deux dirigeants, puis a continué entre les délégations des deux pays.

Une volonté de développer les relations entre les deux pays

L'axe de la discussion s'est basé sur le développement international et régional de la Grèce vers le Moyen-Orient et les pays du Golfe. Les deux dirigeants ont donc signé un accord instituant un "Conseil supérieur de coopération" stratégique pour mettre en œuvre une coopération bilatérale et assurer son bon fonctionnement. L’un des thèmes centraux de cet échange a été la volonté des deux pays de faire de la Grèce, selon les mots du prince héritier, " une plaque tournante européenne concernant l'hydrogène " via divers projets.

Des accords commerciaux importants pour le pays

Le vice-ministre des Affaires étrangères chargé de la diplomatie économique, Kostas Fragogiannis, a mis en avant la signature de 16 accords commerciaux et mémorandums de coopération entre les deux pays. Ces derniers concernent différents secteurs, dont celui de  l'énergie, du transport maritime, de l'aquaculture, de la gestion des déchets, de la construction, de la défense, et également de l'alimentation et de la culture.

Plusieurs projets parmi l'"EMC"

La construction d'un système de câbles de données sous-marin d'une valeur de près de 1 milliard d'euros était évidemment au coeur des discussions. Ce projet de liaison par câble de données impliquant la Grèce, Chypre et l'Arabie Saoudite appelé le corridor de données Est-Med ou encore « projet EMC » est d'une très grande importance pour le premier ministre grec et devrait être achevé en 2025.

Un autre projet de 2,6 milliards d'euros sur les sources d'énergies conventionnelles et renouvelables a également été discuté, suivi de la signature d’une douzaine d’accords d’une valeur de plus de 4 milliards d’euros entre responsables des délégations commerciales de Grèce et d'Arabie Saoudite. Selon le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, à cela se serait ajouté une rencontre entre les représentants d’entreprises, une centaine du côté grec et une quarantaine pour les saoudiens.

Les membres de la délégation grecque

Lors de cette rencontre, plusieurs membres du gouvernement grec ont pris part à la délégation afin de conclure certains accords:

  • Le ministre du Développement et de l'Investissement, Adonis Georgiadis,
  • Le ministre des Affaires étrangères Nikos Dendias,
  • Le ministre de la Défense Nikos Panagiotopoulos,
  • Le ministre de la Protection des citoyens Takis Theodorikakos,
  • La ministre de la Culture et des Sports Lina Mendoni,
  • Le vice-ministre des Affaires étrangères pour la diplomatie économique Kostas Fragogiannis,
  • Le ministre des Affaires étrangères le secrétaire général aux relations économiques internationales Yannis Smyrlis,
  • La directrice du cabinet diplomatique du Premier ministre Anna-Maria Boura,
  • L'ambassadeur de Grèce en Arabie saoudite Alexis Konstantopoulos,
  • Le conseiller à la sécurité nationale Thanos Dokos, du conseiller économique en chef de Mitsotakis Alexis Patelis,
  • La porte-parole adjointe du gouvernement Aristotelia Peloni.

 

 

lepetitjournal.com Athènes

Lepetitjournal Athènes

Le Petit Journal d'Athènes est un magazine d'information gratuit, en ligne et en français sur la Grèce.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Athènes !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale