Visite du Prince héritier d’Arabie Saoudite: la Grèce, centre numérique régional ?

Par Stéphanie Bordier | Publié le 26/07/2022 à 07:10 | Mis à jour le 26/07/2022 à 07:10
Image d'un avion

En mai 2022 la Grèce et l’Arabie Saoudite se sont associés pour la pose d’un câble de données à fibre optique qui permettrait de relier l’Asie à l’Europe

Le prince héritier Mohammed ben Salmane sera en visite officielle à Athènes ce mardi 26 juillet et rencontrera le Premier ministre Kyriakos Mitsotakis au Manoir Maximos. Après deux reports consécutifs, cette visite sera la première sur le sol européen depuis plus de 4 ans.

Athènes entretient des liens étroits avec Riyad, notamment par la conclusion d’un accord pour établir un Haut Conseil de coopération

Parallèlement a ce Conseil de coopération, le Royaume et la Grèce avaient revu lors d’une réunion en 2021, leurs relations bilatérales en essayant d’améliorer leur coopération dans différents domaines tout en se concentrant sur les problèmes régionaux du moment. Suite à cet échange un accord relatif à la coopération en matière de défense et un second concernant le statut juridique des forces armées grecques soutenant des capacités de défense, avaient été signés.

Le but de la visite actuelle du prince héritier est d’adopter une déclaration commune qui réaffirmera la relation stratégique entre les deux pays, de signer des accords dans le domaine de la défense, des investissements et de la culture, et pour la Grèce de nouer des alliances avec les pays du Golfe.

Création d’une joint-venture pour la pose d’un câble de données à fibre optique

Dans le cadre du Conseil d’affaires Grèce- Arabie, le projet devrait être lancé à la rentrée et pourrait bien être le sujet le plus important de ces deux prochains jours. Selon une source du gouvernement grec, le service public d’électricité grec (D.E.I) et la compagnie chypriote CYTA participeraient à ce projet qui s’élève à environ 800 millions d’euros.

Depuis 2019 la Grèce mise sur la transformation numérique et multiplie les projets et la qualité de ses services dans ce sens, ce qui expliquerait sa position de centre numérique européen qui relie l’Asie au vieux continent.

Sur le même sujet
stéphanie bordier

Stéphanie Bordier

Responsable de l’Edition lepetitjournal d’Athènes j’accompagne la communauté francophone basée en Grèce. Née à Genève et après plusieurs années à l’étranger , j'ai choisi la capitale hellénique pour poursuivre ma carrière.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Athènes !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale