Mardi 22 juin 2021
Andalousie
Andalousie

Malaga devient une capitale du 7e Art

Par lepetitjournal.com Andalousie | Publié le 04/02/2021 à 18:34 | Mis à jour le 05/02/2021 à 11:40
Photo : Cortometraje ‘Paraíso en llamas’ © MLK Producciones - Rocío Alcaide
Malaga cinema capitale

L'Office du film de Malaga (Malaga Film Office), le bureau municipal en charge des tournages de la mairie, bureau rattaché à l’agence Procultura de Malaga, a terminé l'année 2020 avec un bilan très positif malgré la situation sociale et économique due à la pandémie de coronavirus, qui a également fortement affecté le secteur audiovisuel. 

L'année dernière, le Bureau de Malaga a reçu un total de 426 projets audiovisuels, soit 2% de plus que l'année précédente (418), dont 184 ont été réalisés, un chiffre très proche de celui de 2019 (186). Le bureau a traité 166 permis en coordination avec les zones municipales.

Un bénéfice pour la province et la capitale

Ces 184 productions ont généré un investissement économique direct de plus de quatre millions et demi d'euros. Cette manne financière profite non seulement à la capitale, mais aussi à la province, en favorisant le tissu d'entreprises (embauche directe de professionnels et d'entreprises de l'audiovisuel), en faisant bénéficier le secteur du tourisme (dépenses dans les hôtels, les restaurants, les transports...) ; en encourageant la création de nouvelles entreprises.

Un changement de tendance par rapport aux années précédentes

Si depuis 2017, les séries avaient remplacées les publicités et généraient le plus d'investissements, en 2020, les longs métrages deviennent les leaders en matière d'investissements.

Malgré cela, comme les années précédentes, le type de production qui a eut le plus de succès à Malaga en 2020 fut la publicité (photos, spots publicitaires et vidéos -clips vidéo et corporate-) avec 89 productions, suivie par les courts métrages avec 46 tournages et, en troisième position, les programmes télévisés 27 productions.

#Malagacapitalcultural
Spot publicitario Cruzcampo © Primos Buenos Aires - Curro Rodríguez

Par pays, c’est à nouveau l'Espagne qui est le pays qui a réalisé le plus de films à Malaga - avec un total de 167 productions -, suivie du Royaume-Uni avec neuf films et en troisième position, avec deux films, les États-Unis et le Danemark. Des projets d'Allemagne, de Belgique, de Finlande, de France et d'Italie ont également choisi notre ville. 

Malaga, une capitale du 7e Art

Tous ces efforts font du Malaga Film Office un outil puissant, car il contribue à attirer les investissements dans le secteur audiovisuel, qui est un important moteur de richesse pour Malaga, produisant non seulement un impact économique direct mais aussi indirect en faisant de Malaga, par la diffusion de l'image de cette ville dans le monde, une capitale du 7e Art. 

Depuis sa création en septembre 2001, le Bureau de Malaga a appuyé un total de 6 059 projets, dont 2 883 ont participé avec un investissement en faveur de la ville qui dépasse les 92 millions d'euros.

#Malagacapitalcultural cinema
Foto fija Lexus LC500 © Lexus Europa- Wily Blazquez

 

L'Office du film de Malaga (Málaga Film Office) est membre du réseau des villes de cinéma de l’Andalucía Film Commission, de l’agence nationale Spain Film Commission, de l’agence européenne European Film Commission Network (EUFCN)  et de la Internacional Association of Film Commissioners International (AFCI).

Le gala de la 35e édition des Goyas à Malaga!

Antonio Banderas et María Casado dirigeront cette 35e édition depuis le Teatro Soho CaixaBank de Malaga le 6 mars. 

Lors de la présentation de l'événement Antonio Banderas et Maria Casado en ont précisé le format : "Les Goyas seront célébrés lors d’un programme télévisé. Les nominés assisteront à la cérémonie par voie télématique. Et chaque gagnant pourra remercier et célébrer son prix en direct.”

Ce sera un gala spécial, ce sera le gala Covid

María Casado, directrice de la société de production télévisuelle du Théâtre Soho, a expliqué que ce sera un gala réduit, une émission de télévision, avec des artistes, “le Pop Symphony Orchestra du Soho Theatre participera au gala, avec d'autres artistes" dont Aitana et Vanesa Martín. 

Ce sera aussi un Gala, precise t’elle où sera rendu “hommage aux personnes qui sont derrière les caméras”. Et Banderas d’ajouter “tous les travailleurs du cinéma sont indispensables

L'industrie cinématographique est plus qu'un tapis rouge, et cette année nous voulons le souligner. Nous espérons que les Goyas seront le début d'un rétablissement dans nos esprits, car, évidemment, nous sommes tous épuisés

 

Nous vous recommandons
0 Commentaire (s)Réagir