TEST: 3660

Abidjan : ville de l’amour

Par Anaïs Bernadine | Publié le 14/02/2020 à 05:00 | Mis à jour le 14/02/2020 à 05:00
Saint Valentin Abidjan

À l’occasion de la Saint-Valentin, les amoureux s’apprêtent à célébrer leur amour. Mais les Ivoiriens, fêtards et amoureux de Babi by night vont-ils célébrer leur union avec leur âme sœur ?

 

Paris vous êtes la ville de l’amour, mais ici, on est l’amour !" Abidjan n’a rien à envier à Paris, ville de l’amour. Ici, après Noël et le Nouvel An, les Ivoiriens prouvent une fois de plus que toute occasion est bonne pour faire la fête. Bien plus que fêter, la Saint-Valentin est une occasion de prouver, renouveler, pardonner sa ou son bien aimé(e), ou encore faire sa demande en mariage explique Martial.

 

Les magasins et restaurants en profitent aussi pour proposer des offres ou des repas pour l’occasion. La pâtisserie la Nougatine propose un concours pour les amoureux, et des restaurants comme le Banian ou la Taverne Romaine ont conçu une carte spéciale pour ce jour. 

 

Célébrer en allant au restaurant est une manière de montrer que le couple à les moyens et peut se le permettre; "ils diront qu’il faut fêter l’amour pour faire chic" précise Missa. Faire la fête et consommer, voilà le regard que porte les enseignes au 14 février. Frank et sa femme n’ont pas besoin de ça, "c’est une fête commerciale. En plus, les restaurants sont remplis. Vraiment, tout le monde sort, il y a trop de monde. Nous préférons rester en famille et se faire un repas ensemble" développe Frank.

 

Djelika, Gilles et Brinda rejoignent l’avis de Frank, "on n’a pas besoin de ça, l’amour, c’est tous les jours !" s’exclame Djelika. Gilles rajoute "on aime pas la personne uniquement ce jour la, on lui prouve tous les autres jours de l’année. Après, s’il nous offre un billet de 10 000f on sait ce qu’on vaut pour lui". Ces jeunes femmes n’attendent rien de particulier de leur conjoint, même si elles l’admettent : un geste leur ferait plaisir. 

 

Certains ont tout : pleins de montres, une belle voiture, plusieurs parfums. Alors que peut-on leur offrir ? "Des fleurs. Ça le touche directement. Il n’y a que les fleurs qui peuvent avoir cet effet" répond simplement Sarah dans son atelier des Roses Royales. Pour le 14 février, elle est en plein rush. 

 

"Je pense que ce n’est pas que pour les Ivoiriens. C’est mondial. Parce que c’est l’amour. C’est sûre que ce n’est pas que ce jour-là que les gens s’aiment. Mais c’est un jour symbolique pour encore renouveler à la personne notre amour" reprend-elle après un appel professionnel.

 

Sarah s’attend à un geste de son mari, "c’est sûre que je n’attends pas des roses. Mais je m’attends à une attention, quelle que soit l’attention. Ça peut être juste un mot… Donc vous voyez comme c’est symbolique".

Sur le même sujet
Anaïs_0

Anaïs Bernadine

Jeune journaliste curieuse et avide d’aventure ! Un mélange intéressant, parfois surprenant.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Abidjan !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com