TEST: 2299

Les Suisses favorables à donner plus de droits aux étrangers

Par Lepetitjournal Zurich | Publié le 25/03/2021 à 22:03 | Mis à jour le 25/03/2021 à 22:12
Photo : Par: Pixabay
 Suisses favorables droits étrangers

Une enquête sur le vivre ensemble en Suisse montre que 58% de la population estime que le racisme est un problème important. Un tiers se sent dérangé par des personnes perçues comme différentes.

L’office fédéral de la statistique (OFS) a publié jeudi pour la troisième fois les résultats de son enquête sur le vivre ensemble en Suisse. L’étude révèle qu’en 2020, la population fait globalement preuve d’ouverture. Une grande partie (58%) est consciente que le racisme est un problème considéré comme «important» qu’il faut combattre. Près des deux tiers (64%) estiment que l’intégration des migrants se déroule bien.

La population tend à être en faveur de l’octroi de plus de droits pour les personnes étrangères vivant dans le pays, en particulier du droit au regroupement familial. Plus de deux tiers indiquent que les non-nationaux sont nécessaires au bon fonctionnement de l’économie suisse. Un tiers de la population vivant en Suisse déclare toutefois pouvoir ressentir des dérangements lorsqu’elle est confrontée à l’altérité, souligne l’OFS. L’enquête précise que cette partie de la population «se sent dérangée par des personnes perçues comme différentes».

Discrimination en hausse

Les perceptions de la population sur les appartenances musulmanes tendent à être moins favorables que celles sur d’autres groupes. Les personnes au mode de vie itinérant sont également plus sujettes aux attitudes négatives. Faisant écho à des disparités culturelles, sont aussi citées les personnes ne parlant pas de langue nationale, celles perçues comme non intégrées et celles ne respectant pas la culture ou les valeurs suisses.

En 2020, près d’un tiers de la population déclare avoir subi de la discrimination ou de la violence. Sur la période 2016-2020, le taux est passé de 27% à 32%, indiquant une augmentation des expériences vécues. Parmi les victimes, la plupart évoquent comme motif leur nationalité. Le monde du travail est le lieu dans lequel les discriminations se produisent le plus fréquemment. L’espace public est aussi mentionné par de nombreuses victimes.

L’enquête sur le vivre ensemble en Suisse a pour objectif de présenter une image fiable des enjeux soulevés par la cohabitation des différents groupes vivant actuellement dans le pays. Des chiffres sont présentés dans huit domaines clés renseignant sur les questions de diversité, de racisme et d’intégration.

logofbzurich

Lepetitjournal Zurich

L'édition de Zurich de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Zurich !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com