Samedi 18 septembre 2021

Deux initiatives populaires et trois référendums soumis au vote en Suisse

Par Olivia Zufferey | Publié le 04/06/2021 à 19:08 | Mis à jour le 04/06/2021 à 20:17
Photo : Par : Flickr
deux initiatives populaires trois référendums vote Suisse

Cinq sujets sont soumis à une votation fédérale le 13 juin prochain. L’un concerne l’initiative populaire « pour une eau potable propre et une alimentation saine », le deuxième est « pour une Suisse libre de pesticide de synthèse ». En ce qui concerne les référendums, ils vont être voté sur « la loi Covid 19 », mais aussi sur « la loi sur le CO2 » et « la loi contre le terrorisme ». Que signifie exactement ces votations et quel est le positionnement des partis politiques ? Explications.  

En Suisse, deux initiatives populaires et trois référendums sont soumis à une votation fédérale le 13 juin 2021. La première concerne l’eau potable propre et l’alimentation saine. Cette dernière exige que l’impôt du citoyen suisse soit investi dans une production alimentaire sans pesticides et non dans une agriculture utilisant des produits phytosanitaires. La deuxième vise une interdiction complète des pesticides de synthèse. Cette dernière demande l’élimination des pesticides de synthèse dans la production alimentaire, mais aussi dans les espaces publics et chez les particuliers. Les référendums concernent la loi Covid 19, qui permet d’assurer la continuité des aides, la loi sur le CO2, qui consiste à réduire d’avantage les émissions de gaz à effet de serre. Ainsi que la loi contre le terrorisme, qui prévoit que les personnes qui soutiennent des organisations criminelles ou terroristes puissent être punies. Alors qu’en pensent les institutions politiques suisses ?  

 

Initiative populaire sur l’eau 

L'initiative populaire « pour une eau potable propre et une alimentation saine » rencontre beaucoup de soutien des partis de gauche, tel que Les Verts. D’après eux, les exigences environnementales que doivent respecter les agriculteurs afin de recevoir des paiements directs de la Confédération ne sont pas suffisantes. Pour eux, la politique agricole actuelle viole le droit fondamental à avoir de l’eau potable propre. Ils estiment donc que le gouvernement doit verser des paiements directs seulement aux productions alimentaires sans pesticide. Un avis que ne partage pas la droite et le Conseil fédéral. Selon ces derniers, le texte va trop loin. Car si l’initiative est acceptée, la production agricole suisse pourrait diminuer. Il faudrait ainsi importer plus de denrées alimentaires.

 

Initiative populaire sur les pesticides 

La deuxième initiative populaire « pour une Suisse libre de pesticide de synthèse » reçoit aussi beaucoup de soutien de la gauche. Ces derniers estiment que les pesticides sont nocifs pour la nature et l’être humain. Dans une période de transition de 10 ans, ils veulent interdire les pesticides de synthèse dans la production alimentaire, dans les espaces publics et chez les particuliers. La droite ainsi que le Conseil fédéral n’est pas favorable à cette idée. Ces derniers estiment que cette interdiction mettrait en péril la protection des végétaux et des produits agricoles contre les maladies. Ce qui limiterait l’approvisionnement en denrées alimentaires suisses ainsi que le choix de denrées alimentaires.  

 

Référendum sur la loi Covid 19 

Le premier référendum, contre la loi fédérale du « Covid 19 » a été lancé par un groupe appelé « les amis de la constitution ». Ces derniers pensent que la loi covid19 est liberticide, inutile et donne lieu à des inégalités de traitement. Favorable à la loi, la plupart des partis politique et le gouvernement avertissent que si le référendum passe, les aides financières liées à la pandémie ne seront plus valables d'ici quelques mois. Seul l’UDC fait cavalier seul et soutien, quant à lui le référendum.

 

Référendum sur le CO2 

Le deuxième référendum contre la loi « sur le CO2 », demandé par le lobby automobile et pétrolier, est aussi soutenu par l’UDC. Ce dernier estime que cette nouvelle loi est trop couteuse et restrictive. Selon eux, cette loi pèserait principalement sur les revenus de la classe moyenne et les PME, qui seraient soumises à de nouvelles taxes et de nouvelles obligations. Le Conseil fédéral et les autres partis estiment quant à eux, que ces nouvelles mesures sont primordiales. 

 

Référendum sur la loi contre le terrorisme 

Le troisième référendum concerne la loi « sur le terrorisme ». Selon les opposants, la définition du terrorisme a été passablement élargie dans cette loi.  Des personnes telles que des politiciens, des journalistes, des critiques ou des activistes climatiques engagés pourraient ainsi être qualifiés de terroristes. Le Conseil fédéral et les partis politiques de droite, quant à eux favorable, pense que cette dernière permettra à la police de mieux protéger la population, en intervenant sur la base d’indices concrets et actuels d’une menace terroriste. 

Alors que va décider le peuple Suisse ?   

Rendez-vous le 13 juin 2021 pour les résultats. 

Nous vous recommandons
olivia zufferey

Olivia Zufferey

Diplômée en journalisme, Olivia est correspondante à Zurich pour lepetitjournal.com depuis novembre 2020. Elle est également graphiste et illustratrice.
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

Cambodge Appercu
CULTURE

Quelle est la posture de Bouddha qui vous correspond ?

Dans les pagodes cambodgiennes, les statues du Bouddha prennent différentes postures. Ces gestes symboliques sont associés aux principaux épisodes de sa vie et aux jours de la semaine.