Mercredi 1 décembre 2021
TEST: 2299

Une initiative populaire et deux référendums soumis au vote en Suisse

Par Olivia Zufferey | Publié le 05/02/2021 à 17:06 | Mis à jour le 19/02/2021 à 14:04
Photo : Déposée en 2017, l’initiative du comité d’Egerkingen pour interdire la dissimulation du visage dans l’espace public va être votée le 7 mars. Par: Pixabay
ivotation 7 mars 2021

Trois sujets sont soumis à une votation fédérale le 7 mars prochain. L’un concerne l’initiative populaire «oui à l’interdiction de se dissimuler le visage», le deuxième est une loi fédérale sur les services d’identification électronique (LSIE) et le troisième concerne l’accord de partenariat économique avec l’Indonésie. Que signifie exactement ces votations et quel est le positionnement des partis politiques ? Explications. 

En Suisse, une initiative populaire et deux référendums sont soumis à une votation fédérale le 7 mars 2021. La première concerne l’interdiction de se dissimuler le visage. Cette dernière a été lancée en mars 2016 et vise à interdire toute forme de dissimulation du visage, que ce soit pour des motifs religieux ou dans le but de commettre des infractions. Tout espace public sera concerné. Des exceptions comme des lieux de culte, des raisons de sécurité ou de santé et lors du carnaval seront pris en compte. La deuxième est une loi fédérale qui consiste à créer une e-ID, via des entreprises privées, afin de faciliter l’identification électronique. La troisième concerne un accord de partenariat économique avec l’Indonésie. C’est-à-dire que les entreprises suisses et indonésiennes bénéficieront de meilleures conditions d’exportation et que les droits de douanes seront abaissés.  

Initiative populaire 

Alors qu’en pensent les institutions politiques suisses ? L'initiative populaire « oui à l’interdiction de se dissimuler le visage» rencontre beaucoup de soutient au sein de l’Union Démocratique du Centre (UDC). Ce dernier considère que le port de la burqa reflète des courants fondamentalistes de l’islam incompatibles avec les valeurs démocratiques suisses. Les autres partis politiques ainsi que le Conseil fédéral s’opposent à cette initiative. D’après eux, cette dernière est inutile. Néanmoins, certains membres du Parti Socialiste (PS) et du Parti Libéral-Radical (PLR) restent favorables à cette interdiction afin de mettre fin à une discrimination envers les femmes.  

Référendum sur la loi fédérale 

En ce qui concerne le référendum de la loi fédérale sur les services d’identification électronique, les partis de gauches sont réticents, estimant que les données des citoyens n’ont pas à être traitées par des entreprises privées. A leurs yeux, cette tâche doit être assumée par l’Etat. Le Conseil fédéral et la droite sont, quant à eux, favorables. D’après eux, e-ID permettra de s’identifier en ligne de manière équivoque. 

Référendum sur l’accord commercial 

Concernant le référendum de l’accord commercial avec l’Indonésie, le Conseil fédéral et les partis de droites y sont favorables. Ces derniers considèrent que cet accord pourrait améliorer l’accès de des entreprises au marché indonésien. La gauche pense, quant à elle, que l’accord n’aura aucun effet bénéfique sur l’Indonésie. Que cette dernière continuera de détruire la forêt primaire et d’exploiter sa population afin de produire de l’huile de palme bon marché. 

Que va décider le peuple Suisse ?  

Rendez-vous le 7 mars 2021 pour les résultats. 

Nous vous recommandons
olivia zufferey

Olivia Zufferey

Diplômée en journalisme, Olivia est correspondante à Zurich pour lepetitjournal.com depuis novembre 2020. Elle est également graphiste et illustratrice.
0 Commentaire (s) Réagir