Samedi 23 octobre 2021
TEST: 2299

JOURNÉE DROIT DES FEMMES - 5 Suissesses aux parcours exceptionnels

Par Olivia Zufferey | Publié le 08/03/2021 à 17:32 | Mis à jour le 09/03/2021 à 12:17
Photo : Par wikipédia ou captures d'écrans de vidéos youtube
droit des femmes parcours exceptionnels

Le 8 mars 2021, à l’occasion de la Journée internationale des femmes, lepetitjournal.com/zurich retrace le parcours de 5 Suissesses au parcours exceptionnel. Il s'agit de Viola Amherd, Carla Del Ponte, Manon Schick, Sylvia Caduff et Fanny Chollet. Chacune d'entre elle a réussi à se démarquer dans des milieux professionnels parfois très masculins.

1. Viola Amherd, première femme cheffe du Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports 

Viola Amherd

 

Née le 7 juin 1962 dans le canton du Valais à Brigue, Viola Amherd est une femme politique suisse. Elle est conseillère fédérale depuis le 1er janvier 2019. Issue d’une formation de notaire et d’avocate, Viola Amerd commence sa carrière politique en 1992 comme membre du Conseil municipal de Brigue-Glis. Elle en est successivement vice-présidente, puis présidente. Elle travaille également comme juge à la Commission fédérale de recours du personnel. En 2005, elle devient Conseillère nationale. Suite au retrait de Doris Leuthard en octobre 2018, Viola Amerd annonce sa candidature pour lui succéder au Conseil fédéral. Le 5 décembre de la même année, elle est élue par l'Assemblée fédérale. Depuis le 1er janvier 2019, elle est la première femme cheffe du Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports.  

2. Carla Del Ponte, procureure du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie de 1999 à 2008 

Carla Del Ponte

 

Née le 9 février 1947 à Bignasco, Carla Del Ponte est une magistrate suisse originaire du Tessin. Destinée à se marier et à s’occuper de ses enfants, Carla Del Ponte se révolte contre son père. Forte de caractère, elle entreprend des études de droit international à l’Université de Genève. Son diplôme en poche, elle ouvre son propre cabinet d’avocat. Au fil des années, elle devient juge d’instruction à Lugano, procureure du canton du Tessin et procureure générale de la confédération. En août 1999, elle est nommée procureure du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) et du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR), remplaçant la Canadienne Louise Arbour dans la poursuite des personnes accusées des violations les plus graves des droits de l'homme. En 2003, elle renouvelle ses fonctions de procureure générale du TPIY mais quitte son poste de procureure générale du TPIR. En janvier 2008, suite à la fin de son mandat au Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie, elle travaille comme ambassadrice de Suisse en Argentine. En 2012 elle est nommée commissaire au sein de la commission d'enquête de l'ONU sur la Syrie. Elle démissionne en 2017. 

3. Manon Schick, directrice d’Amnesty International de 2011 à 2020 

Manon Schick

 

Née le 25 décembre 1974 à Lausanne, Manon Schick est une journaliste et militante des droits humains. Elle a été directrice générale d'Amnesty International Suisse de 2011 à 2020. Elle est aujourd’hui à la tête de la direction générale de l'enfance et de la jeunesse du canton de Vaud. Après sa scolarité obligatoire, elle est attirée par le journalisme. Elle entreprend quelques stages avant d'entamer une formation en lettres à l’université de Lausanne. Parallèlement, elle rejoint Amnesty International en tant que bénévole en 1995. En 2003, elle part en Colombie avec les Brigades de paix internationales pour accompagner des organisations locales de défense des droits humains. C’est en 2004 qu’elle débute sa carrière professionnelle à Amnesty International. Elle y travaille en tant que porte-parole de la section suisse. En 2011, elle devient directrice d’ Amnesty International suisse, succédant à Daniel Bolomet. Elle y reste jusqu’en 2020. 

4. Sylvia Caduff, Cheffe d’orchestre suisse 

Sylvia Caduff

 

Née le 7 janvier 1937, Sylvia Caduff est une cheffe d'orchestre suisse.  Dans les années 1960, elle est l'assistante de Leonard Bernstein au New York Philharmonic. C’est l'une des premières femmes à diriger cet orchestre. À la fin des années 1970, lorsqu'elle prend un poste à Solingen, elle devient la première femme à occuper un poste de cheffe principale pour un orchestre allemand. Le 15 octobre 1978, elle dirige l'Orchestre philharmonique de Berlin, en tant que cheffe invitée. 

5. Fanny Chollet, première femme pilote de chasse F/A-18 

Fanny Chollet

 

Née en 1991 à Saint-Légier-La Chiésaz dans le canton de Vaud, Fanny Chollet est la première Suissesse à piloter un avion de chasse F/A-18. Elle est aussi la première femme pilote de F/A-18 en dehors de l'Amérique du Nord. Depuis février 2019, elle est premier-lieutenant.   

olivia zufferey

Olivia Zufferey

Diplômée en journalisme, Olivia est correspondante à Zurich pour lepetitjournal.com depuis novembre 2020. Elle est également graphiste et illustratrice.
0 Commentaire (s) Réagir