Vendredi 14 août 2020
Wellington
Wellington

Le Fonds Pacifique 2020 lance un deuxième appel à projets

Par Madeleine Goujon | Publié le 29/06/2020 à 14:38 | Mis à jour le 29/06/2020 à 14:38
Photo : Le Fonds Pacifique 2020 cherche à cofinancer des projets économiques, des projets sur la sécurité sanitaire, sur la sécurité alimentaire ou encore sur le changement climatique (Photo : site web de l'Ambassade de France en Nouvelle-Zélande)
Fonds Pacifique 2020 projets collectivités françaises

Le Fonds Pacifique 2020 a lancé le 17 juin un deuxième appel à candidatures pour cofinancer des projets contribuant à l’insertion régionale des collectivités françaises dans le Pacifique. Les projets australiens et néo-zélandais doivent respectivement être soumis avant le 1er et le 6 septembre.

 

 

Instrument de coopération régionale de la France dans le Pacifique, le Fonds Pacifique cofinance chaque année des projets sociaux, économiques, scientifiques et culturels qui ont pour objectif l’insertion régionale de la Nouvelle-Calédonie, la Polynésie française et Wallis et Futuna. Après un premier appel à candidatures fin 2019 pour le Fonds Pacifique 2020, un second appel vient d’être lancé le 17 juin.

Les projets devront cette année porter sur la sécurité sanitaire (par exemple la lutte contre les maladies endémiques), la sécurité alimentaire (gestion des ressources halieutiques), la lutte contre le changement climatique et la gestion des risques de catastrophes naturelles ou être des projets économiques et industriels (mettant notamment en œuvre le savoir-faire des collectivités françaises).

Créé en 1985, ce Fonds de coopération économique, sociale, culturelle et scientifique dans le Pacifique (appelé Fonds Pacifique) est financé par le Ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères. Il vise à initier de nouveaux projets de coopération entre les États indépendants du Pacifique (tels que la Nouvelle-Zélande et l’Australie) et les collectivités françaises. Les projets doivent ainsi être liés au Pacifique, impliquer au moins un partenaire des trois collectivités françaises avec le partenaire néo-zélandais ou australien, et bénéficier à des pays du Pacifique ou à la région dans son ensemble.

Le Fonds 2019 a par exemple sélectionné un projet de « protection des ressources halieutiques par la surveillance par satellite » pour lutter contre la pêche illégale.

Les candidatures pour obtenir une subvention du Fonds Pacifique 2020 sont ouvertes jusqu’au 1er septembre pour l’Australie et au 6 septembre pour la Nouvelle-Zélande. Les candidatures doivent être déposées en français auprès des Offices de Coopération et d’Action culturelle de l’Ambassade de France de Nouvelle-Zélande ou de l’Ambassade de France d’Australie. Les projets doivent remplir certains critères dont notamment être cofinancés à hauteur de 50 % du montant total des dépenses éligibles par d’autres sources que le Fonds.

 

Madeleine Goujon

Madeleine Goujon

Éprise de problématiques environnementales et culturelles, j’ai une double formation en droit et en journalisme. Pour le moment en télétravail depuis la France, j’espère rejoindre la Nouvelle-Zélande au plus vite.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

POLITIQUE

Referendums : la NZ s’apprête à vivre un mois de septembre historique

Les Néo-Zélandais devront se prononcer à la fois, par référendum sur les deux sujets majeurs que sont l’euthanasie et la légalisation du cannabis récréatif et son usage, et aux élections législatives.

Sur le même sujet