Samedi 5 décembre 2020
Wellington
Wellington

La Nouvelle-Zélande annonce le prolongement des visas visiteurs

Par Côme Prieur | Publié le 08/09/2020 à 01:23 | Mis à jour le 08/09/2020 à 01:44
Photo : Toutes les personnes actuellement en Nouvelle-Zélande et détenant un visa visiteur expirant entre le 4 septembre et la fin octobre verront leur visa prolongé de cinq mois.
visitor visa nouvelle zélande prolongé

Toutes les personnes actuellement en Nouvelle-Zélande et détenant un visa visiteur expirant entre le 4 septembre et la fin octobre verront leur visa prolongé de cinq mois.

Le ministre de l’immigration, Kris Faafoi, a expliqué que « les restrictions de voyage dues au Covid-19 ont affecté la capacité de nombreuses personnes à quitter la Nouvelle-Zélande avant l’expiration de leurs visas ».

D'après Immigration New Zealand, environ 19 000 personnes sont éligibles à cette prolongation automatique. Les seules personnes qui ne seront pas en mesure de profiter de cette extension sont les travailleurs essentiels, les tuteurs d’étudiants, ou encore les partenaires ou les enfants liés à un titulaire de visa de travail, ces derniers ayant déjà vu leur visa prolongé il y a peu.

 

 

Un nombre important de migrants temporaires actuellement bloqués en Nouvelle-Zélande

De nombreux migrants éprouvent beaucoup de difficultés à organiser leur retour du fait de la pandémie. L’élaboration de ce visa « courte durée » devrait normalement leur permettre de préparer plus sereinement et avec moins de précipitation leur retour chez eux. Il s’adresse à toutes les personnes qui arrivent au terme de leur visa actuel (étudiant, travail, visiteurs, etc) et qui ne peuvent pas s’en procurer un autre car ils ne remplissent pas les critères nécessaires. Ce visa pourra s’acquérir sur demande à partir de mi-septembre.

Si les candidats souhaitant bénéficier de cette prolongation de visa devront notamment détenir un passeport valide, ou encore prouver qu'ils ne peuvent pas quitter la Nouvelle-Zélande mais qu'ils ont bien l'intention de quitter le pays, d'autres critères telle qu'une preuve de fonds ne seront pas obligatoires. 

 

Côme Prieur Le Petit Journal Auckland

Côme Prieur

Breton et passionné par le journalisme depuis petit je suis actuellement étudiant en 3ème année à Sciences Po Lille. Très heureux d’écrire sur la NZ et l'Australie, j’aime consacrer mon temps libre à l’écriture, le tennis ou le cinéma.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet