Mercredi 29 septembre 2021
TEST: 3629

Bientôt des taxis volants made in Chennai ?

Par lepetitjournal.com de Chennai | Publié le 20/04/2021 à 01:00 | Mis à jour le 20/04/2021 à 10:26
Photo : Satya Chakravarthy et Pranjal Mehta, fondateurs de eplane Company
fondateurs eplane company india inde taxis volants

Eplane Company, une start Up incubée par l’Université prestigieuse de Chennai IIT Madras, serait en train de travailler sur un projet de taxis volants. Explications.

 

« Transformer le paysage de la mobilité »

Imaginez ceci : Vous réservez un taxi sur votre smartphone et quelques minutes plus tard, vous vous « atterrissez » sur votre terrasse… Science-fiction ? Peut-être plus pour longtemps. Tout commence en Avril 2017. La start up eplane Company, incubée par l’IIT Madras et par Satya Chakravarthy et Pranjal Mehta, a pour objectif de « transformer le paysage de la mobilité ». Pari gagné cette semaine puisque la petite entreprise annonce avoir conçu un taxi volant électrique pour les déplacements urbains, permettant d’atteindre une (courte) destination dix fois plus vite, tout en étant économique, silencieux et écologique.

Le taxi, conduit par un pilote et alimenté par batterie, aurait une capacité de charge de 200 kg pour accueillir deux passagers. Il pourrait voler à une altitude d'environ 0,5 km à 2 km, à une vitesse d'environ 200 km/h. En une seule charge, le taxi sera capable d'effectuer 10 à 20 voyages couvrant un total de 200 km. Quid du prix d’un tel service ? "Le coût peut être de 1,5 à 2 fois celui d'un taxi normal. Mais l'avantage est qu'il contournera le trafic et atteindra sa destination beaucoup plus rapidement. Notre taxi ne mettra que 10 minutes pour parcourir 10 km. Il réduira le temps de trajet de 10 fois. Mais à mesure que nous augmentons le nombre de taxis, nous pensons que le coût sera similaire à celui de n'importe quel taxi basé sur une application", a déclaré le professeur Chakravarthy, cofondateur de la startup avec Pranjal Mehta.

 

taxis voants prototype
@timesofindia 

 

Quand le taxi volant sera-t-il effectif ?

Une version réduite du taxi, d'une capacité de charge de 50 kg, sera testée en juillet 2021 et le prototype final devrait être prêt début 2022.

Un tel projet a-t-il des obstacles ? oui, mais selon les concepteurs, ils sont surmontables. Il y a d’abord un défi technique : « Si vous devez aller lentement, les ailes de l'avion devront être très larges. Ce qui permet à l'aile de supporter le poids est essentiellement l'air qui circule autour d'elle. Donc, si l'avion se déplace à un rythme lent, vous devez avoir une aile très large", a déclaré le Satya Chakravarthy.  "Nous avons fait des recherches et avons déposé un brevet pour placer les rotors de telle sorte que nous puissions aller lentement tout en ayant des ailes très compactes", a-t-il ajouté. Niveau législations en matière d’aviation, pas de blocage particulier. L’idée est de travailler en bonne intelligence avec les autorités municipales et d’aviation civile pour élaborer des projets de mobilité urbaine. Pour Eplane Company, l'objectif (à terme) est de développer un avion à trois ou quatre places, tout en essayant de livrer du fret. D’ailleurs, des entreprises en Europe ou aux Etats Unis travaillent aussi sur des projets similaires, mais sous différentes formes afin d’assurer une connectivité urbaine ou régionale. C’est encourageant !

 

eplane company taxis volants
cliquez ici pour en savoir plus 

 

Source : Times of India

 

 

Nous vous recommandons
logo

lepetitjournal.com de Chennai

Lancé en août 2019, ce quotidien en ligne s’adresse à l’ensemble des Français et Francophones à Chennai, en expatriation, en voyage ou ayant l'intention de venir.
0 Commentaire (s) Réagir

Que faire à Chennai ?

ENVIRONNEMENT

Deux nouvelles plages indiennes obtiennent le label pavillon bleu !

Une bonne nouvelle pour le Tamil Nadu : le ministre de l'Environnement a annoncé deux nouvelles certifications pavillon bleu : la plage de Kovalam, à Chennai et la plage Eden à Pondichéry.