Mercredi 19 décembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

VEHICULES PARTAGES – Un déplacement moins cher et plus écologique

Par Dominika Napiórkowska | Publié le 19/07/2018 à 00:00 | Mis à jour le 19/07/2018 à 07:42
déplacement veturilo varsovie véhicules partagés

Varsovie occupe la quatrième place en Europe dans le classement des villes où le système du partage des véhicules est le plus développé. Dans la capitale polonaise on peut se déplacer en vélo, scooter ou voiture empruntés pour échapper aux bouchons et en profiter pour diminuer son empreinte écologique.

 

Les versions polonaises du Velib

 

Veturilo est le cinquième plus grand système de vélos en libre-service en Europe avec 366 stations et 5200 vélos cette année. Il y a entre autres 9 stations de vélos électriques, une nouveauté, quelques stations de vélos pour les enfants et plusieurs d’entre elles proposent des tandems. Pour les emprunter il faut se créer un compte sur le site veturilo.waw.pl et y verser au minimum 10 zł pour commencer. Le site renvoie ensuite un code définitif qui sert à se connecter avec l’automate de la station. Les 20 premières minutes du trajet son gratuites, puis le prix augmente par minute. Pour accélérer le processus on peut télécharger l’application Veturilo.

 

Mais Veturilo n’est pas seul, une nouvelle entreprise de bikesharing vient de démarrer. Acro Bike est une application qu’on peut télécharger sur notre smartphone. Les vélos n’ont pas de stations et on peut les emprunter et laisser n’importe où dans une zone délimitée. Ici, il n’y a pas de temps d’utilisation gratuit, mais le prix d’une minute est fixe, ce qui rend les longs trajets moins coûteux que Veturilo. Avant d'emprunter le vélo il faut verser une caution de 99 zł.

 

Varsovie va plus loin

 

Déjà trois entreprises à Varsovie : Scroot, Jeden Ślad, Blinkee offrent la possibilité d’emprunter des scooters. Malheureusement, ils ne fonctionnent pas dans tous les quartiers. La création du compte se déroule comme pour les Veturilo, mais la différence est qu’il n’y a pas de stations. On localise un scooter avec notre smartphone et on le réserve pour le quart d’heure qui suit. On paye pour chaque minute, mais le compteur s’arrête après la centième. Puis on le laisse où on veut, à condition que ce soit une place légale. Certains scooters sont disponibles dés la majorité, pour d’autres le permis de conduire est exigé.  

 

4Mobility est le premier système de car sharingen Pologne. On emprunte la voiture grâce à l’application. Les voitures sont modernes, s’ouvrent à l’aide de l’application et démarrent grâce à un  bouton. Les parkings, normalement payants dans le centre, sont gratuits pour ces voitures et les bases se trouvent dans quelques endroits au centre de Varsovie. Pour payer il faut créer un compte et enregistrer notre carte bancaire ou de crédit. Deux autres systèmes, plus récents de ce type, s’appellent Panek et Traficar. Ceux-là n’ont pas de bases. Récemment, l’entreprise Innogy a également testé le e-car sharing. Les tests ont été concluants et peut-être qu’un jour les voitures électriques circuleront pour de bon dans les rues de Varsovie.

 

Lepetitjournal.com a déjà choisi son moyen de transport préféré et vous encourage à nous rejoindre.

 

 

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir