Vendredi 14 décembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

GASTRONOMIE - La Mloukhiya, pour que l'année soit verte

Par Lepetitjournal Tunis | Publié le 12/06/2018 à 01:00 | Mis à jour le 12/06/2018 à 01:00
coete

Ce plat typiquement tunisien est aussi étrange que délicieux, une fois passée l'épreuve de l'aspect boueux vert foncé. A base de feuilles de corète d'une saveur inimitable, il est l'un des mets préférés des tunisiens

La mloukhiya est généralement préparée pour célébrer le premier jour du calendrier musulman afin que la nouvelle année soit "verte", c'est-à-dire prospère et heureuse, mais aussi à d'autres grandes occasions. La mloukhiya serait une lointaine cousine de l'épinard sacré de l'Égypte antique (mlouk signifiant « roi ») au goût proche de l'oseille. Elle est aussi connue dans tout le Moyen-Orient où les feuilles se consomment le plus souvent fraîches, émincées et cuites dans un bouillon de viande, de poulet ou de lapin, assaisonnées d'ail et de coriandre fraîche. C'est uniquement en Tunisie, dans certaines parties de l'est de l'Algérie et dans l'ouest de la Libye que la mloukhiya est consommée sous forme de poudre. Elle est inconnue au Maroc où les gombos sont aussi connus sous l'appellation mloukhiya.

Ingrédients pour 4 personnes :
100 g de poudre de corette
20 cl d'huile neutre (huile d'olive si vous aimez un goût très fort)
Environ 2 litres d'eau 
800 g de viande (veau, boeuf ou mouton) 
2 grosses tomates pelées
2 piments verts doux ou forts
1 cuillère à café de coriandre moulue et 1 cuillère à café de carvi moulu, 

5 gousses d'ail écrasées 
3 feuilles de laurier,

2 branches de menthe séchées

Harissa berbère selon votre goût 
sel, poivre
 

Préparation : Faire bouillir 2 litres d'eau dans une casserole. Délayer la mloukhia  à froid avec l'huile, pour former une pâte homogène, puis la mettre sur feu doux sans cesser de remuer avec une spatule en bois. Lorsque l'huile s'extrait de la pâte, mouiller avec l'eau bouillante, louche par louche en remuant toujours pour éviter les grumeaux.
Couvrir et laisser cuire à feux très doux, mélanger de temps en temps Laisser cuire 3h.
Découpez la viande en morceaux. Dans un saladier, mettre la viande, la tomate pelée épépinée et coupée en petits dés, les épices et l'ail écrasé. Bien mélanger le tout, couvrir et mettre au frigo pour la nuit.

Le lendemain, sortir la viande du frigo, et faire cuire à feu moyen 15 minutes. Ajouter alors les feuilles de laurier, la harissa, la menthe émiettée. Salez et poivrez. Laisser cuire 1h à feu doux, puis ajouter la sauce mloukhia. Cuire encore 1h00 à couvert, ajoutez les poivrons, puis laissez réduire jusqu'à ce que l'huile surnage. Servir chaud avec de la tabouna et de la baguette croustillante, la mloukhia se sauce ..

 

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Tunis

ART

TRADITIONS - La chéchia, toute une histoire

L'histoire de la chéchia se perd dans la nuit des temps. Elle aurait été importée d'Espagne par les arabes andalous, et tiendrait son nom d'autres musulmans soucieux de se protéger du froid : les

Sur le même sujet