Lundi 30 novembre 2020

ENVIRONNEMENT – Originales ou éducatives, les actions se multiplient

Par Lepetitjournal Tunis | Publié le 16/10/2019 à 01:00 | Mis à jour le 16/10/2019 à 01:10
IMG_1569

Après la révolution, la Tunisie a souffert d'une désorganisation des services publics, doublée d'un manque de conscience collective quant à la protection de l'environnement. Depuis quelques années les initiatives se multiplient pour pallier aux déchets qui s'accumulent en ville comme sur les plages

Si les associations et bénévoles ont toujours oeuvré pour initier des actions ponctuelles dans ce domaine, ces deux dernières années de nouvelles formes de lutte pour l'environnement sont apparues : l'originalité et la communication étudiée

Parmi les « leaders » et les « pro de la com », trois exemples :

Zabaltouna

Mohammed Oussama Houij, un ingénieur tunisien en génie sanitaire âgé de 26 ans, lance l'initiative citoyenne "Zabaltouna" ("Vous nous envahissez d'ordures")  dont les visuels de communication avaient déjà fortement marqué les esprits.

campagne ZABALTUNA contre les déchets

300 kilomètres
L'une des plus courageuses initiatives est de nouveau celle de Mohammed Oussama Houij, qui a parcouru 300 kilomètres avec un minimum de moyens, (un peu à la manière d'Antoine de Maximy) du 1er juillet au 31 août 2018 :
« un jour de marche, un jour de nettoyage » de Mahdia à Soliman, avec l'objectif de dénoncer les différentes pollutions qui affectent des plages de son pays, souillées par les baigneurs et les industries. 

Avec ses deux actions fortes, il a draîné nombre bénévoles, fans et nouvelles initiatives.

Houssem Hamdi et Tunisie recyclage

Parallèlement, l'activiste écologique Houssem Hamdi, président de TUNISIE RECYCLAGE et de TOUNES CLEAN UP, renforce ses opérations de nettoyage dans le style « quantitatif » : photos et chiffres impressionnants à l'appui : 1775 bouteilles en 1 jour, 3 tonnes de déchets en 48 h …
Il a eu l’idée de passer à l’étape supérieure en triant et revendant directement les ordures collectées. L’argent gagné a ensuite été réinvesti dans l’achat de fournitures scolaires."En un mois, on a collecté 8 tonnes de plastique recyclable et 13 tonnes de verre"

Il est également un précurseur, la création de TUNISIE RECYCLAGE date de 2012 !

Houssem Hamdi, randonneur activiste écologique

En octobre c'est Nessim ZOUAOUI qui démarre, depuis les USA, le mouvement TOUNES CLEAN UP, un appel citoyen dont l'idée est simple : « tous ensemble », décider d'un jour où partout en Tunisie, les citoyens engagés nettoieront pour plus de visibilité mais aussi pour donner l'exemple. L'appel a été largement entendu et suivi, et a été relayé par de nombreuses personnalités dont Habiba Ghribi, Médaille d'or d'athlétisme, et Ines Boubakri, championne olympique d'escrime.

Plus artistique mais pas moins remarquable, la rénovation par des artistes, de l'avenue du 2 mars 1934, à Bedanne Bodheur, dans la région de Monastir :

Bedanne

L’Agence de Protection et d’Aménagement du Littoral a investi 2,3 millions de DT en 2019 pour nettoyer et préserver 120 plages  sur une superficie totale  de 3800 hectares : un programme qui vise en premier lieu à soutenir les efforts des municipalités côtières. L’APAL a également près de 30 m3 d’algues.

Les grands absents :
. La sensibilisation reste, aux dires de tous les activistes, trop faible. 
. La police environnementale : lancée en 2017, en grève en 2018, et tellement « discrète » que les citoyens se demandent si elle sera active un jour …
. La répression : les lois existent mais sont rarement appliquéesLucie Hunin et son fils

et pour finir ce tour d'horizon, une action menée par Lucie Hunin que nous avions interviewée en septembre, et qui est modératrice du groupe Wanted Community Tunis.

Avec le soutien de la maison d'éditions IN'EDIT HOUSE, de l'EIF et  l’aide de la municipalité, les membres de WANTED, habitants du quartier et les élèves du collège public d’ El Menzah 1 et de l'EIF, ont participé à la Journée mondiale du nettoyage de notre planète le 21 septembre dernier, en nettoyant intégralement le jardin de la CITMA à EL MENZAH 1.
Le « butin » : 9545 mégots, ce qui correspond à 4772500 litres d’eau qui ne seront pas pollués, 4 sacs de tri sélectif et 5 sacs de déchets non recyclables.
Ce projet avait pour but de sensibiliser les enfants sur l’importance de jeter ses déchets à la poubelle, sur le tri des déchets, qui sera étudié dans les  classes participantes, et on le souhaite dans toutes les écoles de Tunisie. 

La toute dernière action date du 14 octobre 2019 et s'intitule « PRISE DE CONSCIENCE ». Au lendemain de l'élection présidentielle, un appel a été lancé dans plusieurs villes par une population jeune « qui compte se mobiliser pour rattraper les erreurs post-révolution, et inciter tous les Tunisiens à prendre part au renouveau du pays » ... à suivre

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet