Bienvenue au nouveau directeur de l'Alliance française de Perth

Par Isabelle de Casamajor | Publié le 09/11/2021 à 22:30 | Mis à jour le 21/11/2021 à 01:33
Logo de l'alliance française de Perth

Thomas Feldstein est arrivé à Perth pour prendre son poste de directeur à l’Alliance française il y a quatre semaines.

Simplement, je suis très content d’être là, mes expériences à l’Alliance française ont toujours été sur des pays en voie de développement, sur des petits territoires, des petites villes, c’est la première fois que travaille dans une grande ville d’un pays développé. C’est un vrai changement pour moi. J’en suis très heureux d’avoir cette opportunité, c’est un vrai défi pour moi. Je suis très content d’être là et de retrouver l’Australie.

Le bâtiment de l'Alliance française avant les travaux

Thomas, pouvez-vous nous parler de vous et de votre parcours ?

Je suis le nouveau directeur de l’Alliance française de Perth. Je suis un ancien professeur d’histoire et géographie, en France et à l’étranger et j’occupais jusqu’à récemment la même position mais à l’Alliance française de Suva au Fiji.

Ma fonction était un peu différente de celle d’ici. A Suva, l’Alliance française est le seul centre culturel du pays, et dans un pays où l’ambassade de France est assez réduite, l’Alliance française a un rôle dans la coopération éducative et culturelle assez forte.

Je suis arrivé ici, à Perth, il y a environ quatre semaines avec mon épouse et mes deux filles et très heureux de retrouver l’Australie car j’ai eu l’occasion il y quelques années de travailler à Canberra au lycée franco-australien, Telopea Park School. Très heureux aussi de trouver une grande ville et impatient de découvrir tout ce que l’on peut y trouver

 

Quels sont votre vision et vos objectifs concernant votre mandat à l’Alliance française de Perth ?

Deux idées en tête depuis que je suis arrivé, il y a peu de temps, je reste humble, j’aurais certainement d’autres choses qui viendront mais pour l’instant j’ai deux idées en tête.

La première, c’est de connecté ou reconnecté l’Alliance française avec son environnement et avec ces partenaires.

Son environnement d’abord local et immédiat, voir si on peut travailler ensemble, par exemple avec les écoles du quartier, j’en serais, très, très heureux et avec les institutions qu’elles soient culturelles, éducatives, avec les partenaires naturels de l’Alliance française que doivent être les organisations de français et de francophones installées à Perth.

J’ai déjà commencé à rencontrer depuis quelques semaines les associations comme Bonjour Perth, comme la FACCI, comme l’école 1,2,3 soleil et puis d’autres partenaires institutionnels dans le domaine de la culture et de l’éducation, cette fois ci du coté australien, Perth Festival, le département de l’éducation et les organisations des professeurs de français.

La deuxième est un axe culture, l’Alliance française étant en travaux depuis presque un an maintenant, grâce à ces travaux nous allons bénéficier un espace culturel dans lequel j’espère pouvoir organiser des activités plus diversifiés, plus nombreuses.

Je pense à la projection de films français chaque mois, je pense à l’organisation d’un ciné-club, à l’organisation d’expositions majeures chaque trimestre, 4 fois dans l’année.

Nous allons avoir aussi une cuisine rénovée pour organiser des atelier cuisines. Une bibliothèque rénovée va nous permettre d’améliorer l’offre que nous avons en direction des enfants avec un espace enfant dans la bibliothèque.

Voilà, proposer plus d’activités culturelles, un peu différentes, et en tout cas, retrouver des activités qui ont déjà été faite et les proposer à nouveau et plus souvent surtout.

 

Pouvez-vous nous dévoiler les projets à venir de l’Alliance française ?

Le premier projet qui nous occupe aujourd’hui, comme je disais sont les travaux. Nous allons bénéficier d’un espace d’enseignement rénové, de plus salles de classe, mieux équipées, qui vont pouvoir accueillir plus d’apprenant. On va pouvoir retravailler notre offre de cours en proposant d’avantages de cours différents, à la fois pour les enfants, les adolescents  et pour les adultes, pour tous les niveaux et puis encore une fois travailler notre offre culturelle qui est le projet des années à venir pour essayer d’accueillir un public un peu diffèrent , rajeunir et diversifier notre public, accueillir pas seulement des français intéressés par nos activités mais aussi des australiens.

Je voudrais montrer que l’Alliance française a une offre traditionnelle , habituelle en direction du public que nous avons ces dernières années mais aussi des choses un peu plus modernes, un peu plus récentes et aussi travailler dans le domaine culturel avec des partenaires australiens. Je serais ravi de faire venir des artistes de la réunion de la nouvelle Calédonie, de l’ile Maurice, francophones bien sûr, et leur proposer une résidence à l’Alliance française pendant une ou deux semaines et les faire rencontrer des artistes australiens pour qu’il travaille ensemble.

Ce n’est pas forcément dès demain mais en tout cas quand les frontières vont rouvrir cela fait partie des projets que je souhaitent

L’autre projet que j’ai en tête, c’est de mettre à disposition l’espace de l’Alliances française aux associations et organisations françaises et francophones qui pourrait le souhaiter. Je citais tout à l’heure quelques organisations ici à Perth, il y en a d’autres.

Leur dire que l’Alliance leur est ouverte et que l’on peut monter des projets ensemble, des projets de partenariat, soit des projets culturels ponctuels sur des choses plus régulières. Faire que l’Alliance soit un élément fédérateur de toutes ces associations et organisations en respectant l’autonomie de chacun bien entendue et en mettant à disposition, pour un soutien logistique par exemple, nos locaux.

 

Quels sont les projets pour l'Alliance française de Perth, à court termes?

A plus court termes, je parlais tout à l’heure de connecté et reconnecté l’Alliance avec ses partenaires, ce sera le cas dès le mois de décembre puisque le 20 nous aurons un partenariat avec le Perth festival pour la projection d’un Film français, avant ca un autre film français qui a déjà été projeté lors de French Film Festival qui fera l’objet d’une soirée spéciale Alliance française à Raine Square.

Et encore avant ca au mois de novembre , le 12 novembre, le café scientifique au musée Boola Bardip, un café scientifique consacre au naturaliste Leschenault qui a accompagné  l’expédition de Nicolas Baudin, une présentation en anglais sur ses dessins.

 

PERTHRUBANROUG par l'Artiste Monia Allegre

 

Sur le même sujet
Isabelle de Casamajor

Isabelle de Casamajor

A Perth depuis plus de 15 ans, depuis toujours passionnée de voyages, de photographie, d'art et de culture, l'Australie est pour moi un merveilleux terrain d'exploration. J'aime faire partager les endroits que j'aime et mes coups de coeur.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Perth !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition internationale