TEST: 2268

José Gavino : CORUM, un acteur européen au service des épargnants

Par Maria Sobral | Publié le 30/06/2021 à 23:30 | Mis à jour le 12/07/2021 à 00:08
Photo : ©Corum - José Gavino
JoseGavino

Directeur au Portugal, depuis 2017, José Gavino a relevé le défi d´installer et développer au Portugal une succursale du groupe CORUM, expert en solutions d’épargne, dans ses premiers pas à l´international.  Lepetitjournal est allé à sa rencontre pour parler de CORUM, de ce qui rend les produits qu’elle propose uniques, et des défis qui se présentent pour le futur.


Jose Gavino est un ancien élève du lycée français Charles Lepierre de Lisbonne, de parents portugais. Il s´est entretenu avec Lepetitjournal dans un français impeccable, sans accent. Après des études universitaires en gestion d'entreprise et un master en finance à l´université Católica de Lisbonne, il a travaillé plusieurs années à la banque BPI au Portugal et s´est spécialisé dans les portefeuilles de clients privés de haut niveau. Ses loisirs, il les consacre à ses enfants, trois garçons, à la pratique du wakeboarding et à sa passion des belles voitures anciennes.


Lepetitjournal/Lisbonne : Comment s´est faite l´internationalisation du groupe CORUM et quels sont vos objectifs de développement à moyen terme, plus particulièrement au Portugal ?

Jose Gavino : Le groupe CORUM, créé en 2011, a eu un développement très intéressant depuis la création de sa première SCPI en 2012. En 2017, nous avons commencé notre internationalisation avec des équipes au Portugal, aux Pays-Bas et en Autriche. Nous avons depuis renforcé nos équipes en Allemagne, Irlande et au Royaume Uni. Notre objectif est de devenir un acteur incontournable de l'épargne en Europe, et pas seulement en France.

Les SCPI du groupe CORUM ont été les premières agréées pour la distribution au Portugal et constituent une offre complémentaire aux produits d’épargne et investissement existant localement : apporter aux Portugais et résidents au Portugal l’opportunité d’investir sur le marché d’immobilier commercial traditionnellement réservé aux investisseurs institutionnels, et ce à partir de quelques centaines d’euros.

Le défi au Portugal, du point de vue commercial, est de continuer à faire connaître la marque et transmettre cette possibilité d'épargne aux résidents au Portugal, soit portugais soit expatriés... Et du côté investissement, les SCPI restent attentives aux opportunités du marché au Portugal comme partout en Europe, voire au-delà.


Qu´est-ce qui rend l’offre de CORUM unique sur le marché des fonds d´investissements immobiliers, et plus particulièrement au Portugal ?

Les fonds immobiliers que distribue CORUM versent potentiellement les dividendes  aux clients chaque mois(1), et cela est unique sur le marché, que ce soit en France ou au Portugal.

Également unique, une diversification du patrimoine des trois SCPI de la gamme dans 17 pays, plusieurs secteurs et plusieurs types d'immeubles. De plus, la stratégie est centrée sur le locataire et sa solidité. L’objectif est de distribuer tous les mois, le résultat des loyers à nos clients : pour cela il faut trouver des locataires en capacité financière de payer ces loyers. Cela signifie que le plus important n'est pas l´emplacement, mais bien le locataire. C’est également une façon de soutenir l'économie réelle et d’accompagner les entreprises dans leur développement.


A qui s´adressent ces produits d´investissement et quel est le profil de vos clients ?

Notre offre s'adresse à tous les investisseurs ou épargnants partout dans le monde en recherche d’un placement long terme. Les parts de SCPI de la gamme CORUM peuvent être détenues indépendamment du pays de résidence. Le prix d’une part de CORUM XL est de 189 € et de 1090€ pour CORUM Origin, frais de commission de souscription inclus. Tout investisseur qui souhaite investir sur le long terme dans l'immobilier peut le faire en s’adressant à CORUM. Les uns peuvent chercher une épargne pour l'avenir, les autres une alternative à l’immobilier locatif en direct, l'offre CORUM est à considérer dans les deux cas.
 
Quels sont les aspects importants que vous privilégiez dans la relation avec vos clients ?

L'aspect le plus important que nous privilégions est la transparence. Nous voulons que chaque investisseur sache exactement où est placée son épargne et ce qui se passe au sein de la SCPI.

Un autre aspect important est la lisibilité de l’investissement. Les SCPI achètent des immeubles professionnels et distribuent le cas échéant le résultat des loyers aux épargnants. Nous voulons avant tout que nos clients comprennent l’usage et la finalité de leur placement. De plus, il est vraiment important de transmettre toutes les informations à ceux qui nous font confiance dans la gestion de leur épargne. Cela veut dire que sur notre site et également dans des publications tous les trimestres, l'actualité du portefeuille immobilier, les acquisitions, les ventes et toutes les informations financières importantes concernant les SCPI sont disponibles et consultables par tous.  


Quels sont les avantages que vos SCPI offrent dans le cadre du statut RNH ?

Tous les revenus financiers obtenus à l'étranger ne sont pas imposés au Portugal pour les RNH. Les dividendes potentiels distribués par les SCPI de la gamme CORUM ne sont donc pas imposés à l'impôt portugais « tributação autónoma » de 28 % pour les personnes physiques RNH.


Quel a été l´impact de la pandémie de COVID-19 sur les fonds ?

La stratégie de diversification géographique, sectorielle et surtout une attention très particulière aux locataires ont permis aux fonds du groupe CORUM de limiter en 2020 l’impact sur la rentabilité. La proximité avec les locataires et l'échange quotidien avec eux ont permis des négociations sur mesure et rapides. Nous avons, dès le début en mars 2020, partagé avec nos clients les impacts potentiels de la pandémie sur leur investissement. En 2020, les SCPI CORUM Origin et CORUM XL ont tenu leurs objectifs de performance.

De toute façon, les impacts de cette pandémie, au niveau économique, ne sont pas encore terminés et nous restons vigilants sur le sujet.

En revanche, les 14 derniers mois, et les mois à venir, représentent un moment clé d’investissement. Les 500 millions d´euros collectés sur les fonds immobiliers de la gamme CORUM en 2020 ont permis de saisir de nombreuses opportunités.


Comment voyez-vous le futur post-pandémie, entre autres le télétravail peut-il affecter la rentabilité de votre portefeuille immobilier ?

Notre fondateur, Frédéric Puzin nous donnait sa vision il y a quelques semaines sur le sujet. Je vais essayer de vous la transmettre dans les grandes lignes.

En réalité, la crise de la COVID-19 n'a pas sonné la fin des bureaux : elle a, au contraire, confirmé leur pertinence. Aujourd'hui, dans nos sociétés individuelles, le besoin de lien social est plus fort que jamais. Les échanges sont considérés comme indispensables pour stimuler la créativité et l'innovation dans chaque entreprise et ainsi maintenir la compétitivité sur le long terme. Cependant, il est fort probable que dans le monde de demain, le travail ne se fasse pas 100 % en présentiel. L'immobilier de bureau devra donc s'adapter et faire évoluer les espaces de travail afin de répondre aux nouvelles attentes des entreprises comme des salariés. Le bureau en sortira sans doute gagnant, car si de nombreuses sociétés vont chercher à rationaliser leur surface de location, l´offre de nouveaux services et espaces sur les lieux de travail qui est amenée à se développer toujours plus va nécessiter de nombreux mètres carrés additionnels. Seul l'avenir nous donnera des éléments de réponse concrets, mais un an après le début de la crise, loin des raccourcis simplistes, nous pouvons affirmer que l'immobilier de bureau a l'avenir devant lui, pour les investisseurs comme pour les salariés qui les font vivre !  

Plus concrètement sur le portefeuille des SCPI que nous commercialisons, nous restons convaincus que l’impact sera faible grâce à une vision à long terme et une importante diversification.


Quels sont donc les défis à relever pour continuer à être sur une courbe ascendante ?

Premièrement, le défi pour les SCPI est de continuer à trouver les opportunités sur le marché. C'est-à-dire, les locataires adéquats sur les immeubles de qualité, et sur une durée longue.

Il faut continuer sur le chemin de la diversification. Si nécessaire, si le marché ne permet pas de trouver les opportunités, il faudra limiter la collecte. Cela a été fait pour CORUM Origin dans le passé. L’objectif est de préserver la qualité des investissements afin de ne pas dégrader la performance potentielle.

Enfin, notre principal défi sera de continuer à proposer des produits d´épargne lisibles, transparents et compréhensibles aux épargnants Européens.

 


(1)Acheter des parts des SCPI CORUM est un investissement immobilier. Comme tout placement immobilier, il s’agit d’un investissement long terme dont la liquidité est limitée. Nous vous recommandons une durée de placement de 10 ans. Contrairement au Livret A par exemple, ce placement comporte des risques. Il existe tout d’abord un risque de perte en capital. De plus, les revenus ne sont pas garantis et dépendront de l’évolution du marché immobilier. Précisons que CORUM Asset Management ne garantit pas le rachat de vos parts. Enfin, comme tout placement rappelez-vous que les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Les documents légaux de nos fonds en langue française sont disponibles sur www.corum.fr
(CORUM)

 

Sur le même sujet
maria sobral, édition de Lisbonne du site lepetitjournal.com

Maria Sobral

Directrice de l´édition de Lisbonne du site lepetitjournal.com
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Lisbonne !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Maria Sobral

Rédactrice en chef de l'édition Lisbonne.

À lire sur votre édition locale