À quand la fin du masque obligatoire en Espagne ?

Par Perrine Laffon | Publié le 23/03/2022 à 15:00 | Mis à jour le 24/03/2022 à 11:53
Photo : Tiffany Tertipes
un masque hygiènique posé sur une enveloppe postale, en Espagne

L'Espagne étudie la possibilité de ne plus porter de masques dans les espaces intérieurs d'ici peu, comme l'ont déjà décidé plusieurs pays voisins européens.

 

Belgique, Royaume-Uni, Norvège, Danemark ou encore Finlande ont mis fin à l'obligation de porter un masque dans les espaces publics même intérieurs. En France non plus (où l'incidence de l'épidémie est de 860 cas pour 100.000 habitants sur les 14 derniers jours) le masque n'est plus obligatoire à l'intérieur, à l'exception des transports en commun et des établissements de santé. En Espagne, cela fait maintenant un mois que le port du masque n'est pas obligatoire à l'extérieur, mais toujours en intérieur.

 

La "libération" d'ici peu

En Espagne, l'incidence de l'épidémie de coronavirus se situe à 445 cas pour 200.00 habitants sur les 14 derniers jours selon les données du ministère de la Santé actualisées au 18 mars. Malgré une incidence moins élevée qu'en France par exemple, l'Espagne maintient toujours l'obligation de porter un masque dans tous les lieux publics fermés.

 

En début de mois le Président du gouvernement espagnol a assuré que la mesure allait être étudiée ce mois-ci, afin de l'enlever dans les meilleures conditions possibles. Depuis, une légère hausse des cas de Covid et l'expansion de la grippe hivernale ont retardé la prise de décision. Face à l'impatience générale et aux questions de la presse, la ministre de la Santé Carolina Darias a déclaré mercredi dernier qu'il restait "de moins en moins de temps" pour que le gouvernement espagnol annonce le retrait des masques à l’intérieur comme mesure de protection contre la pandémie de SARS-CoV-2. La ministre a reconnu "une stabilisation" de la transmission et une "période creuse" de l’incidence cumulée.

Un débat qui divise la société espagnole

Malgré une incidence de l'épidémie inférieure à la moyenne européenne, les experts scientifiques espagnols se montrent plus prudents en choisissant de prolonger le port du masque. Un choix qui n'est pas du goût de tous, dans la rue comme dans l'hémicycle. À Madrid, le conseiller régional de la Santé exige au gouvernement central le retrait du masque en intérieur, "de manière progressive, en protégeant les personnes vulnérables et en pensant qu’il y a des environnements dans lesquels les masques doivent continuer à être utilisés".

 

Les communautés autonomes de Catalogne, Castille et Léon, Estrémadure et Galice ont aussi exprimé leur souhait de retirer le masque en intérieur de manière progressive, si les experts du Conseil interterritorial leur permettent. Les régions d'Andalousie et des Baléares ont en revanche fait marche arrière et recommandent la prudence pour le moment. Il faudra attendre la prochaine réunion entre représentants des communautés autonomes et du gouvernement pour que le retrait du masque soit à nouveau débattu.

Sur le même sujet
perrine laffon

Perrine Laffon

Journaliste et rédactrice web française à Barcelone. Spécialiste de la culture locale et nationale. Suivi de l'actualité catalane, portraits, analyses. Passionnée de voyages et d'Histoire.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale