Mercredi 21 août 2019
Barcelone
Barcelone
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

LA CATALOGNE POUR LES NULS - La Castanyada

Par Lepetitjournal Barcelone | Publié le 31/10/2018 à 16:00 | Mis à jour le 31/10/2018 à 18:17
Photo : CC zentolos
castanyada

La Catalogne est probablement l'une des régions les plus atypiques du pays. Cette passerelle entre la France et l'Espagne est un monde à part entière, avec sa langue, ses expressions, ses folklores, ses coutumes et ses fêtes aux cours desquelles les habitants s'efforcent de démontrer ô combien leur culture est différente et les caractérise. Tempérament des catalans, cuisine "amb tomaquet", football et autres sardanes, suivez le guide pour vous immerger dans la culture catalane et en apprécier tous les aspects. 

 

La fête de la Castanyada (ou castañada en castillan) est célébrée en Catalogne la veille de la Toussaint. Sans aucun lien avec la fête anglo-saxonne d'Halloween qui se déroule au même moment, la tradition de la Castanyada s'articule autour du fruit de l'automne par excellence : la châtaigne (ou marron). La coutume est un héritage de l'époque médiévale : le 31 octobre, les familles partaient ramasser châtaignes, patates douces et bois pour le feu, afin de les déguster le soir en rendant hommage à leurs proches disparus, après avoir sonné les cloches de leur commune. Aujourd'hui, la Castanyada a conservé les coutumes gastronomiques de la fête de l'époque.

 

La Castanyera


Le personnage de la Castanyera (ou castañera) est une figure incontournable de la célébration de la Castanyada, du moins pour les enfants. Selon le conte populaire, la Castanyera est une vendeuse de marrons chauds qui part ramasser les fruits à coque avant de se rendre à la ville où elle les fera griller pour les vendre aux passants. Une mission qu'elle remplira grâce à l'aide d'un géant qui secoue les arbres pour en faire tomber les marrons. La Castanyera est généralement représentée comme un vieille dame portant une jupe longue, un chemisier, un tablier, un foulard sur les cheveux, des sabots aux pieds et un panier pour porter les marrons. 
Chaque année, les écoles catalanes célèbrent la Castanyada en accueillant une castanyera qui interprète le conte ou fait chanter les enfants. Au lycée français de Barcelone aussi, les élèves de maternelle ont reçu la traditionnelle visite de la vendeuse de marrons chauds : vendredi 21 octobre avant les vacances scolaires, la castanyera Mariona leur a expliqué comment le géant l'a aidée à ramasser ses châtaignes. 

 

Marrons chauds et patates douces


De la fête traditionnelle médiévale, sont restées les coutumes culinaires. La Castanyada célèbre les produits de saison : c'est le moment de déguster les marrons chauds qui sont vendus dans des stands ambulants placés aux coins des rues pour quelques semaines. Vous pourrez également déguster des boniatos, ces patates douces de couleur orangée qui sont vendues chaudes et éclatées au feu de bois comme les marrons, ou bien grillées au four. Elles peuvent être dégustées lors d'une petite faim dans la rue à la cuillère en laissant la peau, comme un yaourt ; ou bien dégustée en cuisine, bouillie. Il s'agit d'un aliment riche et énergétique, idéal pour affronter l'arrivée de l'hiver. (photo CC M.Zaera)

Panellets et moscatel


Vous aurez surement remarqué ces bouchées aussi appétissantes que décoratives fleurir dans les vitrines des boulangeries ces jours-ci. Il s'agit des panellets, les petites douceurs de la célébration de la Castanyada. Typiques de la région, ce sont des pâtisseries de forme ronde, semblables au massepain. Elles sont élaborées à base d'?uf, de farine et de poudre d'amande, et même de pomme de terre pour certaines. Les panellets sont traditionnellement préparés avec un ingrédient principal, qui varie selon les goûts de chacun : des pignons, de la noix de coco, du chocolat, du café ou de la pâte de coing.   Dans la tradition ancestrale, les panellets étaient considérés comme des aliments sacrés à consommer après avoir célébré les défunts. Particulièrement énergétiques, ils étaient parfaits pour permettre de sonner les cloches tout au long de la journée de la Toussaint. Les panellets sont enregistrés depuis 2008 parmi les aliments porteurs de l'appellation européenne "spécialité traditionnelle garantie".
Il est coutume de déguster les panellets accompagnés de vin doux comme le moscatel, un type de vin très sucré qui est élaboré à partir de la variété de raisin du même nom, cueilli très mûr.

 

Bonne Castanyada !

 

2 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Losteopathevoyageur ven 02/11/2018 - 18:43

Huum ..merci pour les explications et l histoire des traditions catalanes j'aime de plus en plus ce pays

Répondre
Commentaire avatar

vivi mer 31/10/2018 - 16:42

Dans toutes les régions d’Espagne pas seulement que la région Catalogne il faut revoir vos sources

Répondre

Que faire à Barcelone ?

TOURISME

Les tops et les flops des plages espagnoles

L’Espagne est connue pour réunir quelques unes des plus belles côtes d’Europe. Mais si on y trouve de véritables joyaux, d’autres plages peuvent très vite vous faire déchanter.

Sur le même sujet