Mardi 14 août 2018
Auckland
Auckland
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Comment parler comme un kiwi ? Petit guide de "kiwi slang"

Par Le Petit Journal Auckland | Publié le 13/06/2018 à 05:20 | Mis à jour le 22/07/2018 à 18:45
Photo : Photo by Slava Bowman on Unsplash
kiwi Slang english Nouvelle-Zélande

"Bro", "easy peasy", ou encore la prononciation de certains éléments de langage en Nouvelle-Zélande peuvent vous laisser confus, voire même pantois. Petit guide de survie linguistique pour parler comme les kiwis et faire oublier votre accent français :   

Bro':

Diminutif de "brother" et substitut du fameux "mate" en australien, il est possible de le traduire par "mec" ou par le très classique "frère". L'expression est généralement utilisée comme une ponctuation ou pour désigner l'interlocuteur, peu importe le sexe. L'équivalent " Sis' " (sister) n'existe pas.

Fair enough :

Equivalent de "d'accord" ou "je vois", vient généralement après une explication :

- "Why didn't you take the job mate ?"

- "The hours were too stretched out bro"

- "All right - fair enough"

Sweet as :

Généralement répété très régulièrement par le locuteur, cette expression sert de ponctuation et peut-être traduite par "cool" ou "super". 

Easy-peasy :

L'expression complète "easy peasy lemon squeezy" vient d'une publicité télévisée de la marque de détergent Lemon Squeezy. Elle est le plus souvent employée comme une expression enfantine signifiant "très facile".

Chur :

Les Kiwis l'utilisent comme un substitut de "yes" ou "cool".

Not even : 

Cette locution exprime une négation appuyée. "Not even" est généralement utilisée pour marquer la dimension fausse de la phrase précédente :

- "The Lager is the best beer ever." (La Lager est la meilleure bière)

- "Not even." (Mais n'importe quoi)

Il faut en fait entendre "not even true". 

Pakeha :

Si vous avez un peu traîné sur les sites internet du gouvernement néo-zélandais, vous avez sûrement dû croiser cette expression à de nombreuses reprises. "Pakeha" est un mot d'origine maorie désignant les Néo-Zélandais non Maoris, c'est-à-dire descendants des colons européens. D'après les différentes lectures, "Pakeha" peut être traduit par "différent" alors que "Maori" signifie "normal". 

Petrol:

Même si la signification est toute transparente, les Kiwis parlent de "petrol" et non pas de "oil" ou "gasoline" pour désigner l'essence. Bien que perturbant, vous vous l'approprierez rapidement!

You're all good: 

Très souvent employée par les locaux, cette expression peut être traduite par "c'est tout bon merci". 

Yeah, nah bro:

Le fameux "oui mais" français, cette expression sert généralement de tremplin à une réponse qui vient contredire la phrase précédente : 

- "The XV de France did well against the All Blacks."

- "Yes (J'entends ce que tu dis), Nah Bro (mais tu te plantes complètement). The All blacks destroyed them."

Et enfin la prononciation du "E": 

Si vous voulez vraiment faire local, changez la majorité des "E" en "I". Par exemple, au lieu de prononcer "pen" (crayon), prononcez "pin" (comme le code pin). Le mieux étant de placer le son "I" dans les mots tels que "yes" ou "you're welcome". 

Le Petit Journal Auckland

Le Petit Journal Auckland

100 % lifestyle & actus, Le Petit Journal Auckland est LE média numéro 1 et incontournable pour tous les francophones attachés à la Nouvelle-Zélande !
0 CommentairesRéagir