Jeudi 28 octobre 2021
TEST: 3951

Prolongation du confinement à l'Est de l'Autriche jusqu'au 18 avril

Par Arnaud Béasse | Publié le 06/04/2021 à 17:46 | Mis à jour le 07/04/2021 à 12:41
Un enfant autrichien en enseignement à distance en Autriche où le confinement est prolongé

Comme on pouvait s’y attendre, les effets du confinement décidé avant Pâques pour Vienne, la Basse-Autriche et le Burgenland n’ont pas encore engendré d’amélioration sur les niveaux de contamination du SARS-Cov-2. Le gouvernement a décidé ce mardi de le prolonger jusqu'au 18 avril.

Une réunion était de nouveau convoquée ce mardi par le gouvernement rassemblant les élus des régions, les responsables politiques de la majorité et de l’opposition ainsi que le panel d’experts habituel. Le maire de Vienne Michael Ludwig avait annoncé publiquement au préalable, comme avant Pâques, sa préférence pour la prolongation du confinement. Les gouverneurs de la Basse-Autriche et du Burgenland se sont alignés sur cette position et ont soutenu la prolongation du confinement jusqu’au 18 avril. Avançant leur solidarité avec la capitale dans cet effort, les deux régions n’avaient en réalité pas vraiment d’alternative. Les trois régions de l’Est sont fortement interdépendantes et les progrès dans la lutte contre la pandémie peuvent ainsi difficilement être lus séparément.

 

Une « commission d’ouverture » pour préparer les assouplissements

Les responsables politiques se sont également accordés sur l’importance de mettre en place des règles claires qui s’appliqueront après ce confinement. Ils mettront donc les prochains jours à profit pour définir et communiquer aux résidents des trois régions les différents assouplissements tant attendus. Pour cela, une « commission d’ouverture » sera mise en place dans la perspective de permettre aux secteurs comme le tourisme, la culture et la gastronomie de préparer leur reprise d’activité en mai. Parmi les mesures attendues, les tests PCR négatifs à l’entrée des entreprises, commerces, restaurants et autres bâtiments publics semblent d’ores et déjà acquis.

Une extension des mesures à l’ensemble du pays était souhaitée par le Ministre de la Santé mais n’a pas été reprise par le Chancelier. Les dernières données sur la progression de la pandémie montrent une relative stabilité dans les autres régions d’Autriche contrastant avec la situation extrêmement tendue dans les services de réanimation de l’Est du pays.

Les tests réguliers, le port des masques FFP2, le télétravail, les achats de première nécessité uniquement et l’enseignement à distance vont donc régir le quotidien à l’Est de l’Autriche pour encore au moins deux semaines.

arnaud beasse

Arnaud Béasse

Responsable de l’édition lepetitjournal.com/vienne. Mon retour à Vienne après 20 ans d’expatriation accompagnée par lepetitjournal.com m’a conduit à créer cette édition pour rassembler l’actualité francophone en Autriche.
0 Commentaire (s) Réagir