La maison de vacances des Curie accueillera un lieu d'entraide pour les femmes

Par Valentin Jay | Publié le 17/06/2022 à 00:00 | Mis à jour le 17/06/2022 à 09:30
Photo : Capture https://twitter.com/GrzegorzLaguna
Maison de vacances du couple Curie

La maison de vacances des prix Nobel Pierre et Marie Curie-Skłodowska a été achetée par la fondation philanthropique de Dominika Kulczyk, entrepreneur, investisseur et reporter, également fille de Jan Kulczyk, figurant régulièrement dans le classement de l’hebdomadaire Wprost des personnalités les plus riches de Pologne, jusqu'à son décès. Située à une trentaine de kilomètres de Paris, la résidence va être rénovée pour accueillir un lieu de rencontre et d'entraide pour des femmes venues de toute l'Europe.

 

Saint-Rémy-lès-Chevreuse : un lieu prisé du couple Curie

Si la commune yvelinoise de Saint-Rémy-lès-Chevreuse est liée au nom de Raymond Devos qui y vécut la majeure partie de sa vie et dont un musée est aujourd’hui consacré à l’humoriste, elle fut aussi le lieu de la résidence secondaire du couple Pierre et Marie Curie-Skłodowska, pionniers dans la découverte de la radioactivité.

Ladite résidence fut construite en 1890 pour être achetée quatorze ans plus tard par le couple franco-polonais, soit un an après l’obtention de leur prix Nobel de physique. Si le couple passait la plupart du temps dans leur domicile parisien, ils se retrouvaient dans leur maison de vacances pendant la majeure partie de leur temps libre.

 

Un vif intérêt en Pologne lors de la mise en vente de la maison

Ces fréquents séjours dans les 120m² de la villa La Biche ne durèrent que deux ans. En 1906, Pierre Curie meurt tragiquement dans un accident de la route. Marie Curie et ses filles Irène et Eve ne vont alors se rendre que sporadiquement dans cette résidence, laissant le pavillon à l’abandon jusqu’à aujourd’hui.

Lorsque Le Parisien avait annoncé en mai 2021 que celle-ci était mise en vente par une agence immobilière, les médias polonais reprirent massivement l’information et Mateusz Morawiecki, le Premier ministre polonais, annonçait son intention de faire racheter la maison par le gouvernement. 

 

Une "Maison de la Sororité" en projet pour Dominika Kulczyk

Finalement, c’est Dominika Kulczyk, fille du milliardaire Jan Kulczyk ayant fait fortune via sa société d’investissement, qui a racheté la fameuse maison, annonce l’agence de presse PAP. Celle-ci désire en faire une « Maison de la Sororité », autrement dit un lieu de rencontres et de travail « pour des femmes exceptionnelles venant de toute l’Europe » selon l’intéressée dans un post Facebook.

La bâtisse étant largement dégradée, les travaux de rénovation sont estimés à 200.000 euros. Le projet ne devrait pas voir le jour avant 2025. L’occasion en attendant de redécouvrir le parcours de Marie Curie et d’autres femmes polonaises aux destins exceptionnels

 

photo_valentin_jay_CV[75347]

Valentin Jay

Etudiant au sein du master AlterEurope à l’Université de Lyon - formation spécialisée dans l'étude de l'Union Européenne et de son voisinage, je suis stagiaire à la rédaction. Je m'intéresse à l'informatique, au graphisme et à la veille internationale.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Varsovie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Bénédicte Mezeix

Rédactrice en chef de l'édition Varsovie.

À lire sur votre édition locale