Dimanche 26 mai 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Les autorités polonaise réagissent à l'incendie de ND de Paris

Par Lepetitjournal.com Varsovie | Publié le 17/04/2019 à 00:00 | Mis à jour le 17/04/2019 à 10:19
notre dame de paris

Les plus hautes autorités polonaises ont réagi à la catastrophe, notamment le président Andrzej Duda et le Premier ministre Mateusz Morawiecki, qui se sont exprimés sur leur compte twitter. « Saint-Sulpice en mars, la cathédrale Notre-Dame aujourd’hui. Une tragédie pour les croyants, une catastrophe pour la culture et l’art mondial. Evènement saisissant probablement pour tous…Chez nous, des gens se portent déjà volontaires, prêts à faire des dons pour la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame. Merci, car je suis convaincu que la reconstruction de la cathédrale peut devenir un symbole de la reconstruction de l’Europe. La reconstruction de l’Europe sur son vrai fondement historique, judéo-chrétien » - écrit le Président Duda. « La cathédrale Notre-Dame en flammes est un drame pour l’Eglise et l’histoire européenne. C’est un moment tragique pour tous les catholiques, les chrétiens et les passionnés des grandes œuvres d’art que nous allons perdre à jamais. La Pologne est aujourd’hui dans ses pensées avec Paris, avec la France… La Pologne sait ce que c’est un patrimoine enfoui sous les braises. Nous avons reconstruit Varsovie de ses ruines nous-mêmes. La cathédrale de Notre-Dame sera reconstruite par nous tous, Européens. C’est un magnifique symbole de Paris et de notre Europe » - commente Mateusz Morawiecki.

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

INTERVIEW

Lou Doillon - "L'album ressemble à l'étrange patchwork que je suis"

Lou Doillon était à Varsovie pour un concert intimiste au club Hybrydy et présenter son nouvel album, le très beau Soliloquy.  Nous avons eu la chance de rencontrer cette artiste chaleureuse et...

Communauté

"Qu'est-ce qu'être une mère ?" La parole aux mamans

Lepetitjournal.com/Varsovie a décidé de donner la parole à quelques mamans de la communauté française et polonaise en leur demandant de répondre à la question « qu’est-ce qu’être mère ?».