Jeudi 22 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

GILETS JAUNES – Les effets à long terme selon la presse polonaise

Par Lepetitjournal.com Varsovie | Publié le 17/12/2018 à 00:00 | Mis à jour le 17/12/2018 à 00:00
ManifGiletsJaunesVesoul_17nov2018_(cropped)

Nasz Dziennik , Polska The Timeset Dziennik Gazeta Prawna reviennent sur le mouvement des gilets jaunes en France et analysent ses effets à long terme. 

 

Nasz Dziennik remarque qu’il ne s’agit pas d’une « révolte de hooligans » mais d’une rébellion des citoyens contre l’establishment politique. Le quotidien observe par ailleurs que les concessions faites à leur égard par le Président Macron prolongeront la stagnation économique en France pour les années à venir. «Une question se pose : comment la France, déchirée de l’intérieur, peut rester le moteur de l’intégration de l’Europe ?», s’interroge en conclusion Nasz Dziennik

 

Polska The Times note que les derniers événements à Strasbourg (manifestation des gilets jaunes samedi dernier et fusillade au marché de Noël) semblent emblématiques des problèmes de la France actuelle. En effet, le niveau de la radicalisation musulmane en Alsace serait parmi les plus élevés et les grèves des gilets jaunes parmi les plus violentes. «Un terrain pour un changement radical en France se prépare et le pouvoir n’aurait aucune idée comment y remédier», écrit Polska The Times. 

 

Enfin, Dziennik Gazeta Prawna parle d’une grève de la classe moyenne et des milieux ouvriers qui affrontent la paupérisation. « Bruxelles ne se rend pas compte de la frustration de la France périphérique, de la France qui a voulu jouer un rôle central en Europe », conclut le journal.

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

Votre édition de Varsovie cherche un repreneur !

Cet été, l’équipe de Lepetitjournal.com/Varsovie va se renouveler. Suite au départ d’une de ses associées l’édition cherche à renforcer son équipe. Intéressé.e ? Contactez-nous vite. 

Expat Mag

FAITS DIVERS

Du transit à la rétention, le calvaire de 3 Sud-Américaines en France

Jacqueline Madeline, Présidente de l'association Welcome a accepté de livrer son témoignage sur le cauchemar de trois touristes qui ont été placées en rétention alors qu'elles étaient en transit.