Mardi 7 décembre 2021
TEST: 2298

PORTRAIT – Rencontre avec le directeur d’Air France Pologne

Par Lepetitjournal.com Varsovie | Publié le 09/06/2010 à 00:00 | Mis à jour le 13/11/2012 à 15:16

David Garcia est directeur général Air France-KLM pour la Pologne. Depuis 14 ans au service de la compagnie, ce jeune Espagnol est venu se poser en Pologne après avoir vécu aux quatre coins du monde. Un choix qu'il ne regrette aucunement

Lepetitjournal.com - Quel est le rôle du bureau Air France en Pologne ?

David Garcia - Assurer les opérations aériennes et toute sécurité et bien sûr répondre aux attentes de nos clients en termes de qualité de service.
De plus, nous avons un rôle important à jouer vis a vis de la communauté française. Air France passionne les Français. Elle est perçue comme un symbole de la France dans le monde entier et suscite un attachement très fort de la part des citoyens français. Le bureau en Pologne doit donc répondre à 100% à ces attentes.
Notre plateau de vente à distance est ouvert de 8h à 18h (22 55 66 400) du lundi au vendredi et notre agence de Nowy Swiat est ouverte de 9h à 18h de lundi au vendredi également.
Les clients trouveront toujours les tarifs plus compétitifs et les services comme l'enregistrement en ligne dans notre site internet. www.airfrance.pl

Quel est le trafic France/Pologne ? Y a-t-il de nouveaux projets en cours ?
Au départ de Varsovie, nous avons 4 vols par jour vers Paris-Charles de Gaulle qui connectent avec 183 villes dans 98 pays, soit quasiment le monde entier ! Vous avez donc le choix. Air France/KLM représente le premier réseau mondial autour de CDG et AMS, c'est un pilier fondamental de la stratégie du groupe.
Nous estimons avoir 150.000 clients par an entre Varsovie et la France, dont 45% voyagent avec Air France. Malheureusement, le trafic a diminué de 4% en 2009 : on constate un changement dans le segment loisirs : les clients polonais qui voyagent en Europe commencent à choisir l'Italie ou l'Espagne au détriment de la France. Pour nous, le segement Varsovie-France est clé, car il représente 40% de notre chiffre d'affaires.
En termes de développement, Air France a été l'une des seules compagnies à ne pas réduire son offre cette année au départ de la Pologne ; ceci montre la confiance que nous avons dans ce marché à fort potentiel.
D'autre part, nous avons constaté une augmentation du traffic au départ des aéroports de la province polonaise. Nous étudions en ce moment differents options pour maximiser notre offre en prenant en compte cette evolution du trafic.
Malgré l'année difficile que nous avons vécue, nous continuons à investir dans de nouveaux avions comme Air Bus A380, une première en europe, et surtout dans des nouveaux produits comme notre nouvelle cabine Premium voyageur long-courrier.

Que représente la concurrence des compagnies low cost ?
Depuis mon arrivée je suis surpris de voir la fluctuation de  l'offre des compagnies low cost au départ de la Pologne. Cela démontre leur stratégie opportuniste qui n'est pas du tout tournée vers le client, avec les risques que cela représente pour les passagers.
Il ne faut pas le nier, les low cost sont une menace pour nous et c'est pour cela que nous avons revu notre modèle moyen courrier. Nous avons baissé nos tarifs tout en gardant le même service en clase Voyageur et avons augmenté le service dans notre cabine Premium. Aujourd'hui, nous proposons des tarifs d'entrée à 620 PLN TTC.
Cependant, de plus en plus, les gens comprennent que le prix affiché par les low cost n'est pas le prix final payé par le client et qu'Air France a aussi des prix compétitifs avec l'assurance d'être pris en charge à tout moment.

Parlons maintenant de votre expérience de la Pologne. Pourquoi avoir choisi ce pays ?
Certainement pas pour le climat ! Air France m'avait proposé d'autres destinations. Mais la Pologne est un pays en plein développement et cela m'attirait beaucoup. Je n'avais jamais mis les pieds auparavant dans ce pays que je trouve aujourd'hui fantastique.

Qu'est ce qui vous plaît à Varsovie ?
La verdure, la simplicité, la qualité de vie? Varsovie est une grande ville à taille humaine.

Qu'est ce qui vous plaît moins ?
Le manque de lumiere pendant l'hiver surtout... et le Nozki w Galarecie (ndlr ? pieds en gelée) !

Qu'est-ce qui vous a surpris en arrivant ?
La verdure, je m'attendais une ville plus grise et à pire au niveau du climat. 
Au bureau, j'apprécie la qualité et la rapidité d'exécution de me collaborateurs polonais.
Dans la rue, j'ai été surpris par les trous dans la chaussée et les femmes en terrasse avec des chopes de bière d'un litre !

Citez-nous quelques uns de vos endroits préférés ici :
A Varsovie, le parc Lazienki et ses concerts de Chopin en plein air les dimanche d'été. En Pologne, Cracovie. J'adore cette ville !

Varsovie en quelques mots:
Ville simple et verte en plein développement avec une histoire extrêmement intéressante.

Professionnellement et personnellement, que retirez-vous de cette expérience ?
Ce poste me permet de rencontrer des gens très intéressants qui m'apportent beaucoup dans mon développement professionnel et personnel.
Je retiens l'importance d'une stratégie focalisée sur comment répondre aux attentes des clients pour faire la différence.
Sur le plan personnel, je garderai toujours un souvenir incroyable des Polonais que j'ai pu rencontrer et surtout qu'il faut avoir les bons vêtements pour l'hiver !

Propos recueillis par Laurence Drier de Laforte (www.lepetitjournal.com/varsovie.html) mercredi 9 juin 2010

0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet