Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

Comment agir pour la transition énergétique en Pologne ? L’histoire de Volta Polska

Volta Polska energies renouvelablesVolta Polska energies renouvelables
Volta Polska : un producteur indépendant d’énergies renouvelables qui développe, finance, construit et exploite des installations de production d’énergie renouvelable pour les collectivités et entreprises de tout le pays
Écrit par Article Partenaire
Publié le 31 mars 2023, mis à jour le 9 mai 2023

Après des carrières exclusivement tournées à l’international, Stéphane Rauber et Antoine Mocachen, un Suisso-Polonais et un Français expatriés en Pologne, prennent un virage à 180°. En quête d’une cause porteuse de sens, ces anciens cadres dirigeants ont fait le choix de créer la filiale polonaise du groupe Volta. C’est ainsi que naît, en 2021, Volta Polska, un producteur indépendant d’énergies renouvelables qui développe, finance, construit et exploite des installations de production d’énergie renouvelable pour les collectivités et entreprises de tout le pays.

Retour sur le parcours de ces entrepreneurs engagés et sur l’histoire de Volta Polska, acteur majeur de la transition énergétique en Pologne.

 

Lepetitjournal.com : Parlez-nous de votre parcours professionnel. Comment est née Volta Polska ?

Antoine Mocachen : Pendant 20 ans, j’ai occupé des postes de Direction Pays dans le secteur des Centres commerciaux pour de grandes foncières internationales, telles que Simon Property Group. J’ai notamment participé, pour ce groupe, à la construction et au lancement d’Arkadia, le plus grand centre commercial de Varsovie. L’un des principaux challenges que j’ai rencontrés fut de gérer la croissance très rapide des portefeuilles de centres commerciaux. En 2001, j’ai rejoint une équipe de 20 personnes en tant que directeur général adjoint. En 2005, j’étais le DG de la société, qui comptait plus de 150 collaborateurs. J’ai ensuite pris la voie de l’entrepreneuriat, avec le lancement d’une marque de box cadeaux, type Smartbox, lors d’une expatriation en Turquie. Le projet fut un échec après un an, mais cette expérience a été riche en leçons. J’ai notamment appris qu’il ne fallait  pas entreprendre à la fois dans un nouveau pays et dans un secteur que l’on ne connaît pas !

 

J’ai ensuite réintégré le secteur de l’immobilier commercial, auprès de grands groupes. C’est une industrie que j’aime pour son dynamisme, son innovation et sa persévérance.

Toutefois, je ressentais un certain malaise face à la gabegie d’énergie et production de déchets auxquels j’assistais (éclairage et climatisation à outrance, production de déchets aux volumes inimaginables…).

 

Face au constat de cette fuite en avant, je me suis demandé comment je pouvais agir. Le choix du développement renouvelable, dont l’activité foncière est proche de l’immobilier commercial, s’est imposé naturellement. J’ai alors demandé à Stéphane, que je connaissais depuis 2005, s’il voulait se joindre à cette aventure.  

 

Antoine Mocachen
Antoine Mocachen 

 

Stéphane Rauber  : Avant de rejoindre le groupe Volta pour cofonder la filiale polonaise avec Antoine, j'étais responsable du développement mondial de CEVA Logistics pour le secteur du e-commerce. Pendant la crise sanitaire, mon activité a connu une croissance spectaculaire, aux quatre coins de la planète. Pour faire face à la demande exponentielle du commerce en ligne, j’ai recruté des milliers de personnes et ouvert des dizaines de sites logistiques dans le monde entier. J'ai ainsi passé 20 ans entre deux avions, dans le secteur de la logistique et du transport, un univers passionnant mais fortement émetteur de CO2…

 

« En voyageant autant à travers le monde, j'ai mesuré l’impact néfaste du commerce international sur notre petite planète. J’ai alors décidé d’agir en aidant les entreprises à réduire leur empreinte carbone. » 

  

J’ai aimé la philosophie à long terme et l'expérience des actionnaires du groupe Volta, vrai pionnier dans le domaine des énergies vertes. Cela m'a convaincu de franchir le pas et de passer du confort d'un poste de direction internationale à la création d'une filiale en Pologne, en partant de zéro. 

 

Stéphane Rauber
Stéphane Rauber 
 

 

Quelles solutions proposez-vous et à qui s'adressent-elles ?

A.M. : Nos solutions s’adressent à des sociétés qui souhaitent s’engager efficacement dans la transition énergétique et sécuriser une production d’électricité décarbonée. Nous avons à cœur d’accompagner et de conseiller nos clients dans cette voie.

 

Pour ce faire, nous leur proposons deux options. Volta peut tout d’abord investir dans des solutions de production d’énergie renouvelable sur leur site (telles que des panneaux photovoltaïques sur de larges toitures). Nous sommes aussi en mesure de sécuriser l’approvisionnement en énergie verte de fermes photovoltaïques, ou éoliennes, dans lesquelles Volta investit, en y ajoutant des solutions de batteries.

 

« Nous soutenons les entreprises dans leur engagement pour la décarbonisation et nous les aidons, avec notre expertise, à mettre en œuvre des solutions optimales pour la fourniture d'énergie verte. »

 

Comment a évolué Volta Polska depuis sa création ?

A.M. : La filiale a été créée très rapidement, en 2021, quelques mois après nos premiers échanges avec Groupe Volta (France). Nous avons réussi à constituer une équipe de 6 personnes et un réseau de 5 agents régionaux en Pologne en 18 mois. L’apprentissage a été ardu car l’énergie est un métier complexe, très technique et à la réglementation fluctuante.

 

Avec nos associés du Groupe Volta, nous avons étendu nos objectifs au-delà du concept initial. C’est un plaisir d’évoluer dans une structure aussi flexible et cela change des grandes organisations où le process est le dogme. Stéphane et moi apportons à notre équipe cette rigueur propre au monde corporate et nous cherchons à développer rapidement notre activité afin de construire une plateforme pérenne.

 

S.R. : Nous avons commencé par nous adresser aux municipalités polonaises qui ont compris les opportunités offertes par le développement des énergies renouvelables en termes de développement durable, d'attractivité et de contribution à leur développement local. Nous louons des terres agricoles de mauvaise qualité à des agriculteurs en partenariat avec les municipalités pour construire des fermes photovoltaïques, des parcs de batteries et des éoliennes.

 

«  Nous disposons aujourd’hui de plus de 20 sites sécurisés, un chiffre qui devrait doubler cette année. »

 

Nous nous développons grâce à nos équipes techniques, administratives et commerciales dans nos deux bureaux à Varsovie et à Gdansk.

 

Quelles sont les grandes forces de Volta Polska ?

S.R. : Nous assurons toute la chaîne de développement, de financement, de maintenance et de fourniture d'énergie verte avec une équipe très forte et avec le soutien de nos partenaires en France.

 

« Nous sommes très agiles et capables de combler le fossé entre les agriculteurs de petites communautés qui nous font confiance et les dirigeants de grands groupes qui veulent respecter des engagements ambitieux en matière de décarbonisation. »

 

A.M. :  À cela s’ajoutent la solidité financière et la croissance pérenne du groupe en France depuis 10 ans, ainsi que notre esprit entrepreneurial et notre capacité à trouver des solutions innovantes adaptées aux besoins de nos clients.

 

Pourquoi avoir fait le choix de la Pologne ? Quels sont les progrès en matière de transition énergétique dans le pays aujourd’hui ?

 

A.M. : La Pologne, où j’ai vécu et travaillé pendant plus de 10 ans, affiche une croissance économique très régulière et pérenne, qui m’a vraiment donné confiance en ce pays. Par ailleurs, c’était un choix très propice pour entreprendre dans le secteur des énergies renouvelables. En effet, la Pologne a la particularité de disposer d’un mix énergétique très carboné (80 % de l’énergie est carbonée) : le développement d’énergies renouvelables est donc une nécessité absolue.

 

S.R. : En ce qui me concerne, je suis moitié polonais, moitié suisse et je vis depuis 25 ans en Pologne, où j’ai voulu m’installer pour renouer avec mes racines.

 

En matière de transition énergétique, la Pologne est, à l’échelle de l'Europe, en avance sur les petites installations de production d’énergies renouvelables (on en compte près d’1 million). Toutefois, les grandes installations sont encore trop peu nombreuses. Il y a donc un véritable défi à relever et Volta Polska a un rôle essentiel à jouer à ce niveau-là. 
 

Avez-vous des conseils à partager avec les expatriés désireux d’entreprendre ?

S.R. : Je pense que la création d’entreprise est avant tout un marathon et non un sprint. C’est un projet de longue haleine, semé de nombreux challenges et qui nécessite énormément de persévérance et de patience. Avant de se lancer, il faut donc s’interroger sur sa capacité à faire preuve de résilience sur la durée. C’est là que le fait de servir une cause de grande envergure, « larger than life », prend tout son sens.

 

Les enjeux énergétiques nous concernent tous : chez Volta Polska, en tant que partenaire de confiance et investisseur de long terme, nous aidons les entreprises à actionner cette transition et à décarboner leur mix énergétique. La route est encore longue, mais c’est un monde de petits pas !

 

Pour en savoir plus sur Volta Polska

 

Sujets du moment

Flash infos