SCOUTISME - Les organisations polonaises

Par Lepetitjournal.com Varsovie | Publié le 22/04/2014 à 22:00 | Mis à jour le 22/04/2014 à 18:22

Lepetitjournal.com/Varsovie s'interroge aujourd'hui sur un phénomène que l'on connaît en France, mais qui dépasse les frontières : le scoutisme. Les activités scoutes sont très populaires en Pologne, et attirent plusieurs dizaines de milliers de jeunes polonais. Difficile de passer à côté d'un tel mouvement.

Que vous vous baladiez du coté du centre-ville de Varsovie ou que vous ne sortiez pas de vos quartiers de prédilection, vous aurez sûrement remarqué des groupes de jeunes gens qui ne sont pas sans rappeler les scouts français. Béret vissé sur le crâne et foulard au cou, les jeunes scouts polonais ont la même dégaine que les scouts en France. Pourtant, l'histoire du scoutisme en France et en Pologne diffère fortement.

Histoire du scoutisme en Pologne

La principale organisation scoute en Pologne reste aujourd'hui la ZHP, association des scouts de Pologne ? « Zwi?zek Harcerstwa Polskiego » pour les plus pointilleux - rassemblant 100 000 membres à travers toute la Pologne. Fondée en 1910 par Andrzej Malkowski et son épouse Olga, le ZHP fut le premier mouvement scout polonais. Ce mouvement fut dans un premier temps composé de trois branches bien spécifiques. Le Strzelec consistait en une organisation paramilitaire pour garçons, tandis que le Sokol était dédié au sport et à l'éducation. A ces deux branches s'ajoutait une troisième, l'Eleusis, association antialcoolique. Ce n'est qu'en 1918 que tous ces groupes se réunirent pour former la ZHP. Une loi, une promesse et des symboles communs furent alors mis en place à cet effet. Avant 1939, la ZHP représentait une des associations éducatives les plus importantes de Pologne, comptant près de 200 000 membres à son actif. Après l'invasion de la Pologne par l'Allemagne nazie, la ZHP fut déclarée organisation criminelle. S'ensuivirent alors de nombreuses exécutions. Certains membres de la ZHP décidèrent de s'unir en toute clandestinité dans le but d'aider la résistance polonaise. Si la ZHP retrouva un peu de répit après la fin de la guerre, l'association fut rapidement bannie par le régime communiste mis en place en Pologne, avant de réapparaître sous le même nom, mais avec des principes différents. Les rassemblements de la ZHP sont alors l'occasion de célébrer Lénine et les révolutions bolchéviques. Toutefois dès 1989, la ZHP commence à réinstaurer les principes d'avant-guerre. La promesse d'origine et la loi scoute furent alors réintroduites. En 1996, la ZHP rejoint l'OMMS, Organisation Mondiale du Mouvement Scout. D'autres groupes se créent alors, rejoignant davantage les idées catholiques, comme la ZHR, Association des scouts de la République de Pologne, comptant aujourd'hui 15 000 membres dans ses rangs.

Des traditions à respecter

Comme en France, les scouts polonais obéissent à des traditions qui dépassent le simple costume. S'ils ont droit eux aussi au port du foulard et de la croix scoute, symbole de leur appartenance au groupe, ils se doivent de suivre des règles précises inscrites dans les coutumes du scoutisme. Tout scout doit respecter sa promesse faite au début de son engagement. « Mam szczer? wol? ca?ym ?yciem pe?ni? s?u?b? Bogu i Polsce, nie?? ch?tn? pomoc bli?nim i by? pos?usznym Prawu Harcerskiemu ». Ce qui nous donne en français : « Je m'engage honnêtement à servir Dieu et la Pologne tout au long de ma vie, de faire de mon mieux pour aider les autres, et à obéir à la loi scoute et au guide ». La devise scoute est  « Czuwaj », traduite littéralement par « sois prêt ». Quant aux règles variées de la loi scoute, elles sont au nombre de dix. En voici quelques unes : le scout est chevaleresque (article 3), Le scout est toujours joyeux (article 8).

Si l'on observe des différences entre l'histoire et les coutumes polonaises et celles françaises, la structure des organisations reste relativement semblable. Chaque troupe d'une vingtaine de filles ou garçons, appelée « dru?yna », est constituée de plusieurs équipes appelées « zast?p » d'environ sept membres. Plusieurs troupes peuvent se regrouper en szczep. Plusieurs troupes d'une même région forment une « hufiec », un district, se rassemblant dans l'une des régions appelées « chor?giew ». Tout comme en France, il existe plusieurs grades en fonction des âges. Les « zuchy » et » zuchenki » (louveteaux et jeannettes) sont âgés de 6 à 10 ans. Les « harcerze » et « harcerki » (scouts et guides) ont entre 10 et 13 ans. Suivent alors les  « harcerze starsi » et  « harcerki starsze » (aînés et guides aînés) âgés de 13 à16 ans. Enfin, les plus vieux allant de 16 à 25 ans sont appelés « w?drownicy » et « w?drowniczki » (Routiers et Guides Rangers).

Rappelons que les scouts polonais sont très nombreux en Pologne, mais pas seulement. Il n'est pas rare d'en rencontrer en France, puisque la ZHP est désormais rattachée aux Scouts de France.

Clémence Bragard  (www.lepetitjournal.com/varsovie) - Mercredi 23 avril 2014

 

 

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Varsovie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Bénédicte Mezeix

Rédactrice en chef de l'édition Varsovie.

À lire sur votre édition locale