La carte qui brouille les cartes alors que la Pologne lutte contre la désinformation

Par Bénédicte Mezeix | Publié le 04/03/2022 à 03:03 | Mis à jour le 04/03/2022 à 12:19
Photo : twitter JSaryuszWolski carte extraite de "Le Figaro"
TWITTER JSaryuszWolski

Dans un article publié mercredi sur son site internet, ayant pour thème : les pays qui aident l’Ukraine, le journal Le Figaro a diffusé une carte qui omettait de mentionner la Pologne. Même erreur du côté des pages de la radio, France Inter, et de la chaine d'information en continu, BFMTV. 

 

L’ « oubli » du quotidien français Le Figaro a interpelé l’eurodéputé PiS, Jacek Saryusz-Wolski qui a exprimé son effarement dans un tweet ironique :

« La Pologne ne fournit aucune aide à l'Ukraine, ni humanitaire ni militaire.

Selon les Français

@Le_Figaro

Le 2/03/2022 »

Polska nie udziela żadnej pomocy Ukrainie, ani humanitarnej, ani militarnej
wg francuskiego ⁦@Le_Figaro⁩ z 2/03/2022
⬇️ pic.twitter.com/aeW7NzLv5p

L’ambassade de Pologne à Paris a dû intervenir afin que les informations erronées sur la Pologne soient corrigées  : « Les actions de l’ambassade ont amené les rédactions du Figaro et de France Inter à réviser leurs infographies », a déclaré la mission diplomatique.

BFMTV a également rectifié le tir : la Pologne figure bien désormais parmi les pays apportant une aide humanitaire et militaire. 

L’infographie trompeuse avait été créée par l’ Agence France Presse (AFP), qui n'aurait trouvé aucune donnée officielle sur le montant de l'aide financière fournie par le gouvernement polonais ou sur la quantité d'équipements militaires polonais envoyés en Ukraine. Le service d’infographie de l'AFP alimente la presse écrite, les sites web et les applications mobiles en cartes de localisation, tableaux, graphiques, chronologies, biographies, fiches techniques, schémas, fiches pays... en fonction de l'actualité.

 

 

 

Un camouflet, pour une population extrêmement solidaire

Erreur ou désinformation, cette carte a des allures de camouflet, tant pour les Polonais que pour les ressortissants étrangers qui vivent en Pologne, et qui, dès les premières heures de l'attaque de l'Ukraine par la Russie, ont témoigné de leur solidarité par tous les moyens à leur portée. 


Le pays a déjà accueilli près d’un demi-million de réfugiés, soit plus de 575.000 personnes.

« #WeAid🇺🇦
Depuis le 24.02 de l'Ukraine🇺🇦 à la Pologne🇵🇱 sont arrivés 575.1 mille personnes.
Hier, les agents des gardes-frontières ont autorisé 95.000 voyageurs à quitter l'Ukraine, aujourd'hui, jusqu'à 7h00, 27.1000 #SolidarnizUkraina #NadbużańskiOSG #BieszczadzkiOSG pic.twitter.com/Hgi8Nm2Q4P

- Garde-frontière (@Straz_Graniczna) 3 mars 2022 »

 

« L'agression militaire russe contre l'Ukraine s'accompagne d'une opération de désinformation visant la perception de l'Ukraine et des réfugiés cherchant à fuir la guerre en Pologne.

Apprenez les grandes lignes des faux récits présents dans l'opération et ne vous laissez pas berner. #DisInfoRadarRCB »

Que faites-vous pour aider les réfugiés en provenance d'Ukraine ?
Je dépose des produits de première nécessité
0% (1 vote)
Je fais un don financier
0% (1 vote)
J'héberge des réfugiés
0% (1 vote)
Je dépose des produits, fais un don, héberge des réfugiés
100% (1 vote)
Rien
0% (1 vote)
Nombre de votes: 1
benedicte mezeix

Bénédicte Mezeix

Directrice et rédactrice en chef du site lepetitjournal.com/Varsovie, j'ai une longue expérience dans les médias : télévision, radio, presse écrite francophone et spécialisée. Mon premier voyage en Pologne date de 2010.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Varsovie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Bénédicte Mezeix

Rédactrice en chef de l'édition Varsovie.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale