Samedi 26 septembre 2020

HISTOIRE - Les circonstances réelles de la disparition du Général Sikorski

Par Lepetitjournal.com Varsovie | Publié le 09/07/2008 à 02:00 | Mis à jour le 09/01/2018 à 12:15
Il y a 65 ans, le 4 juillet 1943 disparaissait dans un accident d'avion à Gibraltar le général Władysław Sikorski. Un empêcheur de tourner en rond disparaissait opportunément, des historiens se penchent encore sur les circonstances du drame{mxc}
Le Général Władysław Sikorski (Photo d'Archive)
Władysław Eugeniusz Sikorski est né le 20 mai 1881 à Tuszów Narodowy dans le sud de la Pologne, qui à l'époque faisait partie de l'empire Austro-hongrois. Il milite dans plusieurs organisations indépendantistes et pendant la 1e guerre mondiale combat dans la Légion Polonaise. Dans la Pologne d'entre les deux guerres, il a rempli d'importantes fonctions gouvernementales y compris celle de Premier ministre en 1922 et 1923.
Pendant la 2e guerre mondiale, il est devenu le chef du gouvernement polonais en exil et chef des forces armées polonaises et un avocat infatigable de la cause. Pragmatique il était même favorable au renouement des relations diplomatiques avec la Russie, qui avait été rompues après l'invasion en 1939 de la Pologne par les Allemands et les Russes. Le drame de Katyn mettra un point final aux pourparlers avec les Soviétiques quand Władysław Sikorski y dépêchera une mission de la Croix Rouge.

Mise en scène ou catastrophe aérienne
Les circonstances réelles de la mort du général Sikorski demeurent mystérieuses. Son corps a été repêché le 4 juillet dans les eaux du détroit de Gibraltar. Le Général revenait d'une inspection des forces armées polonaises basées au Proche-Orient. Son avion un Liberator II AL523 s'est crashé seulement 16 secondes après le décollage. Selon le rapport officiel d'une commission d'enquête britannique, c'est le blocage d'une gouverne qui aurait provoqué la chute de l'appareil. Sa fille Zofia Lesniowska aurait également disparu lors de l'accident alors que le pilote de l'appareil Edurad Prchal a survécu miraculeusement à la catastrophe.
Un historien Dariusz Baliszewki avance d'autres hypothèses pour élucider les circonstances de la mort de Władysław Sikorski. Selon l'historien ce sont les services secrets britanniques qui auraient commandité l'assassinat du général, devenu gênant pour la diplomatie anglaise. Sikorski aurait été étranglé la veille de son prétendu accident par des hommes de main, des polonais opposés à sa cause. Sa fille aurait été enlevée et retenue prisonnière dans un camp en Russie. Les archives militaires britanniques devant demeurer confidentielles jusqu'en 2050, l'historien propose une exhumation de sa dépouille enterrée dans la chapelle de Wawel pour vérifier cette thèse. Cette mesure est examinée par les autorités polonaises et doit au préalable obtenir l'accord de la petite nièce du général, seule parente encore en vie de sa famille.
J.R. (www.lepetitjournal.com - Varsovie) mercredi 9 juillet 2008{mxc}
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Varsovie

HISTOIRE

Les 100 ans du conflit polono-lituanien

Au lendemain de la Première Guerre mondiale, une guerre éclata entre deux pays auparavant alliés et très fortement unis: la Pologne et la Lituanie. Éclairages.

Expat Mag

Francfort Appercu
INTERVIEW

Philippe Jacq : « Le théâtre est un grand vecteur de culture »

Ses apparitions remarquées sur le petit écran et au théâtre en France et en Allemagne ne nous ont pas laissés indifférents. Il revient sur scène avec « Le Bonheur » à Francfort et Wiesbaden. Entretien

Sur le même sujet