Édition internationale
  • 0
  • 0

CRASH DE SMOLENSK - Les pilotes étaient-ils sous pression?

Écrit par Lepetitjournal.com Varsovie
Publié le 8 avril 2015, mis à jour le 9 avril 2015

 

De nouvelles preuves récemment découvertes sur le tragique accident de l'avion polonais Tu-154 à Smolensk, en Russie, en 2010, apporte un éclairage nouveau sur les dernières minutes à l'intérieur du cockpit. Le crash avait fait alors 96 victimes dont le président Lech Kaczyński et son épouse.

Les journaux écrivent en Une mercredi sur le nouveau décryptage de la bande sonore de l'une des boîtes noires de l'avion présidentiel, réalisé par des experts à la demande du parquet militaire polonais. Cette quatrième transcription de l'enregistrement des discussions qui se sont tenues dans le cockpit de l'avion a été dévoilée et diffusée mercredi sur l'antenne de la radio RMF FM.

Il s'avère que le commandant en chef de l'armée de l'air se serait trouvé dans le cockpit jusqu'à l'approche de l'attérissage et on l'entendrait dire: "nous devons essayer jusqu'à ce que nous réussissions", exerçant ainsi une pression sur les pilotes de l'avion, qui auraient été contraints d'atterrir à l'aérodrome malgré un épais brouillard et malgré les alarmes de basse altitude qui retentissaient. Les nouvelles données montrent également que jusqu'à 20 minutes avant le crash, les pilotes auraient tenté à sept reprises de faire taire quelqu'un à l'intérieur ou juste à côté du poste de pilotage.

Les membres du PiS, qui depuis la catastrophe avaient fait circuler en Pologne des théories de complot et des thèses d'attentat perpétré par les Russes, accusent le parquet de reprendre le scénario établi par la Russie depuis les nouvelles révélations concernant les circonstances de l'accident.

Selon Rzeczpospolita, les nouvelles preuves dans cette affaire, rendues publiques à la veille du 5ème anniversaire de la catastrophe, ne servent pas à convaincre qui que ce soit mais à raviver les fortes émotions politiques. D'autre part, cette fuite d'informations en plein milieu de la campagne électorale met en cause le déroulement de l'enquête sur la catastrophe aérienne ainsi que l'impartialité des autorités de poursuite.

Sources: Radio polskie, Poland Am, Rzeczpospolita - 8 avril

La Rédaction (lepetitjournal.com/Varsovie) - Jeudi 9 avril 2015

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

Suivez-nous sur Facebook

 

lepetitjournal.com varsovie
Publié le 8 avril 2015, mis à jour le 9 avril 2015
Pensez aussi à découvrir nos autres éditions