Vendredi 20 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le Colonel Michel Goya anime deux conférence sur la Grande Guerre

Par Lepetitjournal Valence | Publié le 07/06/2019 à 19:16 | Mis à jour le 08/06/2019 à 11:07
Photo : Michel Goya
Michel Goya animera deux conférences à Madrid et Valencia sur la victoire de la France durant la Grande Guerre

À l'occasion du centenaire du traité de Versailles, la Section Espagne de la Société des membres de la Légion d'Honneur en collaboration de l'Institut Français de Valencia, a invité le colonel Michel Goya pour une conférence sur "Comment la France a gagné la Grande Guerre?".

Cette conférence aura lieu:

  • à Valencia le mardi 11 juin 2019, à 19h30, à l'Institut français (Calle Moro Zeit nº6, 46001), avec traduction simultanée.
  • à Madrid le mercredi 12 juin 2019, à 19h30, au Centro Cultural de los Ejércitos, calle Gran Vía 13, 28013).

Officier dans l’armée de terre, breveté de l’Ecole de guerre et docteur en histoire contemporaine, le colonel Michel Goya a servi en unités de combat et participé à plusieurs opérations. 
Enseignant à Sciences Po. Paris et écrivain, il est un Historien et Analyste des conflits actuels.

Il tient également un blog intitulé "La voie de l'épée".

Son dernier ouvrage "Les Vainqueurs" est un vibrant hommage aux soldats français, grands vainqueurs de la Première Guerre mondiale.

logofbvalence

Lepetitjournal Valence

Site d'information, premier média des Français, francophones et francophiles à l'étranger, lepetitjournal.com/valence, c'est VOTRE site !
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Valence

SANTÉ

Centro Médico de la Canyada : une nouvelle équipe pluridisciplinaire

Ouvert depuis 2018, le centre de santé francophone de la Canyada s’est enrichi de nouveaux praticiens et propose désormais un accompagnement dans la prise en charge diagnostique et thérapeutique ...

Expat Mag

Dublin Appercu

Apple met en cause le « bon sens » de l’UE devant la justice

Apple a dénoncé mardi devant la justice européenne la décision de Bruxelles lui demandant de rembourser à l’Irlande 13 milliards d’euros d’avantages fiscaux, estimant qu’elle défiait « la réalité et l