Dr. Jeckill et Mr. Hyde (Eibar 1 – 1 Valencia CF)

Par Francisco Puig Diaz | Publié le 16/12/2018 à 10:39 | Mis à jour le 16/12/2018 à 10:43
Photo : © www.valenciacf.com
on a perdu le soldat coquelin

Cette première partie de saison du Valencia CF peut se résumer en une expression : se tirer une balle dans le pied.

Alors qu’il dominait largement son adversaire lors de la première mi-temps, se procurant 3 occasions nettes, le Valencia CF a finalement concédé, une nouvelle fois, un match nul. Largement au-dessus de leur hôte, les blanquinegros avaient retrouvé leur vitesse de transmission, notamment sur le côté. Un paradoxe vu que le Portugais Guedès, opéré plus tôt dans la semaine, est absent de l’équipe quand elle joue beaucoup mieux.

Mais le sort s’en est mêlé. Le milieu Français Coquelin est sorti sur blessure en fin de première période, et si on a craint le pire pour son tendon d’Achille, c’est finalement son mollet gauche qui est touché. L’absence du français pour la seconde partie de la rencontre a chamboulé le dispositif de Marcelino, ce qui a permis à l’Eibar de retrouver un tant soit peu le contrôle du ballon.

Mais le véritable tournant aura eu lieu à la 55e minute avec ce penalty concédé après utilisation de l’arbitrage vidéo. La main est visible sur la vidéo mais elle est involontaire et n’entrave en rien la trajectoire du centre. Une décision sévère qui aura fait office de grain de sable dans le jeu Valencien.

Car à partir de ce moment, plus rien dans le jeu valencien n’allait. Pire, c’est même Eibar qui se procurait plusieurs occasions et retrouvait de l’allant les minutes passant. La transversale est même venue sauver Neto sur un coup franc bien tiré par Cote.

Abonné au match nul cette saison, le Valencia CF a toutes les peines du monde à sortir du ventre mou du classement. Vivement la trêve.

22089717_10155735495175477_7302706872380432125_n

Francisco Puig Diaz

Né à Paris d'un père de la région Valencienne et d'une mère des Canaries, Francisco à baigné dans la culture hispanique et valencienne depuis son plus jeune âge. Il adore le football, le cyclisme et les Fallas.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Valence !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale