INCENDIES - Valence : 50.000 hectares partis en fumée

Par Lepetitjournal Valence | Publié le 03/07/2012 à 00:00 | Mis à jour le 20/11/2012 à 11:16

Les deux incendies de forêt qui ravageaient la communauté autonome de Valence étaient hier en voie d'être maîtrisés. L'incendie de Cortes a touché 12 communes, alors que celui d'Andilla s'est propagé sur 8 municipalités. Les deux catastrophes auraient été provoquées suite à des négligences humaines dans des propriétés privées. Leurs auteurs présumés, mis en garde à vue, ont été libérés sous caution

(Photo archives lepetitjournal.com)

Vers la mi-journée, hier, l'incendie qui s'était déclaré jeudi à Cortes de Pallas était "stabilisé et sans flammes" tandis que l'autre, le plus sévère, déclaré à Andilla dans la nuit de vendredi à samedi, évoluait "favorablement" selon Serafin Castellano, conseiller du gouvernement de la communauté autonome de Valence. Le vent d'Ouest a été remplacé dimanche par un vent marin, faisant baisser la température et facilitant la maîtrise des flammes. Mais la météo n'a pas suffi à faire face aux flammes : la pluie tombée dimanche n'aurait pas influé sur l'évolution du feu, selon les pompiers. Alors hier et dimanche, sur les deux sites, plus de 1.800 personnes étaient mobilisées à terre, tandis que 50 dispositifs aériens s'attelaient à l'extinction des feux.

Une seule grande victime : le poumon vert de la région
Hier, des dizaines milliers d'hectares avaient déjà brûlé, et la Generalitat maintenait le niveau d'alerte maximal de risque de feux de forêt, même si aucun incident grave n'était à déplorer. Par sécurité, 14 routes ont été fermées et 3.000 personnes au total ont été évacuées ce week-end de leurs habitations de manière préventive, mais la plupart d'entre eux ont déjà pu rentrer.
Pour le moment, la superficie totale du sinistre n'a pas pu être évaluée, mais s'élèverait à près de 50.000 hectares. L'incendie de Cortes a touché 12 communes, alors que celui d'Andilla s'est propagé sur 8 municipalités. Les deux catastrophes auraient été provoquées suite à des négligences humaines dans des propriétés privées. Leurs auteurs présumés, mis en garde à vue, ont été libérés sous condition.

Des plaisantins affolent les réseaux sociaux
Finalement, le président de la Generalitat de Valence, Alberto Fabra, a prévu de réunir les ministre de l'Agriculture, l'Alimentation, et l'Environnement et celui de la Défense au poste de commandement avancé de Yatova pour faire le point sur la catastrophe environnementale. Plus de peur que de mal pour les habitant de la région Valencienne. Ceux-ci ont tout de même échappé au pire : dimanche, outre l'extinction de l'incendie, le Groupement des Pompiers de Valence, aidé des services d'urgence de la Generalitat, ont dû gérer une fausse information circulant sur les réseaux sociaux. Certains commentaires indiquaient, à tort, que le feu arrivait à proximité de la centrale nucléaire de Cofrentes.

Lucie BARRAS (www.lepetitjournal.com - Espagne) Mardi 3 juillet 2012

logofbvalence

Lepetitjournal Valence

Site d'information, premier média des Français, francophones et francophiles à l'étranger, lepetitjournal.com/valence, c'est VOTRE site !
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Valence !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale