Mardi 26 janvier 2021

FALLAS 2017 – Revivez la Nit del Espoli comme si vous y étiez!

Par Lepetitjournal Valence | Publié le 26/02/2017 à 00:12 | Mis à jour le 24/01/2018 à 21:11
Photo : © LPJV
Espoli color

Incroyable, phénoménal, gigantesque et ? explosif ! Tels pourraient être les qualificatifs à retenir pour cette mascleta verticale tirée ce samedi 25 février depuis le paseo de la Alameda. Aucune vidéo ni aucun écrit ne pourront témoigner de ce que plusieurs milliers de Valenciens ont vécu : un feu d'artifice exceptionnel et démesuré pour célébrer l'inscription des Fallas au patrimoine immatériel de l'humanité. Pourtant, nous allons tenter de partager avec vous notre ressenti après ce spectacle unique composé par Ricardo Caballer.

C'est bien avant 20h que les Valenciens s'étaient donnés rendez-vous pour trouver les meilleures places. Que ce soit dans le jardin del Turia, dans les rues avoisinantes ou sur les terrasses des immeubles à proximité, les spectateurs étaient partout ! Dans une ambiance bon enfant et sympathique dont les espagnols ont le secret, chacun attendait patiemment en discutant, en partageant un bocadillo ou en ajustant son appareil photo.

Déjà, on pouvait voir la structure de 3 tonnes et de 400m² de la mascleta verticale suspendue par une grue à plus de 50 mètres de hauteur et sur laquelle était représenté l'Espoli, le célèbre motif des robes de Falleras.

La structure de 3 tonnes illuminées de l'Espoli

A 19h50, une première fusée était tirée pour annoncer les dix dernières minutes d'attente, suivie cinq minutes plus tard par une seconde, encore plus impressionnante. L'émotion était alors palpable et l'impatience dans le public commençait à monter.

A 19h58, les réverbères se sont éteints et lorsqu'à 19h59, l'ensemble du secteur fût plongé dans le noir, l'excitation était à son paroxysme ! Mais c'est très exactement à 20h que la structure s'est embrasée d'un rouge flamboyant, en hommage à la tenue audacieuse choisie par la Fallera Mayor lors de son intronisation le 27 janvier dernier. Pendant pas moins d'une bonne minute, l'Espoli de la robe de Raquel Alario était mis à l'honneur et semblait flotter dans les airs.

rouge comme la robe de la fallera mayor

La mascleta verticale a par la suite, laissé place à un feu d'artifice plus traditionnel et à des fusées impressionnantes. Rapidement, la fumée s'est propagée et l'odeur de poudre, si caractéristique des Fallas, a enveloppé le public subjugué par la succession des explosions colorées.

Bouche bée, le regard tourné vers le ciel, les spectateurs semblaient communier leurs ferveurs. Il n'y avait plus de différences : tout le monde se sentait Valencien et fier d'assister à cet événement historique.

Puis, après huit minutes de ce feu d'artifice extraordinaire, ce fût l'apothéose avec un final tonitruant semblable à tremblement de terre. Le bruit impressionnant et surpuissant des fusées tirées successivement donnait l'impression que le sol allait s'ouvrir sous nos pieds. L'épais nuage de fumée qui se rependait, exhalait les effluves des explosifs.

le final étourdissant

Lorsque tout s'arrêta, laissant le public sidéré par ce à quoi il venait d'assister, c'est finalement des cris de joie et de chaleureux applaudissements qui succédèrent à cette mascleta hors norme d'une durée totale de 10 minutes, soit le double du temps des mascletas habituelles tirées depuis la plaza del Ayuntamiento.

Si les Fallas 2017 n'ont toujours pas commencé officiellement, elles s'annoncent d'ores et déjà hors normes et avec cette mascleta verticale, la barre est placée très haute !


Nit de l'Espoli by Lepetitjournal Valence

Retrouvez le programme des mois de Janvier et Février et le programme du mois de Mars ainsi que l'ensemble de nos articles consacrés aux Fallas 2017 dans notre dossier spécial !
 

logofbvalence

Lepetitjournal Valence

Site d'information, premier média des Français, francophones et francophiles à l'étranger, lepetitjournal.com/valence, c'est VOTRE site !
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet