La nouvelle ligne ferroviaire entre Turin et Lyon ralentie et contestée

Par Capucine Canonne | Publié le 29/09/2022 à 17:45 | Mis à jour le 29/09/2022 à 17:45
Photo : Tunnel entre Lyon et Turin
Le tunnel entre Lyon et Turin est en cours de construction

 

Il s’agit de l’un des plus grands projets ferroviaires de l’Union européenne : la ligne Turin-Lyon, permettant de voyager entre les villes en moins de deux heures et améliorant transport de marchandises entre les pays. Mais des voix s’élèvent contre le projet qui doit être terminé en 2030. 

 

La création de ligne ferroviaire Turin-Lyon, imaginée dès 1992, serait composée principalement d’un tunnel de 57 km entre la France et l’Italie devant se raccorder au réseau existant. Mais de nouvelles voies d’accès, depuis Turin et Lyon, sont aussi envisagées. Flous autour d’expropriations, nuisances sonores, tracés des voies et mobilisation d’associations…Le projet de liaison immense Turin-Lyon, long de 270 km, rencontre des obstacles. 

 

Côté France, le tracé de la ligne Turin-Lyon est flou et inquiète 

Le chantier se situe sur plusieurs communes du Nord-Isère. Là-bas, les habitants sont inquiets du tracé de la ligne, sur fond d’expropriations. Parallèlement, des riverains commencent à se réunir pour réclamer plus d’informations sur de potentielles nuisances sonores. De son côté, la SNCF précise que « des études doivent encore être réalisées » et que des ajustements de parcours doivent encore se faire, alors que, du côté de l’Italie, les travaux avancent bien. Le tracé est publié sur un site dédié au projet : 

 

la ligne de train entre lyon et Turin en discussion

 

 

EELV continue de se prononcer contre le projet ferroviaire Turin-Lyon

La mobilisation d’Europe Ecologie Les Verts n’est pas récente. Le groupe annonce alerter « des dangers de ce projet » depuis 2012. Leurs craintes sont bien sûr avant tout écologiques : « Le projet du Lyon Turin n’est pas le projet « écologique » que vantent encore ses promoteurs. Il est urgent de montrer la vraie face de ce projet.  Le Lyon Turin n’a jamais fait l’objet d’un réel bilan carbone, ni d’une étude économique sérieuse pour valider son modèle ». 

Par ailleurs, le groupe écologique rappelle que l’objectif principal est de « réduire drastiquement les flux de camions et de mettre sans attendre ces marchandises sur le train » en utilisant « la ligne existante non saturée, utilisée à moins de 20% de sa capacité, » selon eux. Aujourd’hui, le groupe EELV se félicite de l’élargissement du mouvement d’opposition avec la coordination de « 7 associations, 2 syndicats et 2 mouvements politiques ». Bref, le projet, initialement prévu pour 2030, est dans le brouillard. 

 

CANONNE_fmt-carre

Capucine Canonne

Après 10 ans d’expérience en marketing média, Capucine se reconvertit en journalisme. Ancienne expatriée et fondatrice de l’édition lepetitjournal.com de Chennai en 2019, elle intègre la rédaction internationale à Paris.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Turin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale