Dimanche 26 mai 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

INTERVIEW - Martine Vautrin Djedidi, conseillère AFE

Par Lepetitjournal Tunis | Publié le 10/10/2012 à 00:00 | Mis à jour le 14/07/2016 à 22:49

Martine Vautrin Djedidi est Conseillère élue à l'Assemblée des Français de l'Etranger depuis 2009. Elle est aussi militante active de l'association Français du monde ADFE Tunisie

Lepetitjournal.com : Depuis quand et pourquoi êtes-vous conseillère AFE ?

Martine Vautrin Djedidi :

Entrée à Français du monde ADFE dans les années 90, j'ai été membre du Conseil d'administration, secrétaire générale puis présidente lors de deux mandats, jusqu'en 2007. J'ai été élue comme tête de liste, en même temps que mes deux collègues de la circonscription Tunisie - Libye en 2009, chacune sur une liste différente. Même si nous n'avons pas toujours les mêmes analyses et solutions,  nous partageons un vécu  commun de résidentes de longue durée,  d'épouses de Tunisiens et de mères d'enfants double nationaux et, comme élues à l'AFE ,  la volonté commune au c?ur de notre mandat : défendre les intérêts de nos compatriotes hors de France, quelle que soit leur origine sociale et  leur statut.

Quel est votre rôle au sein de Français du monde ADFE ?

Toujours, membre du Conseil d'administration, et membre de droit des comités consulaires, le conseiller AFE relaye les préoccupations, les questions, les dossiers,  auprès de l'administration et des parlementaires. Il s'appuie sur  une équipe de bénévoles auxquels il joint ses propres compétences et modes d'intervention.
En outre, il participe à fixer les grandes orientations de l'action de l'association.

Quelle est la mission de Français du monde ADFE ?

Français du monde ADFE est une association qui revendique son appartenance à la famille de la gauche républicaine. C'est le projet de Français vivant à l'étranger, porteurs d'une vision progressiste. Leur ambition est de  rassembler leurs concitoyens désireux de rester informés de la vie culturelle, politique, économique et sociale de la France, des actions de la France à l'étranger,  d'approfondir les liens entre la France et le pays de résidence. . .

Parlez-nous de votre engagement dans la campagne électorale de 2012

campagne électorale de 2012, présidentielle et surtout législative a levé certaines ambiguïtés sur l'apolitisme, qui mériterait un débat !

Bien qu'élue associative à l'assemblée des Français de l'Etranger, je suis membre du Parti Socialiste français, Fédération des Français de l'Etranger depuis plusieurs années et je me suis engagée dès le début, comme suppléante, dans la campagne aux côtés du candidat PS  sur notre circonscription, Pouria AMIRSHAHI élu avec  62,40 %  % des votes exprimés.

Il s'agit schématiquement de transformer des préoccupations locales en décisions politiques.

Cet engagement a-t-il un impact dans l'exercice de vos fonctions de conseillère ?

Cet engagement politique ne signifie ni dépendance, ni  perte de tout esprit critique ou absence de vigilance à l'égard des décisions gouvernementales. Comme élue à l'AFE, je suis sur le terrain pour tirer la sonnette d'alarme chaque fois que le besoin s'en fait sentir ou que les conséquences vont à l'encontre des engagements pris. L'élu local, que ce soit en France ou à l'étranger, a un rôle fondamental.

Dans le même esprit, une réforme de notre assemblée  est à l'étude, celle-ci devra être dotée d'un pouvoir décisionnel et deviendrait gestionnaire de certains budgets, enseignement français à l'étranger, action sociale, entre autres.

Autour des communautés françaises, majoritairement binationales dans notre circonscription, le changement de majorité parlementaire et présidentielle, est  une étape pour faire évoluer la législation et les textes dans des domaines divers : état civil et  nationalité,  protection sociale, scolarisation et accès à l'enseignement supérieur,  Francophonie, encouragements et protection des investissements, relations avec la société civile,  circulation des personnes et mobilité.

Comment communiquez vous avec les Français de Tunisie ?

Les déplacements dans la circonscription Tunisie Libye ont été difficiles durant l'année écoulée, ils continuent à l'être. Nous, Conseillère à l'AFE et association Français du monde adfe, essayons de conserver le lien avec tous nos compatriotes, tout en sachant que les plus âgés ou les plus démunis ne sont pas forcément «branchés »  sur internet.

Nous communiquons  via l'envoi de courriels, de pages Facebook. Informer sans  paraître harceler n'est pas toujours facile !

Nous tentons d'y  pallier par des contacts locaux, l'envoi et la mise à disposition de bulletins papier réguliers, dont la revue nationale.

Comment envisagez vous l'avenir de votre mandat ?

C'est une responsabilité dynamique et passionnante : au-delà des réponses apportées aux  sollicitations et interpellations de nos compatriotes, nos relations avec l'administration consulaire et centrale, les partis, les syndicats, la société civile, les organismes et organisations, obligent à une réflexion permanente sur notre rôle, nos objectifs, nos moyens. Nous ne pourrons continuer à agir qu'avec le soutien et la participation de tous ceux qui comprendront que nous sommes, élus de proximité,  un maillon nécessaire à la vie démocratique.

Martine VAUTRIN DJEDIDI
Permanence AFE
Vendredi  de 14h30 à 17h30 à l'Ambassade de France, sur rendez-vous
Mardi  au siège de l'association Français du monde - ADFE  3, passage du Royaume d'Arabie saoudite - 1002 Tunis Belvédère,  sur rendez vous
Tél : (00 216) 20 711 101  
Mél : martine.vautrinjedidi@yahoo.fr ; m.djedidi@assemblee-afe.fr

Propos recueillis par Isabelle Enault (www.lepetitjournal.com/tunis.html) mercredi 10 octobre 2012

 

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

SOCIÉTÉ

Elections européennes 2019

En 2019,  les citoyens français sont appelés à élire leurs représentants au Parlement européen. Les élections européennes ont lieu au suffrage universel direct à un tour.

Que faire à Tunis ?

IDÉE SORTIE

IFT SOUSSE : "La femme moustique" de Mélancolie Motte

Partenaire de l'édition 2019 des "Nuits du Ramadan" organisée par le Commissariat régional à la culture, l'Institut français de Sousse a le grand plaisir d'inviter Mélancolie Motte

Vivre à Tunis

GASTRONOMIE

GASTRONOMIE - Les recettes du Ramadan : Basboussa

La Basboussa, dont une variante est appelée Larissa ou l'Harissa, est un délicieux gâteau de semoule aux amandes et à la fleur d’oranger, que l'on prépare pour les repas de fêtes

Sur le même sujet