ELECTIONS CONSULAIRES - Interview de Madame Madeleine Berger Ben Naceur

Par Lepetitjournal Tunis | Publié le 18/05/2014 à 22:00 | Mis à jour le 19/05/2014 à 01:54

Dans le cadre des élections consulaires, nous avons interviewé chaque candidat tête de liste. Nous publions les interviews dans l'ordre chronologique de réception des réponses par mail.  La deuxième interview reçue est celle de la liste "Servir les Français de Tunisie et de Libye", conduite par Madeleine Berger Ben Naceur

Lepetitjournal.com : Pouvez-vous présenter brièvement les candidats de votre liste ?
Madeleine Berger Ben Naceur : Mes 10 colistiers et moi-même partageons le même idéal "les Français de l'étranger doivent être considérés comme des Français à part entière et non comme des Français entièrement à part".
Nous sommes une équipe de Français et /ou de bi nationaux établis, natifs ou pas, depuis peu ou de longue date en Tunisie conscients des problèmes de nos concitoyens.
Une équipe dont les membres sont et ont été au service de notre communauté, tous courants confondus, au-delà des sensibilités politiques.
L'équipe que je conduis :
? Michel Zucchero : Ancien délégué de compagnie maritime ? Conseiller du commerce extérieur
de la France ? membre du comité directeur du foyer de Radès.
? Einayet GMIR-M'SELLEM : Chef d'entreprise ? Présidente de l'association AMANA (Association caritative et citoyenne ?uvrant pour les enfants défavorisés - 3 enfants.
? Mohamed Walid BEN SEDRINE : cadre de banque ? Chef d'ilot ben Arous et Mourouj- membre d'associations depuis 12 ans. Trésorier d'une association représentative de Français à l'étranger.- 2 enfants
? Aline GANICHOT-PIRA : Directrice administrative de clinique- Chef d'ilot El Menzah 2 et El Manar ? membre de plusieurs associations caritatives. 3 enfants
? Hédi FOURATI : Expert-Comptable - Ancien membre du comité directeur d'associations sportives- Ancien trésorier de la fédération tunisienne de volley-ball. 2 enfants
? Amina OUACHI : Médecin à la maternité de Sousse- ancienne Présidente d'association des parents d'élèves de Robert Desnos. 2 enfants.
? Paul ROCH : cadre supérieur à la retraite- membre du Lions club international depuis 35 ans- président du Lions club la soukra.
? Cécile COLLADON : BTS Commerce international- Emploi déménagements internationaux. 1 enfant.
? Gérard PELLETIER : Haut fonctionnaire du Ministère de l'Intérieur- résident en Tunisie depuis plus de 15 ans.
? Jeanne LAIDAIN ?ZAOUALI : Docteur d'état en biologie et écologie marine ?Experte en environnement marin ? chevalier des palmes académiques. 3 enfants.
Et moi
? Madeleine BERGER BEN NACEUR : Conseillère sortante à l'AFE, élue depuis 2009 (commision des affaires culturelles, de l'enseignement et de l'audiovisuel et commission de la sécurité des français à l'étranger). Professeur au Lycée Gustave Flaubert retraité. Secrétaire générale du foyer Delarue Langlois à Radès (personnes âgées) et de l'association des anciens élèves du lycée Carnot de Tunis. Chevalier de l'Ordre national du Mérite - Chevalier des Palmes académiques ? Melvin Jones du Lions club. 3 enfants.

Quelles sont les particularités et la couleur politique de la liste que vous conduisez ?
Les membres de notre liste sont de par leur formation plus attachés au libéralisme, mais ils ont surtout en commun d'indéniables gènes qui les amènent à être bénévoles et à participer à de nombreuses actions caritatives.

En ce qui me concerne, depuis mon élection en tant que conseillère élue à l'AFE, je fais partie du groupe UDIL ( Union des Démocrates Indépendants et Libéraux). Durant mes années de mandat, j'ai été à la disposition de tous les concitoyens qui m'ont consulté. Peu importe leurs convictions politiques, cela n'en est d'ailleurs que très rarement le sujet ! J'agis dans l'intérêt de mes compatriotes et de notre cher pays la France. Mes convictions personnelles n'ont pas à entrer en jeu, seules priment la loi du bon sens et la volonté de résoudre au mieux les dossiers !

Quelles sont les grandes lignes de votre programme ?
Nous préférons être francs :  les pouvoirs d'un conseiller consulaire sont limités. Il ne participera que localement à des commissions de bourse, d'aides sociales ... et de ce fait, nous nous engageons à faire entendre votre voix et défendre vos intérêts.
Nous continuerons à être vigilant quant à l'attribution des bourses, des aides sociales. Nous collaborerons avec l'association des parents d'élèves pour chercher à contenir cette irrémédiable hausse des frais d'écolage.
Notre connaissance approfondie et directe des situations vécues au quotidien par la communauté française (école, enseignement, bourses scolaires, fiscalité, droits, protection sociale, sécurité, vie associative, économie) est essentielle pour vous représenter.
Nous continuerons à nous élever contre ce qui nous paraît être une injustice ou un abus. Nous agirons auprès des autorités locales et parisiennes si nous le pouvons pour dénoncer ce qui nous paraît illogique, injuste. Nous défendrons le principe de la réciprocité.

Si vous êtes élue, comment voyez-vous votre mandat de conseiller consulaire ?
Continuer à être à l'écoute et à la disposition des Français de Tunisie et de Libye.
Continuer, si cela est autorisé, à les tenir informés par une lettr'Info.
Nous élever contre ce qui nous paraît être injuste ou abusif.

Quelles sont vos motivations, pourquoi cet engagement au niveau de la vie locale ?
Nous sommes Français, bi nationaux, natifs ou pas ? nous faisons partie de différentes associations tunisiennes, ce qui est normal car la Tunisie est notre pays d'accueil, c'est notre manière de lui rendre ce qu'elle nous donne. Il nous paraît tout aussi normal puisque l'occasion nous en est donnée, de consacrer du temps aux Français de Tunisie et de Libye.

Sur quelle expérience vous appuyez-vous pour valoriser votre liste et vos propositions ?
Etant élue sortante, ces 5 années m'ont permis d'acquérir, dans la représentation de mes compatriotes auprès de autorités françaises, une expérience établie.
Nous partageons le même idéal : « les Français de l'étranger doivent être considérés comme des Français à part entière et non comme des Français entièrement à part ».
Nous sommes une équipe soudée à votre écoute pour vous SERVIR !!! avec conviction et intégrité pour une France solidaire à l'étranger.

Quelle est votre position sur l'enseignement français en Tunisie, son accessibilité et son organisation ?
L'enseignement français en Tunisie est un enseignement de qualité. Les frais de scolarité étant une réalité, La PEC était un excellent système bien plus égalitaire que les bourses. Certaines familles actuellement se voient exclues du système alors qu'elles n'ont pas de bien gros moyens.la PEC permettait à des familles binationales de scolariser leurs enfants dans le système tunisien puis d'accéder gratuitement au système français et obtenir ainsi un diplôme français.

Et sur la CFE ?
La Caisse des Français de l'Etranger est une excellente chose, mais faut-il encore avoir la possibilité de cotiser. Dans un pays comme la Tunisie, la dévaluation du dinar fait que cela coûte très cher de cotiser.

Qu'est-ce qui différencie votre liste et vous -même des autres candidats ?
Nous ne pouvons apporter un jugement, ne connaissant pas tous les candidats. La France est un pays démocratique, les personnes ont le droit de se présenter, aux électeurs de faire leur choix.

NB : Dans le cadre des élections consulaires, lepetitjournal.com publie l'interview de chaque tête de liste de la circonscription Tunisie-Libye. Afin de respecter l'équité et l'égalité entre chaque liste, nous avons soumis cette interview à chaque candidat tête de liste en posant les mêmes questions à chacun. Ces interviews sont publiées avec l'accord du candidat concerné, dans l'ordre chronologique des réponses reçues, à raison d'une interview par jour de parution et d'envoi de la newsletter du journal (du lundi au vendredi). Les questions sans réponse ne sont pas publiées.

Propos recueillis par Isabelle Enault (www.lepetitjournal.com/tunis) lundi 19 mai 2014

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Tunis !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale